31 juillet 2018

Keith Jones, le Pentagone combat déjà les forces iraniennes

« Washington a promis de réduire à près de zéro les exportations de pétrole de l’Iran. Elles fournissent la majeure partie du budget de l’État. À ce jour, il a refusé d’accorder des dispenses de sanctions à ses alliés déclarés européens et asiatiques et a, par contre, menacé ouvertement de les exclure du marché américain et du système financier s’ils ne se conforment pas à l’embargo imposé unilatéralement sur l’Iran par Washington. Le Pentagone est déjà engagé dans des combats avec les forces iraniennes. Les troupes américaines... [Lire la suite]
30 juin 2018

Bill Van Auken, Syrie, les Etats-Unis et leurs crimes de guerre

« L'accord, indique Bill Van Auken, conclu entre l'armée américaine et l'Etat islamique visait à promouvoir les intérêts stratégiques américains en Syrie, centrés sur la prise de contrôle des champs de pétrole et de gaz du pays, à l'est de l'Euphrate. Avec plus de 2 000 soldats américains des forces spéciales occupant toujours la région, l'objectif de Washington est de nier ces ressources au gouvernement de Damas afin d'empêcher la reconstruction du pays et de continuer une guerre de changement de régime qui dévaste la Syrie... [Lire la suite]
03 mars 2018

Halil Celik, Syrie, les contradictions entre états contre la paix

« La Russie, la Turquie et l'Iran sont actuellement dans une alliance tacite qui a marginalisé les États-Unis dans la plupart des négociations diplomatiques sur l'avenir de la Syrie, mais ils ont des intérêts distincts et pas nécessairement compatibles dans la région. Ayant donné son approbation à la poussée de la Turquie dans le nord de la Syrie, à condition que l'opération reste dans certaines limites et ne confronte pas les forces d'Assad, Moscou jouait sur les divisions entre les deux alliés de l'OTAN, Ankara et Washington... [Lire la suite]
20 février 2018

PARIS Gilles, PEDROLETTI Brice, Trump, « la paix par la force »

« Accédant aux demandes du Pentagone, nous dit l'article, aux dépens des conservateurs fiscaux soucieux du niveau du déficit budgétaire – qui va encore se creuser du fait de la réforme fiscale adoptée en décembre –, Donald Trump a fixé le cap faramineux de 716 milliards de dollars, au lieu des 668 milliards prévus initialement pour 2018. Avec pour objectif à moyen terme, selon un expert des questions de défense ne souhaitant pas être identifié, de recreuser un écart qualitatif de vingt ans avec leurs principaux rivaux. Le budget... [Lire la suite]
30 janvier 2018

Bill Van Auken, Pentagone, le danger de perdre la domination mondiale

« Le document , indique Bill Van Auken, appelle à une préparation à la guerre à travers ce qu’il décrit comme « trois régions clés » : l’Indo-Pacifique, l’Europe et le Moyen-Orient. Le document fait également de brèves références à l’Amérique latine et à l’Afrique, affirmant la nécessité pour l’impérialisme américain de lutter pour l’hégémonie sur ces deux continents. Il est clair que ces continents sont des arènes pour la lutte globale « entre les grandes puissances » qui constitue le cœur de la stratégie, affirmant qu’un... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 décembre 2017

Bill Van Auken, Poutine et la souveraineté de la Syrie

« Le plan de Poutine, indique Bill Van Auken, d’atterrir en Syrie a été gardé secret jusqu’à l’atterrissage de son avion. À peine trois mois avant l’élection présidentielle russe, où Vladimir Poutine rempilera pour un nouveau mandat de six ans, le discours du président russe avait un air de « mission accomplie » visant à promouvoir son image de défenseur des intérêts nationaux de la Russie sur la scène mondiale. Ses affirmations selon lesquelles l’intervention de la Russie aurait assuré la souveraineté de la Syrie et mis fin à la... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Etats-Unis, traiter quelqu'un d'une autre race ou d'une autre couleur de peau avec dignité et respect

 "L'US Navy s'opposera toujours à la haine et à l'intolérance", avait déclaré dès le lendemain l'amiral John Richardson, chef de la marine américaine, suivi aussitôt par ses collègues des armées de terre et de l'air. Le chef d'état-major, le général Joe Dunford, avait lui aussi affirmé qu'il "n'y a pas de place pour le racisme et l'intolérance dans l'armée américaine et aux Etats-Unis dans leur ensemble". La question raciale est aussi sensible au sein des forces armées que dans le reste de la population : les minorités y sont... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Bill Van Auken, du 11 septembre 2001 à...une troisième guerre mondiale

« En outre, considère Bill Van Auken, les guerres multiples et les interventions menées par le Pentagone et la CIA, de l’Afrique du Nord à l’Asie centrale, peuvent se transformer rapidement en conflagration mondiale, alors que Washington menace simultanément la Corée du Nord d’une guerre nucléaire et poursuit des épreuves de force de plus en plus dangereuses avec ses principaux rivaux géostratégiques, la Russie et la Chine. Le 11 septembre n’a pas « tout changé », mais cela a marqué le début d’une escalade de ce que George W.... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Alexandre Lantier, l'Occident capitaliste et les milices islamistes

  « Washington et l'Union européenne, confirme Alexandre Lantier, se sont appuyés sur les milices islamistes en 2011 en Libye puis en Syrie, collaborant avec les pétro-monarchies du Golfe, dont l'Arabie saoudite, pour injecter des milliards de dollars dans les réseaux islamistes. Ils ont recruté des dizaines de milliers de personnes en Europe, au Moyen-Orient et en Asie pour mener des attentats contre des régimes ciblés par l'OTAN. En 2012, le Pentagone a désigné un de leurs mandataires, la milice Al Nosra, comme un groupe... [Lire la suite]
16 septembre 2017

Robert Bibeau, Pour comprendre ce monde

« Encore une fois, souligne Robert Bibeau, le rapport du Pentagone sur la situation mondiale en cette fin d’hégémonie américaine souligne très lucidement que «Tous les États et les structures existantes d’autorité politique subissent des pressions grandissantes de la part de forces exogènes (extérieures) et endogènes (interne à la structure sociale). La désagrégation du système mondial d’après-guerre froide s’accompagne d’un effritement interne du tissu politique, social, économique dans pratiquement tous les États ».... [Lire la suite]