06 février 2018

Pologne, Il n'y a pas eu de « camps de la mort » polonais

« Il est utile de souligner, précise le texte, qu’il n’y a pas eu de « camps de la mort » polonais pendant la deuxième guerre mondiale, il y a eu des « camps d’extermination » allemands en Pologne. Et contrairement à ce qui s’est produit dans d’autres pays de l’Europe occupée, l’État polonais n’a pas collaboré avec le IIIème Reich.Alors pourquoi ce projet de loi suscite-il des réactions et de condamnations internationales ? En effet, d’après Le Monde, ce texte a provoqué de fortes réactions en Israël, et l’administration... [Lire la suite]
05 février 2018

Maja Zoltowska, Les Polonais et la mise en œuvre de la «solution finale»

« La Pologne, rappelle Maja Zoltowska, a perdu 6 millions de ses citoyens durant la guerre, dont 3 millions de Juifs. «C’est infantile de la part du PiS de promouvoir une narration unilatérale dans laquelle les Polonais ne sont que des héros, juge Barbara Engelking, présidente du Conseil international du musée d’Auschwitz. Il y a eu des personnages comme Irena Sendler qui ont sauvé plusieurs centaines d’enfants juifs du ghetto de Varsovie, mais aussi des délateurs qui ont travaillé pour les nazis. Et il y a eu aussi... [Lire la suite]
15 octobre 2017

Ukraine, des activistes actifs

« Plusieurs activistes, indique l'article, brandissaient le portrait de Stepan Bandera, le leader des nationalistes ukrainiens dans les années 1930 et 1940, scandant "Bandera est notre héros!" ou "Gloire à l'Ukraine!". A la tombée du jour, plusieurs ont allumé des torches ou des fumigènes. L'UPA fait encore aujourd'hui l'objet de controverses, ses membres ayant affronté l'Armée rouge mais aussi massacré des dizaines de milliers de Polonais et collaboré avec les nazis avant de les combattre... » Reprenons la lecture de... [Lire la suite]
15 août 2017

Pologne, une histoire de l'économie

"Dès 2005, indique le texte,  ce furent donc 3 à 5 millions de Polonais qui se mirent sur la route de l’émigration vers la Grande-Bretagne, l’Irlande, mais aussi de façon saisonnière l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie, la Suède, la Norvège, etc. Selon l’Association européenne des Travailleurs migrants, les Polonais travaillent dans le bâtiment et les travaux publics, l’industrie agro-alimentaire (abattoirs), l’agriculture intensive, le tourisme, l’hôtellerie, la restauration et les services à la personne. Ils et elles... [Lire la suite]
13 août 2017

Il y a 73 ans, l’insurrection de Varsovie

"Entre le 5 et le 8 août, nous dit Sadek Basnacki,  la Pologne va faire face au plus grand massacre de son histoire. Les nazis vont tuer entre 50 000 et 100 000 personnes. Le but ? Étouffer dès le départ toute tentative d’insurrection en terrorisant les habitants de Varsovie, et briser la volonté de se battre des Polonais pour ne pas s’engager dans un combat de rue qui assurerait de nombreuses pertes chez l’occupant. Mais les nazis se rendent bientôt compte qu’ils n’ont fait qu’augmenter la détermination des Polonais. Dans... [Lire la suite]
13 février 2017

Shlomo Sand, Finkielkraut et Zemmour

« Les deux auteurs, nous dit Shlomo Sand, veulent être très français, sans réellement comprendre la signification de la crise aiguë que connaît la « francité ». Ils s’accrochent à une « France de naguère », totalement imaginaire, qui, à les en croire, aurait existé pendant un millénaire pour s’achever dans le joyeux charivari de Mai 68. Quelle ironie que ces deux fils d’immigrés nostalgiques d’une Éducation nationale où tout le monde ânonnait « nos ancêtres les Gaulois » !Et n’est-il pas pathétique de voir ce fils de Polonais... [Lire la suite]
17 mars 2016

Jacques Kmieciak, France-Pologne, après la Libération, le retour au pays...

« Dans les années qui suivent la Libération, indique Jacques Kmieciak, 62 000 Polonais de France auraient (re)gagné la mère-patrie, dont 6 000 mineurs du Nord-Pas-de-Calais (soit un mineur polonais sur six). Ils auront été les bâtisseurs de la Pologne populaire. Considérés dès leur arrivée comme des « rouges » par la frange la moins éclairée et la plus réactionnaire de l’opinion polonaise, les rapatriés n’auront de cesse de cultiver l’amour de la France, de sa langue, sa culture. En 2006, à Walbrzych, à la mine Thorez... [Lire la suite]
23 juillet 2015

Gérard Noiriel, " Le Creuset français " et l'immigration

« L’immigration de masse, indique Gérard Noiriel, date du début de la révolution industrielle. C’est-à-dire, en France, de la phase d’expansion industrielle du Second Empire – seconde moitié du XIXe siècle. Dans le cas français, la précocité du mouvement malthusien (alors que les autres pays européens ont encore une très forte natalité), est un phénomène tout à fait décisif qui va engendrer l’immigration de masse. À cela s’ajoute une forte résistance des petits paysans propriétaires et des artisans à aller travailler dans les... [Lire la suite]