15 octobre 2018

L’ILLOGISME EST CONTRE-RÉVOLUTIONNAIRE

par G. Gastaud, prof. de philo retraité D’excellents amis du PCF et de dirigeants de la CGT, voire de la F.I., se prononcent pour que la France sorte de l’OTAN, qu’ils voient à juste titre comme une machine de guerre états-unienne. Mais ces mêmes camarades incendient le PRCF parce qu’il veut sortir de l’UE alors que, selon eux, il faut la changer du dedans. Position proprement absurde. En effet, l’UE se déclare elle-même « partenaire stratégique de l’OTAN ». Partenaire stratégique, cela signifie en clair... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 octobre 2018

David North, Etats-Unis, l'oligarchie financière et l'objectif stratégique

« On peut penser, indique David North, à un moment que personne ne peut être pire que Trump. Mais ensuite on voit le sénateur démocrate Mark Warner qui brandit la menace d’une guerre contre la Russie tandis que les démocrates de la Chambre hurlent « USA, USA ! » et, en comparaison, Trump semble presque civilisé. La seule réponse appropriée est donc celle suggérée par Shakespeare : « La peste soit de vos deux partis ! Aussi amères que soient les divergences sur la tactique, toutes les sections de l’oligarchie financière et de la... [Lire la suite]
29 septembre 2018

Georges Gastaud, ce pouvoir oligarchique qui casse la France

« A juste titre, considère Georges Gastaud, ce pouvoir oligarchique qui casse la France, la République, les communes de France, le produire en France et les acquis sociaux (et qui projette même de déclasser le français en organisant l’enseignement en anglais dès l’école primaire !), est d’ores et déjà vomi par les classes populaires. Et le plus dur est devant nous puisque E. Philippe veut maintenant araser les retraites par répartition, privatiser les barrages hydroélectriques, réduire fortement le pouvoir d’achat des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
06 septembre 2018

Alexandre Lantier, le danger de guerre de l'OTAN

« La responsabilité pour ce danger de guerre, indique Alexandre Lantier, incombe surtout aux puissances impérialistes, à Washington et à l’Union européenne. Pendant un quart de siècle depuis la dissolution stalinienne de l’URSS en 1991, ils ont intensifié leurs interventions militaires à travers l’Eurasie, de la Yougoslavie à l’Irak et la Syrie, jusqu’en Afghanistan et au-delà. Washington a tenté de préserver son hégémonie mondiale par des guerres qui ont fait des millions de victimes et dévasté des pays entiers. Washington a... [Lire la suite]
31 août 2018

OSCAR FORTIN, LES VRAIS TERRORISTES DES PSEUDO-DEMOCRATIES

28 Août 2018 Publié par YVAN BALCHOY 29-08-18- LES VRAIS TERRORISTES DES PSEUDO-DEMOCRATIES (OSCAR FORTIN) Les États-Unis et ses alliés de l’OTAN se présentent devant leurs peuples et l’opinion mondiale comme les ennemis des dictateurs et des « terroristes » qui s’asservissent les peuples pour mieux les dominer, en s’appropriant ainsi de leurs richesses. Lorsque les parents et familiers des soldats « missionnaires » partent en mission pour libérer ces pays, victimes de ces... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
27 août 2018

Sanctions contre l’Iran et la Russie : un pas de plus vers la guerre impérialiste !

Pôle position, août 2018 – Sanctions contre l’Iran et la Russie & Affaire Kohler, plus que jamais les nuisances du capitalisme monopoliste d’État !. Il ne se passe pas un jour sans que le complexe militaro-industriel états-unien, suivi à reculons par l’UE arrimée à l’OTAN, ne prennent de nouvelles mesures militaires, financières et économiques contre l’Iran et contre la Russie,  parfois même contre la Chine. Le PRCF est évidemment solidaire des communistes et des travailleurs qui, à Moscou ou à... [Lire la suite]
24 août 2018

Robert Bibeau, le capital mène le monde

« Les camps, indique Robert Bibeau, se dessinent également – et surtout – à partir de l’enchevêtrement des marchés et des actifs d’immenses conglomérats corporatifs. Pour connaitre les alliés des États-Unis dans le camp Atlantique il ne suffit pas d’observer les déclarations courroucées des politiciens larbins européens répliquant à Donald le « dompteur de lions », non plus que de comptabiliser les pays membres de l’ALENA, du CETA ou du Traité Atlantique (OTAN). Il faut surtout faire le décompte des membres des conseils... [Lire la suite]
28 avril 2018

SYRIE, BBC, Interview du Ministre des Affaires Étrangères russe Sergueï Lavrov

« L’un des mécanismes, indique Sergueï Lavrov, est d’avoir des canaux de communication normaux. Les canaux de communications entre Moscou et Londres ont été fermés à l’initiative britannique. Les contacts entre les militaires et entre toutes les agences chargées de la lutte antiterroriste ont été stoppés il y a longtemps, toujours à l’initiative de Londres. Le Conseil OTAN-Russie, qui était un mécanisme très utile pour promouvoir la confiance et la transparence dans les relations, a de facto été fermé par l’OTAN. A présent l’OTAN... [Lire la suite]
27 avril 2018

Alex Lantier, Macron et la guerre en Syrie

« Macron a poursuivi : « Je serai très direct. Le jour où nous finirons cette guerre contre l’État islamique, si nous partons, définitivement et totalement, même d’un point de vue politique, nous laisserons la parole au régime iranien, Bachar al-Assad et ses hommes, et ils prépareront la nouvelle guerre. Ils alimenteront les nouveaux terroristes. Donc, mon point de vue est de dire, même après la fin de la guerre contre l’État islamique, les États-Unis, la France, nos alliés, tous les pays de la région, même la Russie et la... [Lire la suite]
19 avril 2018

Robert Bibeau, Moyen-Orient, l'Etat-major de l'OTAN en échec

« Malheureusement, indique Robert Bibeau, le front de guerre du Moyen-Orient ne s’est pas éclairci depuis la chute de l’État Islamique (DAESH), pas même avec la défaite du collectif des milices terroristes déchainées contre la Syrie. Pourtant, l’Alliance Atlantique n’a atteint aucun de ses objectifs ni en Afghanistan, ni en Irak, ni en Syrie, ni au Yémen, ni en Iran où les récentes tentatives de soulèvement ont tourné court. Ce n’est pas l’imprévisibilité du polichinelle Donald Trump qui explique la valse-hésitation occidentale... [Lire la suite]