14 janvier 2018

Daniel Bensaïd, une lente impatience

« Notre originalité modeste fut de garder une fidélité, sous les sarcasmes souvent, et les sourires indulgents, condescendants, commiséreux, dans les années quatre-vingt surtout. Alors, tu milites encore ? Les derniers des Mohicans. Une espèce en voie de disparition. Les choses ont changé un peu dans les années quatre-vingt-dix. Plus de respect, teinté parfois d’un brin de mauvaise conscience. On s’était rallié, parce qu’on ne croyait plus à la possibilité de changer le monde, à des ambitions minimalistes, sous prétexte... [Lire la suite]
12 janvier 2018

Charles JACQUIER, André Prudhommeaux, anarchie et émancipation sociale

 "Mais l’originalité de sa démarche, écrit Charles Jacquier, en ce début des années 1950, venait sans doute de beaucoup plus loin, sans parler de l’originalité même de son parcours. Pour tous les révolutionnaires de l’entre-deux-guerres, l’échec de la révolution espagnole et le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale marquèrent la fin d’un monde. C’est Victor Serge qui a le mieux rendu compte du climat qui la précéda en parlant d’une ambiance de « dépression » et de « division » où « toutes les... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Salim Lamrani, Che Guevara," le guérillero héroïque"

"En 1955, rappelle Salim Lamrani, Guevara rencontre Raúl Castro, récemment sorti de prison, avec lequel il se lie d’amitié. Peu après, il le présente à Fidel Castro. Ce dernier se souvient : « Le Che était de ceux pour qui tout le monde ressentait immédiatement de l’affection, à cause de sa simplicité, de son caractère, de son naturel, de son esprit de camaraderie, de sa personnalité, de son originalité. Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour nous mettre d’accord et l’accepter dans notre expédition. […] Quand nous nous... [Lire la suite]
26 juillet 2017

Gérard Briche, la marchandise, une originalité du capitalisme

"Mais, nous dit Gérard Briche, « l’économie », ça n’existe pas. Certes, de tout temps les hommes ont produit ce dont ils avaient besoin et que la nature ne leur donnait pas ; mais circonscrire cette production au domaine accessible au calcul économique, et en exclure toutes les autres déterminations, est une originalité de ce qu’on appelle le capitalisme. Réduire le producteur à n’être qu’un producteur, réduire la chose produite à n’être qu’un produit proposé sur un marché, et plus généralement tout réduire à n’être... [Lire la suite]
19 février 2017

Pierre-Ulysse Barranque, Wilhelm Reich, Allemagne, le grand désastre historique

« On cherchera en vain, indique Pierre-Ulysse Barranque, chez Wilhelm Reich un art de la dialectique, dans lequel l’idée d’un développement contradictoire permet toujours de justifier l’injustifiable à posteriori. Le bilan que fait Wilhelm Reich de la séquence 1930-1933 est rude, et il est sans appel. L’échec du mouvement ouvrier et du marxisme n’est pas selon lui à démontrer, il n’est pas de l’ordre d’un débat, il est un fait incontestable. L’enjeu pour notre auteur est évidemment de comprendre les causes historiques... [Lire la suite]
26 février 2016

Henri Lefebvre, la méthode de Marx

« La méthode que Lefebvre dégage de l’œuvre de Marx, indique Rémi Hess, consiste plutôt à partir de ce qui existe. Pour Marx, c’était le capitalisme, le capitalisme industriel avec ses implications, dont le marché mondial (que Marx n’a pas tellement vu, puisqu’au XIXe siècle il avait surtout affaire au marché pré-capitaliste). A partir de l’actuel que l’on analyse, on remonte de proche en proche aux conditions de cette réalité actuelle. On tente de dégager, à travers cette démarche régressive, ce qui a précédé le présent.... [Lire la suite]