22 mars 2016

Thomas More, à Pierre Gilles

« La plupart des gens ignorent les lettres, constate Thomas More, beaucoup les méprisent. Un barbare rejette comme abrupt tout ce qui n'est pas franchement barbare (4). Les demi-savants méprisent comme vulgaire tout ce qui n'abonde pas en termes oubliés. Il en est qui n'aiment que l'ancien. Les plus nombreux ne se plaisent qu'à leurs propres ouvrages. L'un est si austère qu'il n'admet aucune plaisanterie; un autre a si peu d'esprit qu'il ne supporte aucun badinage. Il en est de si fermés à toute ironie qu'un persiflage les fait... [Lire la suite]