23 janvier 2016

Frédéric Lebaron, Intellectuels, crise politique et organisationnelle

"La crise des intellectuels est aussi, ne l’oublions pas, une crise politique et organisationnelle. Face à la faiblesse des organisations politiques, syndicales, associatives, militantes en général, en France tout particulièrement, l’engagement signifie aujourd’hui une implication – il est vrai plus « ascétique » qu’« hédoniste » – dans les enjeux collectifs et démocratiques à tous les niveaux. Elle ne peut prendre tout son sens qu’au nom des valeurs universalistes évoquées à l’instant, mais... [Lire la suite]