30 juin 2016

Alex Anfruns, aujourd'hui il n'y a plus de Tiers Monde, mais...

« Bien sûr, indique Alex Anfruns, il y avait un espoir en un monde meilleur. La décolonisation a été une période de fabuleuse ébullition de mouvements indépendantistes et révolutionnaires, le rapport de force avec l’impérialisme a été modifié, mais pas inversé. S’il y avait eu la fusion des forces révolutionnaires du Tiers Monde, dans leur diversité – qui n’étaient pas idéologiquement les mêmes, en Amérique Latine, en Afrique et en Asie -, avec les forces progressistes et révolutionnaires des pays européens, le rapport de force... [Lire la suite]
14 avril 2016

Collectifs pour la démocratie directe, des exemples dans les expériences historiques

 « Nous voulons déceler, indique le texte, dans toutes les expériences historiques des exemples, toujours partiels, à faire valoir et à faire connaître, de la Grèce antique aux cités médiévales, jusqu’aux mouvements ouvriers et aux expériences contemporaines aux quatre coins du globe. Il faudrait également travailler aux transitions possibles qui pourraient transformer radicalement nos régimes oligar­chiques en sociétés démocratiques, en tenant compte des bouleversements actuels et à venir. Enfin, il y a à discuter des... [Lire la suite]
05 avril 2016

Razmig Keucheyan, sortir de la panne stratégique

« La pensée devient stratégique, indique Razmig Keucheyan, quand la question du pouvoir, de la prise de pouvoir et de son exercice se pose concrètement. On en est loin aujourd’hui, puisque les mouvements sociaux sont encore largement dans une phase de recul. Qui plus est, pour penser en stratèges, il faut avoir une idée un tant soit peu claire du point de départ – la société actuelle –, du point d’arrivée – la société socialiste ou communiste que nous souhaitons bâtir –, et des moyens de passer de l’un à l’autre. Or, nous... [Lire la suite]
28 novembre 2015

Marx, luttes et projet d'émancipation

« Comme l’histoire semble le suggérer, nous disent les auteurs, les mouvements populaires anticapitalistes doivent avancer sur plusieurs chemins en même temps. Ils doivent être des outils de la résistance, bloquer, entraver, dévier l’assaut des dominants, dans une lutte pour la survie qui est en fin de compte incessante. Également, ils doivent se transcender eux-mêmes et porter un projet d’émancipation qui implique l’abolition des hiérarchies, des pouvoirs coercitifs, des hégémonies imposées. Ceci veut dire que les luttes... [Lire la suite]