15 février 2016

Christine Buci-Glucksmann, esthétique, patrimoine, création, éphémère

« On vit un vrai paradoxe, indique Christine Buci-Glucksmann. Vu la richesse de notre patrimoine, il y a effectivement la possibilité d’un repli réactualisant et valorisant le seul patrimoine. Mais je vois des signes de changement. D’une part, je ne crois pas qu’une création d’œuvres à partir du virtuel soit indépendante d’une culture réelle du patrimoine. On n’invente pas à partir de rien. Il faut une formation, artistique et culturelle, pour créer des œuvres d’art relationnelles et virtuelles. Ce n’est pas l’effacement, mais le... [Lire la suite]