22 novembre 2017

Cornelius Castoriadis et le capitalisme

« Castoriadis, nous dit l'analyse de Socialisme libertaire, analyse également la capacité du capitalisme à exploiter et intégrer en même temps de larges franges de population. Il parle par exemple de « son besoin de réaliser simultanément la participation et l’exclusion des travailleurs relativement à la production. » (15) Par ce processus complexe, par le confort, la consommation, les loisirs, la carrière, le système capitaliste, ce « cauchemar climatisé » (16) réussit à gagner la servitude volontaire, l’adhésion du peuple, tout... [Lire la suite]
07 novembre 2017

Barry Grey, Etats-Unis, une domination totale sur tous les fronts

« Pour résumer, reprend Barry Grey, Pinter dit : « J'ai dit tout à l'heure que les États-Unis étaient désormais d'une franchise totale et jouaient cartes sur table. C'est bien le cas. Leur politique officielle déclarée est désormais définie comme une 'full spectrum dominance' (une domination totale sur tous les fronts). L'expression n'est pas de moi, elle est d'eux. 'Full spectrum dominance', cela veut dire contrôle des terres, des mers, des airs et de l'espace et de toutes les ressources qui vont avec. « Des milliers, sinon des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
07 novembre 2017

Domenico Losurdo, mon opposition à la fuite hors de l'histoire

« Mais, indique Domenico Losurdo, au-delà de la politique du containment, ce qui a été déterminant dans l’effondrement de l’URSS, ce sont ses graves faiblesses internes. Il faut revenir sur la célèbre thèse de Lénine selon laquelle « il n’y a pas de révolution sans théorie révolutionnaire ». Le parti bolchevique, sans aucun doute, avait une théorie de la prise de pouvoir ; mais si par révolution nous entendons non seulement la destruction de l’ordre ancien, mais également la construction du nouveau, les... [Lire la suite]
04 novembre 2017

Espagne, Un profond mouvement qui dit ASSEZ !

« Du plus profond, indique le Manifeste, de la classe ouvrière exploitée et attaquée dans ses droits les plus élémentaires, avec 6 millions de chômeurs (dont 2 sans aucun revenu), privée des droits syndicaux fondamentaux, et avec un pouvoir d’achat en chute libre…Du plus profond des peuples de l’Etat espagnol qui après la nuit noire du franquisme ont vu leurs aspirations à l’autodétermination et à la souveraineté populaire confisquées par le régime monarchique et ses mentors de l’Union européenne...De la jeunesse sans emploi... [Lire la suite]
31 octobre 2017

Vincent Présumey, Marx et les Comités de correspondance

« Pas de rupture, note Vincent Présumey, entre la grève, qui marque la résistance élémentaire et appelle la coalition, l'organisation économique ou syndicale, la lutte de classe à classe qui devient politique. La classe n'a pas d'existence préalable, elle n'est une classe que dans sa lutte et l'on pourrait même dire que par sa lutte elle institue "le politique", comme on dit aujourd'hui :"Les conditions économiques avaient d'abord transformé la masse du pays en travailleurs. La domination du capital a créé à cette masse une... [Lire la suite]
26 octobre 2017

Forces de l'ordre, des acteurs politiques pour un monde bien plus à droite

« Tout cela a concouru, indique l'article, à faire basculer vers l’extrême droite la majorité des policiers aujourd’hui. Les ingrédients sont donc réunis pour que l’on assiste à une droitisation des forces de l’ordre dans ses convictions mais surtout dans ses pratiques. Une radicalisation des forces de l’ordre qui se transforme en problème politique et qui accentue le danger physique pour les classes populaires et le mouvement social. Face à nous nous n’avons plus sous l’uniforme seulement un gardien de l’ordre établi mais aussi... [Lire la suite]
25 octobre 2017

Youri Afonine, la notion de « génocide économique »

« Il est nécessaire, indique Youri Afonine, de mettre un terme à la politique d’élimination des forces productives dans toutes les régions du monde. Je pense qu’il est temps de compléter le système du droit international par la notion de «génocide économique» et de le considérer comme un crime grave contre l’humanité. Parce que les résultats de la destruction des forces productives d’un pays sont comparables aux résultats du génocide réalisé par des moyens «traditionnels»: des millions de personnes meurent prématurément ou... [Lire la suite]
20 octobre 2017

Barry Grey, crise du capitalisme et aiguisement de la lutte des classes

« La campagne de Donald Trump, indique Barry Grey, est aussi une réponse préventive au développement de l’opposition de la classe ouvrière à l’ordre économique et politique existant. Son but est de donner à ce mouvement une orientation chauvine et nationaliste et de préparer les conditions pour une utilisation de plus en plus directe de la violence dans le but de réprimer les tensions sociales à l’intérieur. Le renouveau de la lutte de classe n’en est qu’à ses débuts, mais il aura un développement explosif. Il est entraîné... [Lire la suite]
20 octobre 2017

Socialisme libertaire, C’est l’incontournable règle du capitalisme

« Pour la ministre du travail, indique l'article, comme pour ses compères, les ordonnances macron, c’est soulager les entreprises … pour qu’elles se développent et qu’elles créent plus de richesses (pour les riches). Ça fait plus de trente ans que ça dure, que les riches sont de plus en riches, et que le secteur social se dégrade tout en nous entendant dire que c’est indispensable pour lutter contre le chômage, qu’il faut, pour cela, « rénover » le code du travail car trop protecteur des travailleurs ; et nous... [Lire la suite]
17 octobre 2017

Guillermo Saavedra, le fascisme de droite ou le « fascisme de paix »

« Le troisième ordre, montre Guillermo Saavedra, est l’ordre de la Morale, qui permet l’existence de « Salauds moralistes » des hypocrites et dogmatiques qui manient très bien le langage moralisateur. Qui en définitive se fonde sur l’opposition du devoir et de l’interdit. La difficulté que l’ordre de la morale n’est pas aisément accessible de l’extérieur. L’argumentation pour ce qui est le capitalisme mondial mû par la finance, et le vide idéologique occasionné suite au déséquilibre politique, de balance géopolitique... [Lire la suite]