03 octobre 2018

Jacques Cotta, quand Macron et Mélenchon se rencontrent

« Les propos de Macron et de Mélenchon, indique Jacques Cotta, substituent un sentiment moral à une réalité politique. Le fascisme est une forme de domination du capital qui dans une situation extrême a besoin de détruire physiquement les organisations ouvrières, les syndicats, les associations, les partis, les militants. Lorsque la bourgeoisie ne parvient plus à désamorcer les contradictions explosives de la société, ce sont les bandes armées qui doivent assurer l’essentiel, la centralisation du pouvoir d’état, la destruction... [Lire la suite]
25 septembre 2018

Le communisme ? Il va revenir...

« Ce sont toutes ces questions, indique l'article, que les partis « communistes » actuels ne se posent pas. Ils restent piégés dans une vision passée des choses. Ils croient encore aux manifestations, aux « acquis sociaux », ils regardent dans le rétro-viseur au lieu de regarder devant eux. L’idée que le communisme ait encore un sens aujourd’hui, ce n’est pas évident. C’est pourtant à notre époque qu’il a le plus de sens. Pour l’instant l’heure est au « populisme », Mélenchon est à la mode. Les modes vont et viennent.... [Lire la suite]
22 septembre 2018

Le communisme a-t-il encore un sens aujourd'hui ?

« Le véritable problème qui se pose, indique proletaire-de-fer, c’est de savoir comment le communisme peut être instauré, par l’action de quelle classe sociale, comment renverser le système actuel qui arrive en bout de course ? Ce sont toutes ces questions que les partis « communistes » actuels ne se posent pas. Ils restent piégés dans une vision passée des choses. Ils croient encore aux manifestations, aux « acquis sociaux », ils regardent dans le rétro-viseur au lieu de regarder devant eux. L’idée que... [Lire la suite]
26 juillet 2018

Eric London, Bezos, derrière la richesse, de grands crimes sociaux

« L’existence de telles fortunes, indique Eric London, expose le caractère oligarchique de la société américaine et mondiale. Sous le capitalisme, Bezos et des milliardaires comme lui dominent les partis politiques, choisissent qui est élu à une fonction publique, déterminent les politiques des gouvernements du monde et dictent « l’opinion publique » par leur contrôle sur les institutions académiques et les médias. Ici aussi, Bezos est un exemple parfait. Il a acheté le Washington Post en 2013 pour 250 millions de dollars – moins... [Lire la suite]
04 juillet 2018

Le revenu universel et son actualité en France

« Si, indique l'article, l'idée d'un revenu universel en France séduit une partie de la population et de ses dirigeants, il n'est pour l'instant pas d'actualité. Le parti Europe Écologie Les Verts l'a inscrit dans son programme et a permis de financer une étude sur la faisabilité d'un tel système au sein du Conseil régional d'Aquitaine en 2015, soit avant la réforme territoriale. Cette option visant à limiter le chômage et à réduire les allocations trouve des soutiens dans divers partis politiques français de gauche comme de... [Lire la suite]
29 mai 2018

Jacques Sapir, Italie, un coup d'Etat légal

« En opposant son véto à la nomination de Paolo Savona, indique Jacques Sapir, le Président Mattarella a bien outrepassé les pouvoirs qui lui étaient conférés dans le cadre de la Constitution. De ce point de vue, on peut considérer qu’il s’agit d’un « coup d’Etat », un « coup d’Etat » certes légal mais bien un « coup d’Etat ». La réaction des deux partis soutenant le gouvernement de M. Conte, le M5S et la Lega, ne s’est pas fait attendre. Dès dimanche soir le dirigeant du M5S, M. Luca di Maio annonçait que son mouvement allait... [Lire la suite]
22 mai 2018

Le MRAP appelle à participer le 26 mai à la « marée humaine pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. »

  Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. Un collectif, constitué d’associations, de syndicats, de partis politiques, appelle le samedi 26 mai, à une « marée populaire » pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. La politique d’austérité menée par le gouvernement Macron, s’accompagne de la destruction des droits des salarié(e)s, de la casse des services publics, de la loi répressive contre les migrant(e)s, de l’ introduction de l’état d’urgence dans le droit commun, de la répression des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 mai 2018

POI, contribution à l'analyse de la crise du Parti Ouvrier Indépendant

« Il est évident que cette cassure, indiquent les deux auteurs, cette implosion a ses racines dans la situation politique historique que nous vivons et qui voit tous les partis sans exception entrer en crise car incapables de répondre aux questions politiques, économiques, institutionnelles qui se posent à toutes les classes, dans une intense lutte de classes que tous s’ingénient à refuser de voir. Conséquence générale : un vide abyssal de la représentation politique pour toutes les classes Voilà ce qui explique cette... [Lire la suite]
19 mai 2018

Joseph Kishore, Karl Marx et la construction de la Quatrième Internationale

« En tant qu’événement politique, indique Joseph Kishore, ce rassemblement était la seule célébration de la Journée internationale des travailleurs et du bicentenaire de Marx qui fournissait un examen complet de la situation politique mondiale du point de vue de la lutte contre l’exploitation capitaliste, l’autoritarisme, le militarisme impérialiste et la guerre, et pour l’établissement d’une société socialiste mondiale. Les intervenants ont passé en revue l’escalade des conflits géopolitiques qui risquent d’engendrer une guerre... [Lire la suite]
07 mai 2018

Dominique Dunglas, Italie, travail de mémoire sur le fascisme

« Car l'Italie, indique Dominique Dunglas, est loin d'avoir accompli un travail de mémoire sur le fascisme. Casa Pound, qui a obtenu 20 % lors d'une élection dans la banlieue de Rome, revendique ouvertement de former les « fascistes du 3e millénaire ». Des partis comme la Ligue ou Frères d'Italie, en ce moment en pleines tractations pour former le gouvernement italien, tiennent des discours ambigus préférant « regarder vers l'avenir que vers le passé ». L'idée selon laquelle le fascisme fut, jusqu'à... [Lire la suite]