08 juillet 2016

Collectif des Associations Citoyennes, repenser le processus pour le changement réel

« La sphère politique, indique le Collectif, a été progressivement subvertie et corrompue par la puissance de la sphère économique. Au niveau européen les lobbies font la loi. Au niveau national la confusion devient totale entre les intérêts privés et l’intérêt général. La sphère politique est responsable de son propre discrédit. Or, quand l’État ne joue pas son rôle, certains groupes économiques se déclarent bienfaiteurs de la collectivité et s’approprient le pouvoir réel. Ils se sentent autorisés à ne pas respecter les règles,... [Lire la suite]