29 juillet 2018

JRCF, LREM, un parti de « fan » de Macron

« L’idéologie macroniste, indique JRCF, fait passer le changement permanent et la régression sociale pour une innovation et un progrès, alors qu’il s’agit juste de rendre les travailleurs plus malléables aux desiderata des capitalistes. Cela fait partie du changement de sens des mots par le capitalisme depuis un certain nombre d’années, mais qui atteint son apogée ici avec un parti se réclamant explicitement de la « start up nation », c’est-à-dire du monde managérial. Enfin, pour finir, il nous faut constater que LREM... [Lire la suite]
26 juillet 2018

Allemagne, KR, perdre la guerre pour gagner la Nation

Reprenons la lecture de l'article... Michel Peyret La Révolution Conservatrice allemande PAR DISSIDENCE FRANÇAISE  PUBLIÉ LE 22 MAI 2014 Mouvance intellectuelle et politique non monolithique, ensemble pluriel parfois contradictoire et composite, la Révolution conservatrice allemande (Konservative Revolution) est un phénomène générationnel (1918-1932) qui porte profondément la marque de la Première Guerre mondiale, de l’expérience de la défaite, de l’agitation révolutionnaire communiste... [Lire la suite]
19 juillet 2018

Guy Latry, Aragon à Ribérac

« Plus que jamais se pose, indique Guy Latry, me semble-t-il, la question de la diversité dans la nation française.  Si l’on a autant de mal à l’aborder à propos des populations immigrées, c’est peut-être parce qu’on n’a jamais vraiment voulu la poser à propos des minorités de l’intérieur, Basques, Corses, Bretons, etc … sinon en termes d’ unité et d’ « identité » - et donc à considérer toute différence interne, notamment linguistique, comme une menace pour l’unité nationale . Et comme être français, c’est parler français,... [Lire la suite]
03 mai 2018

Claude Beaulieu (2008), l'Union Européenne, une prison des peuples

« Aujourd’hui, indique Claude Beaulieu, vouloir réformer l’Union Européenne est devenu une chimère pour tous. Cette Europe est intrinsèquement perverse et non amendable. Elle se fait contre les peuples de façon non seulement antidémocratique mais véritablement dictatoriale. Elle est la dictature du Capital financier mondialisé sous domination américaine ou germano-américaine. Comme Marx le disait à propos de l’Etat bourgeois, le peuple se libérant ne pourra le reprendre tel quel ; il devra le briser, s’ériger en classe... [Lire la suite]
27 avril 2018

François Billot de Lochner, Macron favori à Washington

« La presse française, indique François Billot de Lochner, n’en continue pas moins à considérer que Macron est le nouveau favori à Washington, résultat que ni Sarkozy, ni a fortiori Hollande, n’avait réussi à obtenir. La spécialiste des Etats-Unis au Figaro, n’hésite pas à considérer Macron comme « l’élu du cœur » de Trump. Peu importe tout le mal qu’on pense de Trump par ailleurs : avec courtisanerie, on estime qu’être choisi par le président américain, c’est un titre honorifique en soi. Ce qui est certain, c’est... [Lire la suite]
26 avril 2018

Wikipedia, mandat impératif et souveraineté populaire

« Le mandat impératif, indique le texte de Wikipedia,j est lié à la notion de souveraineté populaire définie par Rousseau. La souveraineté populaire s'oppose à la souveraineté nationale. Dans un régime politique qui a choisi la souveraineté nationale, les élus détiennent un mandat représentatif, et se permettent donc de représenter l'ensemble de la nation. À l'inverse dans le cas d'une souveraineté populaire, les élus détiennent un mandat impératif et ne représentent alors que les électeurs qui les ont élus. La... [Lire la suite]
19 avril 2018

Jean-Fabien Spitz, Démocratie, qui est souverain ?

«Les deux grandes révolutions démocratiques de la fin du XVIIIè siècle, indique Jean-Fabien Spitz, – l’américaine et la française - ont été le théâtre de l’affrontement entre ces deux conceptions de la place de la démocratie dans le monde moderne. En 1789, on l’a vu, Sieyès nie que la nation existe ailleurs que dans l’assemblée des représentants qui délibèrent de ce qui lui convient. En 1795, il nie explicitement qu’il soit justifié de faire appel au peuple pour ratifier un projet constitutionnel. A l’inverse, l’option rousseauiste... [Lire la suite]
17 avril 2018

Lettre aux organisations politiques, syndicales et associatives de France

COMMUNIQUÉ -  Collectif communiste Polex Les missiles lancés dans la nuit du 13 au 14 avril contre la Syrie par les armées occidentales sous prétexte d'armes chimiques, tout en refusant toute enquête internationale, ont aussi peu de justification que l'invasion de l'Irak par Bush et Blair en prétextant des armes imaginaires de destruction massive.  La participation des dirigeants français à cette agression sans aucune caution de l'ONU relève du crime de guerre. Macron et ses soutiens avaient déjà entamé la... [Lire la suite]
16 mars 2018

M-Pep, le libéralisme contre la souveraineté du peuple

"Pour se déployer avec toute l’ampleur souhaitable, indique le M-Pep, les politiques néolibérales ont besoin de faire sauter les deux verrous que représentent la souveraineté nationale et la souveraineté populaire. Ils y sont partiellement parvenus en faisant croire que la nation était un cadre désuet à l’heure de l’Europe et de la mondialisation, tandis que le peuple, face à la complexité croissante du monde, n’avait aucune aptitude à s’exprimer. Selon le néolibéralisme, le marché, spontanément, avait réponse à tout, à la condition... [Lire la suite]
14 mars 2018

Le gouvernement des riches, par et pour les riches

« La régression sociale et démocratique, indique le Front Syndical de Classe, n'est pas une fatalité. Elle est imposée par un système qui ne connait plus que la barbarie en l'appelant modernité, et dont l’UE est l’arme létale continentale. Mais personne n’est « légitime » pour détruire les conditions de vie d’un peuple et rien n’est plus légitime, en démocratie, que de « mettre le monde du travail au cœur de la vie nationale », ainsi qu’y invitait le programme du CNR intitulé « Les Jours heureux ».... [Lire la suite]