30 août 2017

OIT, Syndicats, une chute vertigineuse et universelle

« On ne peut pas traiter, considère l'OIT, une chute aussi vertigineuse et universelle d'organisations qui se sont développées dans la classe ouvrière depuis plus de 150 ans, comme étant le résultat d'une tendance temporaire, ou en invoquant des particularités nationales ou encore par les agissements de tel ou tel bureaucrate syndical. C'est le résultat de profonds changements dans l'organisation du processus de production du système capitaliste. La perspective nationale réformiste - consistant à faire certaines concessions aux... [Lire la suite]