15 août 2018

René Charest, le désespoir est le moteur du totalitarisme

« Or, indique René Charest, c’est le désespoir qui est le moteur du totalitarisme. Hedges se réfère à Sheldon Wolin qui parle du totalitarisme inversé, c’est-à-dire un système qui s’incarne dans l’anonymat de l’état-entreprise. Dans ce sens, Hedges pose l’hypothèse que la montée de Trump est la preuve que les vieux mécanismes de contrôle du mode de vie capitaliste américain, c’est-à-dire le crédit et l’accès aux biens de consommation permettant de maintenir un style de vie inscrit dans la norme, sont en train de s’effriter. Cette... [Lire la suite]
30 octobre 2017

Carlos Perez, la consommation des ressources motrices naturelles

« L’empreinte écomotrice, indique Carlos Perez, mesure la vitesse à laquelle nous consommons ces ressources motrices naturelles et comment nous produisons de la même façon les conséquences de leur dégradation. Notre planète a-t-elle la capacité de fournir ces ressources motrices en quantité suffisante pour tous les êtres humains dans le cadre d’une productivité motrice soutenue et d’une obligation de croissance motrice imposée ? L’homme peut-il absorber toute cette charge de travail qui résulte de nos activités et de nos... [Lire la suite]
19 octobre 2017

L’intérêt de la pensée féministe décoloniale

"En effet, les penseurs et penseuses décoloniaux latino-américains s’appuient sur les pensées amérindiennes pour réfléchir à un mode de vie alternatif à celui qui a été imposé par la colonialité du pouvoir. Ainsi la pédagogue décoloniale, travaillant en Équateur, Catherine Walsh a développé une action et un discours critique face aux orientations développementalistes et aux promesses non tenues du Président Rafael Correa. En dépit d’une constitution qui proclame le «  buen vivir  » (concept issue de la pensée amérindienne),... [Lire la suite]