17 août 2017

Umberto Eco, l'Ur-fascisme, les citoyens appelés à jouer le rôle de peuple

"LʼUr-fascisme, indique Umberto Eco, se fonde sur un populisme qualitatif. Dans une démocratie, les citoyens jouissent de droits individuels, mais l'ensemble des citoyens n'est doté d'un poids politique que du point de vue quantitatif (on suit les décisions de la majorité). Pour l'Ur-fascisme, les individus en tant que tels n'ont pas de droits, et le peuple est conçu comme une qualité, une entité monolithique exprimant la volonté commune. Puisque aucune quantité d'êtres humains ne peut posséder une volonté commune, le Leader se veut... [Lire la suite]
17 juillet 2017

André Gorz, le travail, entretien avec le philosophe Anselm Jappe

« Gorz, nous dit Anselm Jappe , a pris connaissance de la «critique de la valeur» allemande, notamment de celle de Robert Kurz, et du livre «Temps, travail et domination sociale» de Moishe Postone. Gorz partage avec cette école le constat que c’est le capitalisme lui-même qui abolit le travail; ce capitalisme n’est pas du tout en expansion, mais rencontre depuis des décennies ses limites internes. Contester seulement la spéculation financière et les banques est trop court et peut conduire à des formes... [Lire la suite]
25 janvier 2017

Camille Loty Malebranche, l'égalité des hommes est une chimère grossière

« La peur de la liberté dans la société, indique Camille Loty Malebranche, qui motive les répressions subtiles dans l’éducation formelle et surtout informelle par la presse et le populisme culturel, pour mouler les jeunes consciences au système établi, est le plus terrible butoir à l’évolution humaine des individus vers le statut de personne plénière en idéologisant mérite et morale, altérant des qualités et défauts des êtres humains. On omet de dire que seul l’Homme vraiment libre exprime ce qu’il est par des choix dignes ou... [Lire la suite]
08 décembre 2016

Frédéric Lordon, l'idéologie polotico-médiatique

« Le fulgurant éditorialiste du Monde devrait pourtant se méfier de ses propres analyses, dont une part pourrait finir par s’avérer fondée : c’est qu’on sait déjà ce qu’il va écrire fin avril-début mai 2017, qu’on pourrait même l’écrire dès aujourd’hui à sa place, et qu’une telle simplicité donne immanquablement des envies d’automatisation — la fameuse technologie —, à moins, il est vrai un cran technologique en dessous, qu’on ne fasse tirer au sort la construction de phrases par un singe, dans un sac où... [Lire la suite]
16 novembre 2016

Pierre Rigoulot, Amérique latine, le meilleur est-il à venir ?

«La vérité, indique Pierre Rigoulot, est que le temps de la guérilla est passé. Et le temps de l'aide souterraine castriste à toutes les formes de subversion aussi. Les mois sont d'ailleurs comptés pour le pouvoir castriste lui-même, et les États dits "bolivariens" ne représentent plus l'espoir pour la majorité de leurs citoyens. Un cycle s'achève. L'indigénisme, l'anti-impérialisme à tous crins, le nationalisme, la communion des leaders populistes avec le peuple, le vrai, ne sont pas encore à terre mais sont désormais des mythes... [Lire la suite]
11 août 2016

Angela Davis, faire face au populisme d'extrême droite

« Il est vrai que nous qui sommes à gauche aux États Unis (mais c’est le cas aussi de certains cercles conservateurs), nous vivons avec stupéfaction la montée en puissance de Donald Trump et l’expansion de son influence. Celle-ci profite du fait que des secteurs clé des communautés de classe ouvrière blanche sont attirés par cette rhétorique politique simpliste, extrémiste et d’inclinaison fasciste. De façon analogue, une dangereuse attraction envers des personnages et partis d’extrême droite fait son chemin en Autriche, en... [Lire la suite]
24 juin 2016

Christian Lequesne, en France énormément d'euroscepticisme !

« En France, considère Christian Lequesne, il y a énormément d'euroscepticisme qui infuse dans chaque parti politique et cela n'incite pas les hommes politiques à vraiment développer une vision européenne. Ils préfèrent mettre la chose sous le tapis. En Allemagne, on a maintenant avec le parti d'extrême droite AFD, la montée d'un populisme anti-européen. Cela devient plus difficile pour Paris et Berlin. Si on n'a plus de leadership franco-allemand, je ne vois vraiment pas comment on peut avancer sur un projet... [Lire la suite]
23 septembre 2015

Michel Clouscard, les formes diverses du capitalisme et de son Etat

« Le fascisme traditionnel est le national-socialisme, dit Michel Clouscard, il est spécifique d’un mode de production, le capitalisme concurrentiel libéral. Il témoigne de la crise », parce qu’il porte en lui une contradiction décisive entre nation et capitalisme. La période classique du développement du fascisme est l’accession à un capitalisme d’État, période de complémentarité entre nationalisme et répression sur le travail pour constituer la grande industrie. « La xénophobie et le racisme sont le moyen... [Lire la suite]