11 novembre 2018

Débat Pétain: le rôle méconnu du maréchal dans la Guerre du Rif (Louis Witter, DESK-Maroc)

  Suite à l'écrasement par Pétain et Franco du soulèvement du Rif, dirigé par Abd El Krim (1925), aura lieu le débarquement en Andalousie (juillet 36), et l'installation du fascisme en Espagne.        La répression de Sétif (le 8 mai 45) sera une réplique en Algérie de celle du Rif (7 ans après "l'armistice glorieux").       De l'enchaînement des guerres contre les peuples.... ------------- ... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2018

Francis Dubois, le FN et le passé fasciste et colonialiste de l'impérialisme

« Mais la petite fille de Jean-Marie Le Pen est très à droite, qui entretient des contacts avec le parti royaliste Action française, l‘héritier de l‘Action française antisémite de Charles Maurras, qui a fourni la base du régime collaborationniste de Pétain, et avec l‘intégrisme catholique. La nomination de Bannon à la Maison Blanche par Trump avait été applaudie par le Ku Klux Klan et le propriétaire du «Daily stormer» un torchon néo-nazi dont le nom se réfère à la feuille violemment anti-sémite de Julius Streicher, un des... [Lire la suite]
18 juillet 2017

Habib Abba-Sidick, UE, l'arrimage aux décisions américaines

« Bien souvent, indique Habib Abba-Sidick, les mânes de Jean Monnet et de Robert Schuman sont appelés à la rescousse, lorsque leurs successeurs veulent raviver " l’idée européenne ". Récemment encore, le président de la république s’en est remis à eux de manière à fustiger le Brexit et célébrer l’immuable lien franco-allemand dont l’absence serait le prélude à la désintégration européenne. Robert Schuman, pétainiste, membre du gouvernement de Pétain, fut condamné à la libération à l’indignité nationale et néanmoins... [Lire la suite]
25 janvier 2017

Nicolas Bonnal, quand la France se sent trahie !

« On comprend, considère Nicolas Bonnal, pourquoi certains parlèrent de divine surprise. L'Allemagne venait remettre de l'ordre, comme l'Amérique néolibérale aujourd'hui, dans la bergerie. Dans une bio de Rommel je lisais que ce dernier était convié à tirer le gibier par des propriétaires enchantés d'avoir grâce à lui expurgé le pays des espions de Moscou et du peuple trop prolétaire. A l'époque on poursuivait le complot judéo-bolchévique comme aujourd'hui on chasse le complot russe, le hacker russe,... [Lire la suite]
08 mai 2016

Jean Ortiz, Franco et la "légion d'honneur"

« Franco, « le plus jeune des généraux espagnols » de l’époque, fit ses classes dans ce « matadero » (abattoir) du Rif, et s’initia à la « guerre totale », appelée également « guerre d’extermination ». Brillant élève, il apprit vite, décrocha un master en cruauté, et engagea son ascension politico-militaire... Une véritable armée « européenne », commandée par Pétain, un corps expéditionnaire français de milliers de militaires peu soucieux des conventions de guerre, animés pour la plupart d’un solide esprit raciste, vint à bout... [Lire la suite]
01 mai 2016

HERODOTE.NET, Histoire du 1er Mai

« Les manifestations du 1er mai 1936 prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum. C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la « Fête du Travail et de la Concorde sociale » et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,