06 mars 2018

René Merle, Marx était d'un optimisme profond

« Marx, indique René Merle, était d'un optimisme profond devant la mondialisation capitaliste qu'il a décrite superbement ; il pensait que l'internationalisme prolétarien (c'est-à-dire la solidarité des prolétaires au-delà, par dessus le cadre national qu'il convenait impérativement de dépasser) serait à même de cueillir le fruit quand il serait mûr, c'est-à-dire quand la socialisation de la production serait pratiquement réalisée : alors les producteurs pourraient s'emparer de la gestion pour le plus grand profit non pas du... [Lire la suite]
28 décembre 2016

Yvon Quiniou, pourquoi le marxisme pourrait-il être obsolète ?

« Par contre, indique Yvon Quiniou, il y a une nouveauté, en un sens qu’il faut préciser et que Marx avait très bien anticipée (décidément, ce Marx!) : c’est la mondialisation capitaliste d’aujourd’hui. Celle-ci constitue la difficulté politique majeure pour un projet socialiste (ou communiste) de notre temps : la suppression économique des frontières (pour l’instant en Europe) a pour conséquence inouïe de supprimer largement les souverainetés politiques nationales. Se mettent en place des entités... [Lire la suite]