13 octobre 2018

Alice Ekman, l'expansion des pays membres des routes de la soie

« Il y a trois ou quatre ans, indique Alice Ekman, Xi Jinping et de nombreux diplomates chinois mentionnaient 60 ou 65 pays qui seraient concernés par les routes de la soie. Le nombre était parfois flou… A l’avant-dernier Davos, Xi Jinping parlait d’une centaine de pays et d’organisations internationales concernés. Cela révèle, du point de vue de Pékin, la possibilité d’une expansion géographique. Potentiellement tous les pays sont concernés, martèlent aujourd’hui les diplomates chinois. L’Arctique est inclus, en tout cas, dans... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 septembre 2018

SERPENT - LIBERTAIRE , démocratie bourgeoise, démocratie des travailleurs

« L’œuvre de falsification de la pensée de Marx que développent Kautsky et, à sa suite, les social-démocrates de tous les pays, pouvait bien s’alimenter de nombreuses citations de Marx et d’Engels qui, en faisant la critique du régime capitaliste, avaient souvent mis en évidence que ce dernier sert les intérêts de l’infime minorité de la classe des capitalistes au détriment de ceux de l’immense majorité des travailleurs. La réponse que Lénine fit à Kautsky ne pouvait pas dépasser les cadres de la maturation idéologique du... [Lire la suite]
01 septembre 2018

Manuel Valls d’un pays à l’autre

Il est très grave que quelqu’un qui a été il y a peu Ministre de l’Intérieur puis longtemps Premier ministre de la France – se permettant une attitude autoritaire et arbitraire (dissolution infondée de mouvements patriotes) – change si vite et si facilement de pays d’élection. Le personnel politique et médiatique ne s’en offusque guère, se contentant de railler parfois les ambitions un peu irréalistes de Valls. Pourtant, qu’un homme ayant occupé de si hautes fonctions, possédant des informations sensibles sur l’état et... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
30 août 2018

Prof. James Petras, Etats-Unis, l’inhumanité d’un empire qui repose sur les assassinats

« L’empire, indique le Prof. James Petras, est comme un tabouret à trois pattes, il se livre au génocide pour accomplir un magnicide et régner grâce à l’homicide. Il envahit des pays en tuant des millions de gens, il capture et élimine leurs dirigeants, puis gouverne à coups d’assassinats – la police tue les citoyens dissidents. Les exemples ne sont pas difficiles à trouver : l’Irak et la Libye viennent tout de suite à l’esprit. Les États-Unis et leurs alliés ont envahi, bombardé et tué plus d’un million d’Irakiens, capturé... [Lire la suite]
15 août 2018

René Charest, le désespoir est le moteur du totalitarisme

« Or, indique René Charest, c’est le désespoir qui est le moteur du totalitarisme. Hedges se réfère à Sheldon Wolin qui parle du totalitarisme inversé, c’est-à-dire un système qui s’incarne dans l’anonymat de l’état-entreprise. Dans ce sens, Hedges pose l’hypothèse que la montée de Trump est la preuve que les vieux mécanismes de contrôle du mode de vie capitaliste américain, c’est-à-dire le crédit et l’accès aux biens de consommation permettant de maintenir un style de vie inscrit dans la norme, sont en train de s’effriter. Cette... [Lire la suite]
08 août 2018

l'Humanité DU mercredi 8 AOÛT 2018

  Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici Chez vos marchands de journaux et sur notre boutique en ligne             Lisez L'Humanité Dimanche sur tous vos écrans avec notre liseuse numérique. l'Humanité DU mercredi 8 AOÛT 2018     FRANCE-AFRIQUE Ces drôles de prêts qui enchaînent les pays en développement Offrir aux entreprises françaises des «... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
23 juillet 2018

Georges Ibrahim Abdallah, la crise du capitalisme mondialisé

« Seulement, indique Georges Ibrahim Abdallah, peut-être serait-il utile de se rappeler que de nos jours, nous vivons tous sous l’hégémonie du capital mondialisé. Aucun pays ne peut échapper complètement au mécanisme destructeur de cette hégémonie. C’est ce « capitalisme mondialisé » à savoir le capitalisme réellement existant, qui est en crise. Les processus des luttes susmentionnés s’inscrivent dans cette crise. C’est contre ce capitalisme que les communistes et tous les protagonistes révolutionnaires devront vaincre... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
09 juillet 2018

Varsovie, le PiS et l'érosion de l'indépendance judiciaire

« Pour Marcin Skubiszewski, indique l'article, fondateur de l’Observatoire électoral en Pologne, une organisation civile indépendante, «tant que les juges agiront de manière juste, on aura encore un Etat de droit en Pologne. Les lois passées par le PiS accentuent l’érosion de l’indépendance judiciaire mais je crois encore dans l’honnêteté des juges». Beaucoup de manifestants se disent inquiets et pessimistes quant à l’avenir de leur pays. «L’année dernière, la réforme de la justice a fait descendre des dizaines de milliers de... [Lire la suite]
13 juin 2018

Le nom « Iran » a ses origines dans l'Iran préislamique sassanide

« Le nom “Iran”, indique l'article, est le nom utilisé par les habitants du pays depuis des siècles, ce qui a été observé par de nombreux voyageurs qui s’y rendaient. Il a ses origines dans l’Iran préislamique sassanide. En 1935, le gouvernement iranien a insisté pour que les gouvernements occidentaux utilisent ce nom dans toute la correspondance internationale au lieu de la dénomination “Perse”, qui était bien sûr le nom occidental pour le pays depuis l’époque des Romains. Bien qu’il y aurait des preuves que cela a été fait avec... [Lire la suite]
11 juin 2018

Philippe Torreton, Jean, comme toi j'aime cette France

« Jean, je te quitte, pardon de t'avoir dérangé, mais  mon pays se perd et comme toi j'aime cette France, je l'aime ruisselante de rage  et de fatigue, j'aime sa voix rauque de trop de luttes, je l'aime  intransigeante, exigeante, je l'aime quand elle prend la rue ou les armes, quand  elle se rend compte de son exploitation, quand elle sent la vérité comme on sent  la sueur,quand elle passe les Pyrénées pour soutenir son frère ibérique, quand  elle donne d'elle même pour le... [Lire la suite]