08 mars 2018

La Révolution et l'évolution de la forme de l'Etat

« Présentée de cette façon, nous dit l'article, cette analyse représente l'évolution de la forme de l'État sur une échelle de temps étendue. En pratique, le moment révolutionnaire, qui est le théâtre d'une lutte de classe extrême entre la bourgeoisie et le prolétariat mondial, donne une forme transitoire d'État : la "dictature du prolétariat". Ce nouvel État ouvrier est l'organisation que se donnent les travailleurs pour mater toute contre-révolution capitaliste et... [Lire la suite]
26 août 2016

Claude Morin, Fidel, construire et maintenir l'unité du peuple

« Le nationalisme cubain, nous dit Claude Morin, a été l’arme principale qu’a utilisée Fidel pour créer une cohésion sociale autour de la Révolution. Avec Fidel, Nation et Révolution ne formaient qu’un. Trahir la Révolution, c’était trahir la patrie. Fidel a proposé une lecture téléologique des grands moments qui ont scandé l’histoire de Cuba. Cette lecture consiste à considérer chaque moment révolutionnaire (1868, 1898, 1933, 1959) à lumière des autres, non seulement comme dépositaire d’expériences, mais comme destin national et... [Lire la suite]
23 avril 2015

Daniel Bensaïd et Lénine, c'est le moment, il faut se décider...

« Le parti politique, dit Daniel Bensaïd, n’a donc pas chez Lénine la fonction presque exclusivement pédagogique que lui assigne Kautsky. Il n’est ni le simple reflet du mouvement social, ni un modeste porteur d’idées, mais une pièce centrale du dispositif stratégique. Qui dit stratégie dit décision, projet, rapports de forces. L’éducation en fait partie. Mais qui dit stratégie, dit aussi batailles, épreuves où le temps ne s’écoule plus de manière uniforme, où il compte double, triple. Si la révolution est sociale et politique,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,