13 janvier 2018

Leïla Shahid, Palestine, nous sommes arrivés à la fin d'une étape

« Je pense, indique Leïla Shahid, en effet, que nous nous sommes trompés. Mais il faut replacer cet échec dans l'histoire. Nous sommes arrivés à la fin d'une étape pour le mouvement national palestinien, marquée par plusieurs phases. La première est celle de la lutte armée, menée essentiellement par les Palestiniens en exil, qui a pris fin en 1974 lorsque le mouvement de libération a enfin obtenu une reconnaissance internationale. Il y a eu ensuite une deuxième phase qui a démarré lors de la reconnaissance de l'OLP, lors du... [Lire la suite]
31 octobre 2017

Vincent Présumey, Marx et les Comités de correspondance

« Pas de rupture, note Vincent Présumey, entre la grève, qui marque la résistance élémentaire et appelle la coalition, l'organisation économique ou syndicale, la lutte de classe à classe qui devient politique. La classe n'a pas d'existence préalable, elle n'est une classe que dans sa lutte et l'on pourrait même dire que par sa lutte elle institue "le politique", comme on dit aujourd'hui :"Les conditions économiques avaient d'abord transformé la masse du pays en travailleurs. La domination du capital a créé à cette masse une... [Lire la suite]
09 novembre 2015

Anselm Jappe, "hors de la société, voilà où je veux être"

« La lutte des classes, indique Anselm Jappe, est la forme dans laquelle le développement historique de la logique de la valeur s’est déroulé. Le mouvement des travailleurs, dans ses différents courants, était surtout une lutte pour une redistribution plus équitable des catégories fondamentales qui n’étaient plus mises en question en tant que telles: l'argent et la valeur, le travail et la marchandise. Il s’agissait donc essentiellement de formes de critique immanente, liées à la phase ascendante du capitalisme, quand il y... [Lire la suite]
19 septembre 2015

Ernest Mandel et Michel Husson, l'exigence d'une refonte de l'ordre productif

« Le taux de profit, considère Michel Husson, est cependant un bon indicateur synthétique de la double temporalité du capitalisme, comme y insistait Mandel. A court terme, il fluctue avec le cycle conjoncturel, tandis que ses mouvements de long terme dessinent les grandes phases du capitalisme. La mise en place d’un ordre productif cohérent se traduit par son maintien à un niveau élevé et à peu près « garanti ». Au bout d’un certain temps, le jeu des contradictions fondamentales du système dégrade cette situation, et la... [Lire la suite]
05 août 2015

Gorter et l'autodétermination ouvrière

« Même petites, considère Serge Bricianer, les luttes ouvrières qui ouvrent des perspectives nouvelles ne surgissent que dans ces rares moments où les travailleurs, surmontant leurs vieux réflexes de passivité et de crainte, se rebellent à tâtons contre eux-mêmes, c'est-à-dire contre les organisations, contre les chefs qu'ils se sont donnés, pour prendre en main, de façon certes fragmentaire et provisoire, la gestion de l'effort commun, unitaire. De même, à un échelon autrement plus élevé, les phases d'effondrement partiel des... [Lire la suite]
08 juillet 2015

Isabelle Garo, la question contemporaine du dépassement du capitalisme

« Ce qui importe à Marx n'est donc pas la détermination de phases par avance définies voire prescrites mais la réflexion sur un processus de transition, associant en permanence mobilisation politique, fonctionnement démocratique, transformation économique et sociale et redistribution égalitaire. Ce processus présente néanmoins deux faces: d'un côté, il consiste dans cette mobilisation politique qui définit à mesure ses buts et échappe à tout séquençage préalable. De l'autre, il désigne d’emblée un fonctionnement alternatif, dont... [Lire la suite]