22 février 2018

David North et Joseph Kishore, la naissance du « World Socialist Web Site »

"Le CIQI a lancé le WSWS un peu plus de six ans après la dissolution de l’Union soviétique. Cet événement a déclenché une vague de réaction sociale et politique. Alors que la classe dirigeante fêtait la «fin de l’Histoire», les radicaux petit-bourgeois démoralisés et les intellectuels un peu de gauche proclamaient la «fin du socialisme». Pendant des décennies, ils avaient adapté leur politique au frauduleux «socialisme réel» des régimes staliniens en Europe de l’Est, en Union soviétique, et du régime maoïste en Chine. Suite à la... [Lire la suite]
18 février 2018

Jacques Sapir, la secousse financière et ses causes

« Le problème fondamental, considère Jacques Sapir, auquel l’économie mondiale est aujourd’hui confrontée est un problème de répartition. Et, la répartition elle-même dépend des institutions dans chaque pays, mais aussi du contexte politique général. Ce n’est QUE dans le cadre d’Etats souverains, et pleinement souverains, qu’une majorité d’électeurs peut imposer des règles différentes de répartition, mais aussi – et sans cela ces différentes règles seront minées par la concurrence internationale dès le départ – imposer des règles... [Lire la suite]
18 février 2018

Vincent Verschoore, la plus grande crainte des Israéliens

« Cela dit, indique Vincent Verschoore, Vladimir Poutine occupe de fait une place qu’il affectionne, celle d’arbitre. Il a les moyens de mettre à mal la stratégie anti-Hezbollah des israéliens en vendant aux Syriens (voire aux Iraniens) des missiles anti-aériens S-400 contre lesquels les F-16 israéliens ne pourraient pas grand chose. C’est certainement la plus grande crainte des Israéliens. D’un autre côté, la Russie n’a pas envie de voir la Syrie devenir un simple protectorat iranien, et veut limiter la présence iranienne dans... [Lire la suite]
14 février 2018

Alex Lantier, Macron, la Grande coalition et l'axe Berlin-Paris

« Le non-dit, indique Alex Lantier, c’est que l’accord de la Grande coalition et l’axe Berlin-Paris post-Brexit se fondent sur le programme le plus à droite depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Berlin se réarme et prépare une politique militaire agressive et une répression intérieure renforcée; la Grande Coalition travaille avec Macron sur son agenda social réactionnaire et l’imposition d’un diktat d’austérité et de militarisme à travers l’Europe. Macron veut détruire tous les acquis sociaux ressortis de la révolution... [Lire la suite]
10 février 2018

Robert Bibeau, Les nouveaux prêtres de la « collapsologie » et de l'effondrement

« Finalement, nous dit Robert Bibeau, les «collapsologues» font un bon diagnostic de la situation environnementale, économique, urbaine, sociale, nous nous dirigeons collectivement vers une catastrophe comme ils le présagent. Quelle est donc leur erreur fondamentale?  Ils ne comprennent rien à la politique, ni à l’idéologie, ni à la lutte de classes que provoque le développement des contradictions du mode de production capitaliste moribond.  Comme les curés dans le passé, ils pensent que l’Homme nait mauvais, que... [Lire la suite]
06 février 2018

François Cocq, avec Macron, l'abstention à son paroxysme

« Ce qui est plus notable encore, indique François Cocq, c’est que les taux d’abstention enregistrés ce dimanche n’apparaissent d’ordinaire que dans la deuxième moitié du quinquennat. Lors de la période Sarkozy, ce saut de 10 points supplémentaires d’abstention intervient au bout de deux ans. Pareil pour le quinquennat Hollande. Les taux d’abstention actuels ne s’étaient retrouvés qu’à l’occasion des partielles de 2016 soit en toute fin d’un mandat que le président et sa majorité achevaient carbonisés. Cette fois la politique de... [Lire la suite]
01 février 2018

Jean-Marie Collin, ICAN France, la France opposée au désarmement nucléaire

« Parmi les États qui ont voté non, indique Jean-Marie Collin, on trouve la France. Dans son discours, le représentant français a affirmé que Paris était pour un monde sans armes nucléaires. Dans les faits, il en est autrement. La France s’est farouchement opposée à cette résolution, prétextant qu’un tel traité serait « inefficace et déstabilisateur » et qu’il valait mieux suivre la politique mise en œuvre depuis plus de 20 ans… Nous en voyons les résultats puisque la Conférence du désarmement, organe central de l’ONU... [Lire la suite]
23 janvier 2018

L'Humanité, Alain Freixe et le Blanqui de Gustave Geffroy

« Le livre de Geffroy, nous dit Alain Freixe, réveille Auguste Blanqui, le libère en l’arrachant aux historiens. Il le rend au politique comme stratégie du présent, laissant la voie libre aux possibles, aux bifurcations, à l’inouï de l’événement intempestif, inconditionnel, comète imprévisible dans le ciel des défaites. Oui, « il y a des traditions de l’émancipation », Jacques Rancière a raison. Auguste Blanqui en incarne un versant à reparcourir. Le livre de Gustave Geffroy est comme une main donnée, une vigueur renouée, le coup... [Lire la suite]
23 janvier 2018

La Cimade, réfugiés, un projet d'accueil : la « Maison du migrant »

« L’objectif principal, indique la lettre au Président, de cette politique doit être de promouvoir des solutions d’accueil dignes dans tous les lieux où (sur)vivent des exilés de passage, en prenant en considération les spécificités locales et en s’engageant à soutenir les élus locaux hospitaliers. Ces lieux d’accueil peuvent éventuellement et très ponctuellement prendre l’aspect de camps de réfugiés pour répondre à l’urgence humanitaire et mettre à l’abri l’ensemble des personnes présentes. Cependant, des solutions d’accueil à... [Lire la suite]
21 janvier 2018

Jonathan Piron , Iran, sortir des causes du ressentiment social

« Les causes profondes, indique Jonathan Piron, du ressentiment social vont nécessiter des réformes importantes pour parvenir à répondre au malaise qui touche une bonne partie de la population iranienne. Ces défis économiques ne sont cependant pas les seuls. La crise qui touche aujourd’hui l’Iran prend de plus en plus l’apparence d’une crise structurelle, systémique. En effet, à politique inchangée, les défis environnementaux seront de plus en plus pesants pour l’avenir même de l’Iran. Si aucune réponse n’est apportée à ces... [Lire la suite]