12 juillet 2018

Informations ouvrières, Jacques Girod, la retraite par points, une hypocrisie

« La retraite par points, indique Jacques Girod, est évidemment une hypocrisie car la valeur du point peut varier, l’objectif est de liquider tous les régimes existants au profit de cette retraite par points. Ce que programment Macron- Philippe avec la retraite par points, c’est un recul social historique. Il faut le combattre. Aujourd’hui comme hier, les travailleurs devront réagir, comme leurs organisations, pour préserver leurs acquis collectifs, leurs retraites. Rappelons sans cesse que ce qu’une loi fait, la rue peut le... [Lire la suite]
12 février 2018

Claude Billot-Zeller, « La France s’est mise en mouvement »

Informations Ouvrières n°489 « La France s’est mise en mouvement » mercredi 7 février 2018  par  POI National  « La France s’est mise en mouvement »  Claude Billot-Zeller, membre du bureau national du POI Quel mouvement ! Les réformes Philippe-Macron sont celles que l’on attendait, dit Jacques Attali qui se réjouit. Aussi conseille-t-il d’aller à marche forcée, avec les réformes déjà engagées. Il faut poursuivre : supprimer les régimes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
28 septembre 2017

Le débat relatif à l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA)

« Cette promesse de campagne d'Emmanuel Macron, indique l'Express, loin pour l'instant d'être mise en oeuvre, pourrait mettre à mal l'harmonie au sein de la majorité et du gouvernement lorsqu'elle sera à l'agenda. Dans l'équipe d'Édouard Philippe, plusieurs figures issues de la droite s'étaient illustrés par des prises de positions contre le mariage pour tous et l'ouverture de la PMA. A commencer par le Premier ministre, qui avait cosigné avec NKM une tribune expliquant son opposition à l'extension de la PMA "pour les couples... [Lire la suite]
04 juillet 2017

Geoffroy Clavel, Macron, asseoir une hégémonie sans partage sur les institutions

« Pour s'en assurer, indique Geoffroy Clavel, et asseoir une hégémonie sans partage sur les institutions, Emmanuel Macron ne se contente pas d'user de tous les pouvoirs que lui offre la Constitution. L'ancien banquier d'affaires a également imposé à la tête de l'Etat une culture d'entreprise et des techniques de management pyramidales qui n'ont rien à envier aux géants de la Silicon Valley.Macron qui s'adresse aux parlementaires réunis en congrès la veille de la déclaration de politique générale d'Edouard Philippe ? "C'est une... [Lire la suite]
19 juin 2017

Alexandre Lantier, la fin d'une époque de la politique française et européenne

"L'élection, indique Alexandre Lantier, signe la fin d'une époque de la politique française et européenne, avec l'effondrement du Parti socialiste (PS). Ce parti social-démocrate qui a été hégémonique dans ce qui s'est fait passer pour la « gauche » en France depuis sa fondation en 1971, peu après la grève générale de Mai-juin 1968, est décimé. Il passe de 331 sièges obtenus aux législatives de 2012 à 46 sièges aujourd'hui.Lors d'une allocution télévisée immédiatement après l'annonce des résultats à 20h hier soir, le Premier... [Lire la suite]
15 mai 2017

Marion Mourgue, Edouard Philippe, un enfant de Juppé et de Rocard

"Ce fidèle soutien d'Alain Juppé, nous dit Marion Mourgue, aujourd'hui député-maire LR du Havre, est venu à la politique... par Michel Rocard et le Parti socialiste. On est alors en 1990, il milite au Parti socialiste. «J'avais grandi dans un milieu plutôt à gauche où l'on votait socialiste, et il y avait chez lui un côté social-démocrate assumé qui m'allait bien», confiait Édouard Philippe au Point en juillet 2016 pour rendre hommage à Michel Rocard, dont il se «sentait proche» politiquement. «Et il avait également une forme... [Lire la suite]
01 mai 2016

HERODOTE.NET, Histoire du 1er Mai

« Les manifestations du 1er mai 1936 prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum. C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la « Fête du Travail et de la Concorde sociale » et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,