10 juillet 2018

Moyen-Orient : le pivot russe

jeudi 21 juin 2018 Moyen Orient : le pivot russe Rencontre avec : Noémie Rebière, doctorante à l’Institut français de géopolitique (Paris 8), spécialiste de la Turquie et des enjeux de sécurité énergétique. Auteure de l’article « Les relations russo-turques au prisme des enjeux énergétiques ». Taline Ter Minassian, professeure d’histoire contemporaine de la Russie et du Caucase à l’INALCO, co-directrice de l’Observatoire des Etats post-soviétiques. Auteure notamment de Colporteurs du Komintern, La politique... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juillet 2018

Matteo Salvini, la politique migratoire en Italie, en France...

« On me dit que Orban, déclare Mattro Salvini, qui pour de nombreux médias est l’ennemi numéro un, ne remplit pas ses obligations de relocalisation pour 300 personnes, c’est-à-dire que l’Italie aurait dû relocaliser en Hongrie 300 personnes. Mais la France du bon Macron, elle, ne remplit pas ses obligations à hauteur de 9 000 personnes. Donc si Orban est méchant, Macron est 15 fois plus méchant », a-t-il lancé... » Reprenons la lecture des déclarations de Matteo Salvini... Michel Peyret Migrants. « Si Orban est méchant,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 juillet 2018

Charles Sannat, quand il y a un doute, il n'y a pas de doute, passe ton chemin

« En conclusion, indique Charles Sannat, si devenir riche est très difficile pour la grande majorité des sans-dents que nous sommes, quand on a quatre sous, il est quand même nettement plus facile de ne pas les perdre en étant simplement prudent et en gérant en « bon père de famille ». En tout, soyez prudent, et appliquez les 7 conseils de mon pépé. « Fils, quand il y a un doute, il n’y a pas de doute, passe ton chemin »…Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !... » Reprenons la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
10 juillet 2018

Arturo Rodríguez, la critique des idées de Mouffe et de Laclau.

« Marx a prouvé, indique Arturo Rodriguez, que le développement des forces productives est le moteur de l’histoire. Il détermine – à travers de grandes crises et des révolutions – la succession de systèmes sociaux toujours plus complexes. Ce processus n’est pas linéaire : il est marqué par des conflits et des ruptures brutales, car les changements profonds sont le fruit d’une lutte constante entre les facteurs nouveaux (qui se renforcent) et les anciens (qui dépérissent). Laclau et Mouffe rejettent tout cela. Ils... [Lire la suite]
09 juillet 2018

La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une

Comité Laïcité RépubliqueLa laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une Le Comité Laicité République Actualités Culture  Les Comités locaux   Ok Accueil Henri Peña-Ruiz 29 juin 2018H. Pena-Ruiz : "La seule solution, c’est la laïcité !" (Marianne, 22 juin 18) 11 juin 2018La présidente de l’Unef Sorbonne est trop jeune pour nous berner (K. Slougui) 22 mai 2018P. Kessel : "Distinguer connaissance et croyance, c’est... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 juillet 2018

Johannes Stern, réfugiés, l'UE a tellement viré vers la droite

« Les mesures ciblant les réfugiés, indique Johannes Stern, démasquent l’UE comme une monstruosité réactionnaire, que les gouvernements nationaux, malgré leurs différences, utilisent pour déplacer brusquement la vie politique européenne vers la droite. D’autres sections de l’accord du sommet incluent le « renforcement de la capacité de défense européenne », la censure d’Internet, l’expansion d’un état policier européen et la poursuite des politiques d’austérité. L’UE a tellement viré vers la droite que l’accord a été applaudi par... [Lire la suite]
09 juillet 2018

Varsovie, le PiS et l'érosion de l'indépendance judiciaire

« Pour Marcin Skubiszewski, indique l'article, fondateur de l’Observatoire électoral en Pologne, une organisation civile indépendante, «tant que les juges agiront de manière juste, on aura encore un Etat de droit en Pologne. Les lois passées par le PiS accentuent l’érosion de l’indépendance judiciaire mais je crois encore dans l’honnêteté des juges». Beaucoup de manifestants se disent inquiets et pessimistes quant à l’avenir de leur pays. «L’année dernière, la réforme de la justice a fait descendre des dizaines de milliers de... [Lire la suite]
09 juillet 2018

Friedrich Engels, l'insurrection de Cracovie

« La révolution de Cracovie, indique Friedrich Engels, ne se fixa pas pour but de rétablir l'ancienne Pologne, ni de conserver ce que les gouvernements étrangers avaient laissé subsister des vieilles institutions polonaises : elle ne fut ni réactionnaire ni conservatrice. Non, elle était le plus hostile à la Pologne elle-même, barbare, féodale, aristocratique, basée sur le servage de la majorité du peuple. Loin de rétablir cette ancienne Pologne, elle voulut la bouleverser de fond en comble, et fonder sur ses débris, avec une... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Alexandre Lantier, Macron : la France a besoin d'un roi

« Macron, indique Alexandre Lantier, avait soulevé des vagues avant son élection par sa critique de la révolution française, en déclarant que la France a besoin d’un roi: “Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du Roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort.” Après s’être recueilli sur les tombes des rois à la basilique St Denis en avril, il a souligné mercredi sa bonne entente avec de Villiers, avec qui... [Lire la suite]
08 juillet 2018

L'HUMANITE, Sécurité sociale, modifier le nom des choses pour les détruire

« Sans doute, indique l'article de L'Humanité, parce qu’il faut parfois modifier le nom des choses pour les détruire : le gouvernement prépare depuis des mois l’enterrement maquillé de la Sécurité sociale. Son travail de sape a démarré dès le premier projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). Fin 2017, le budget de la Sécu était amputé de 4,2 milliards d’euros, dont 1,2 milliard rien que pour l’hôpital public déjà exsangue. « Alors même que patients, soignants et gestionnaires nous alertent sur l’état critique... [Lire la suite]