14 août 2018

Histoire : la vulgarisation est un sport de combat

« À l’école, indique l'article, la situation est en effet de plus en plus complexe pour plusieurs raisons, à commencer par l’accentuation du contrôle des enseignants par des programmes très contraignants doublés de recommandation pédagogiques émanant du ministère lui-même (sur l’apprentissage de la lecture et des mathématiques, par exemple) et qui, même si elles ne sont officiellement pas des obligations, produisent à la fois un sentiment de disqualification et d’infantilisation chez les collègues ainsi qu’une impression de... [Lire la suite]
25 septembre 2017

Israël, La France, complice des violations du droit international…

« Alors qu’Israël, indique Patrice Bouveret, commet des violations du droit international humanitaire avérées, le maintien d’une coopération militaire est en contradiction totale avec les propres engagements de la France :• d’une part, au niveau européen avec la « Position commune du Conseil définissant des règles communes régissant le contrôle des exportations de technologie et d’équipements militaires » adoptée en décembre 2008, qui comporte des obligations d’interdire tout transfert menaçant « la... [Lire la suite]
15 août 2017

Christelle Néant, Ukraine, la RPD recherche une solution pacifique

« Le nombre de violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne, constate Christelle Néant, et surtout du nombre d'obus d'un calibre interdit par les accords de Minsk augmentent, sans parler des tirs sur les observateurs de l'OSCE ou du CCCC ou sur leur matériel d'observation. Tout cela indique clairement que l'Ukraine s'assoit de plus en plus sur ses obligations liées à la signature des accords de Minsk. Et donc qu'elle cherche la guerre. De son côté la RPD continue de promouvoir le projet d'une solution pacifique au conflit.... [Lire la suite]
13 juillet 2017

Michel Cabirol, armes nucléaires, la France ne signe pas le traité d'interdiction

« Pourquoi, indique Michel Cabirol, la France ne signera pas ce texte. "Il s'agit d'un texte inadapté au contexte sécuritaire international, caractérisé par des tensions croissantes et la prolifération des armes de destruction massive, dont témoigne notamment la menace nucléaire nord-coréenne, a expliqué vendredi le ministère des Affaires étrangères. La France n'a pas participé aux négociations de ce traité et elle n'entend pas y adhérer". Ce traité ne lie pas la France et "ne crée pas de nouvelles obligations", a fait valoir le... [Lire la suite]
07 janvier 2017

Nicolas Boeglin, ONU et Palestine, condamnation de la politique de colonisation israélienne

« Prévoyant, indique Nicolas Boeglin, on lit que le Conseil de sécurité: «11. Réaffirme qu'il est résolu à examiner les moyens concrets de faire pleinement appliquer ses résolutions sur la question». Une résolution du Conseil de sécurité indiquant qu'il est cette fois «résolu» à la faire appliquer devrait freiner les autorités israéliennes si celles-ci comprennent le ton du message. A ce propos, nous invitons les chercheurs à trouver une autre résolution du Conseil de sécurité utilisant l'expression du point 11 du dispositif de... [Lire la suite]
22 octobre 2016

Panos Kosmas, la classe bourgeoise doit rembourser ses dettes

« Nous avons déjà expliqué, rappelle Panos Kosmas, qui paie la « facture » de la dette privée de la classe dirigeante. En fait, qui devrait la payer ? Quand on parle de « Seisachtheia » du point de vue de la gauche, le critère général ne peut être autre que le suivant : la classe bourgeoise dominante devrait rembourser ses dettes dans leur intégralité, même si cela devait impliquer l’expropriation de ses biens (soit les profits et la richesse accumulés). Pas de « Seisachtheia » pour ceux... [Lire la suite]
29 février 2016

L'écroulement du capitalisme, si ce n'est un vendredi...

« Un lundi un nouveau pays, constate l'article, significatif au niveau des échanges économiques mondiaux, déclarera à son tour qu’il n’accepte plus de paiements en dollars de Monopoly. Un mardi d’autres pays suivront. Les marchés financiers sur lesquels des leveurs étatiques de capitaux et des revendeurs privés de titres obligataires vendent des dettes d’Etat, c’est-à-dire reçoivent des fonds actuels (dont la valeur est connue) en échange d’une promesse de versement d’intérêt annuel et de remboursement du principal à terme (à une... [Lire la suite]
30 septembre 2015

Norbert Trenkle, travail, force de travail, marchandise, valeur, capital, capital fictif...

« De manière générale, considère Norbert Trenkle, du capital fictif est créé chaque fois que quelqu’un cède son argent à quelqu’un d’autre en échange d’un titre de propriété (obligation, action etc.) représentant la créance que détient le donateur sur cette somme d’argent et sur son accroissement (sous la forme d’intérêts ou de dividendes, par exemple). Ce processus dédouble la somme initiale. Elle existe maintenant deux fois et peut être utilisée par les deux parties. Le bénéficiaire peut dépenser l’argent en achetant des biens... [Lire la suite]
02 mars 2015

Robert Kurz, quand les emprunts d'Etat se transforment en déchets toxiques !

« Il n’y a pas trois ans que les marchés financiers se sont effondrés, et voilà qu’à leur tour, épuisées par les mesures anticrise, les finances publiques d’un nombre croissant de pays se retrouvent asphyxiées. Il arrive aujourd’hui aux obligations d’Etat ce qui est arrivé aux titres de la finance privée. Une part toujours plus conséquente d’une dette déjà difficilement maîtrisable bascule dans une sorte de « budget fantôme ». A l’instar de ce qui s’est passé pour le crédit hypothécaire, les emprunts d’Etat se... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 08:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,