08 mars 2018

Camillo Berneri, 1936, les anarchistes et l'Etat

« Léninistes, trotskistes, bordighistes, centristes, indique Camillo Berneri en 1936, ne sont divisés que par des conceptions tactiques différentes. Tous les bolcheviques, à quelque courant ou fraction qu'ils appartiennent, sont des partisans de la dictature politique et du socialisme d'Etat. Tous sont unis par la formule : « dictature du prolétariat », formule équivoque qui correspond au « peuple souverain » du jacobinisme. Quel que soit le jacobinisme, il est destiné à faire dévier la révolution sociale. Et quand elle... [Lire la suite]
02 décembre 2017

Max Sartin, le caractère fictif de la représentation politique

"Le caractère fictif de la représentation politique, indique Max Sartin, est déjà transparente dans ce document ancien. Dans la généralisation actuelle du système représentatif, les noms changent, mais la substance reste la même. Le peuple souverain élit ses représentants, mais ses représentants – comme les bons et discrets Chevaliers d’Henry-III d’Angleterre – doivent être avant tout de bons citoyens, dévoués à l’ordre constitué, c’est-à-dire respectueux du droit de la propriété privée, des monopoles capitalistes de la richesse... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Anicet Le Pors, peuple français, peuple souverain ?

« La souveraineté, considère Anicet Le Pors, ne saurait cependant être préservée par le seul respect formel des règles du droit positif. On a vu comment le gouvernement est parvenu à contourner par la voie parlementaire le rejet par le peuple français, en 2005, du traité constitutionnel de l’Union européenne pour aboutir à ses fins avec le traité de Lisbonne qui serait aujourd’hui complété dans les mêmes conditions. Au-delà de ces manœuvres juridiques, il y a aussi perte de souveraineté sur le plan économique. La France a... [Lire la suite]
01 septembre 2017

Daniel Bensaïd, vers une démocratie réellement participative

« S’il suffit, précise Daniel Bensaïd, pour savoir ce qu’était la dictature du prolétariat dans l’esprit de Marx et Engels, de regarder la Commune, et si l’on s’en tient à leur présentation pour comprendre ce qu’elle était, il apparaît que les premières mesures de cette « dictature », respectueuse du suffrage universel et du pluralisme politique, consistent en une débureaucratisation et une démilitarisation de l’État-Léviathan. Elles consistent en dispositions qui relèvent de ce qu’on appellerait aujourd’hui une « démocratie... [Lire la suite]
21 juillet 2017

René Berthier, le système représentatif, une liberté qui est une fiction

"De ce fait, nous dit René Berthier, même si les conditions institutionnelles de l'égalité politique sont remplies, cette dernière reste une fiction. Les périodes électorales fournissent aux candidats l’occasion de «faire leur cour à Sa Majesté le peuple souverain», mais ensuite chacun revient à ses occupations : «le peuple à son travail, et la bourgeoisie à ses affaires lucratives et à ses intrigues politiques.» Ignorant de la plupart des questions, le peuple ne peut contrôler les actes politiques de ses élus. Or, puisque le... [Lire la suite]
04 février 2017

Daniel Bensaïd, vers le dépérissement de l'Etat

« S’il suffit, conclut Daniel Bensaïd, pour savoir ce qu’était la dictature du prolétariat dans l’esprit de Marx et Engels, de regarder la Commune, et si l’on s’en tient à leur présentation pour comprendre ce qu’elle était, il apparaît que les premières mesures de cette « dictature », respectueuse du suffrage universel et du pluralisme politique, consistent en une débureaucratisation et une démilitarisation de l’État-Léviathan. Elles consistent en dispositions qui relèvent de ce qu’on appellerait aujourd’hui une « démocratie... [Lire la suite]
20 septembre 2016

Michel Mengneau, peuple souverain, autogestion, autonomie, autoproduction

«Cela nous amène donc à voir, nous dit Michel Mengneau, les choses sous un jour différent et à nous intéresser à l’auto-gouvernance. Concept dont on parle peu, mais qui remet la démocratie active à la base en préconisant l’autogestion, l’autonomie, l’autoproduction. Cela ne peut se concevoir qu’à travers une démocratie locale, une solidarité locale effective, et ceci allant même jusqu’à auto-gérer la production. Ce ne sont là que quelques pistes de travail ouvertes à ceux qui voient autre chose pour le monde de demain que... [Lire la suite]
19 septembre 2016

L'élection est-elle la solution ?

« Quel qu’en soit le niveau, nous dit Francis Daspe, il est un point commun à ces démarches dilatoires : elles soustraient au peuple souverain la décision. Les primaires, parce qu’elles officient d’abord en tant que tamis social, font leur office de filtre politique. Rien de bon ne sortira de ce petit monde confiné qui fonctionne en vase clos. Les transferts de voix espérés d’un côté seront abandonnés d’un autre. Le paysage politique se vitrifie. Cette agonie démocratique construit lentement le lit de l’extrême-droite. Le... [Lire la suite]
18 mai 2016

LUTTE OUVRIERE, la colère qui s'est accumulée !

« La loi El Khomri, nous dit le texte, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, mais la colère qui s’exprime est bien plus générale. Et elle doit continuer à s’exprimer. Le recours au 49-3 est une provocation. C’est une raison supplémentaire de poursuivre la mobilisation. À partir de mercredi, malgré les tergiversations et le corporatisme de leurs organisations syndicales, une partie des cheminots devraient se mettre en grève contre la dégradation de leurs conditions de travail. Les routiers, quant à eux, feront grève à... [Lire la suite]