01 décembre 2016

Charles Sannat, la tempête de l'histoire s'en vient...

« Il y a ce petit rien dans l’esprit des êtres humains, ce petit rien qui change tout et qui est une aspiration quasi génétique à la liberté. C’est l’âme des peuples et des nations qui ne veulent pas mourir qui se réveille. Le totalitarisme marchand, s’il est un fascisme comme tous les autres, ne tue pas encore massivement ses opposants. Pour se maintenir, il préfère l’illusion de la liberté et de la démocratie. C’est son talon d’Achille. Soit le totalitarisme marchand accepte de montrer son visage, celui du mal et de la... [Lire la suite]