08 avril 2017

Syrie, Frappes aériennes, Bruno Guigue, Thierry Meyssan, donnent leur opinion

"Bis repetita ! considère Bruno Guigue, Avec ce bombardement, la Maison-Blanche, pour la deuxième fois, vole au secours de ses “proxys” lobotomisés qui font la guerre pour son compte contre la Syrie souveraine. En frappant par les airs l’appareil militaire syrien, Donald Trump sait bien qu'il ne modifie pas le rapport de forces. Ce qu'il veut, c'est humilier Damas. Il veut montrer qu'il peut atteindre le sol syrien, où il veut et quand il veut, faisant ainsi la démonstration que cet Etat est vulnérable. L'armée syrienne et l'allié... [Lire la suite]
29 mars 2017

Thierry Meyssan, Plus personne n'a de prise sur la réalité...

« Cela fait plus d’un an, constate Thierry Meyssan, que la France est placée sous état d’urgence, tandis que ces guerres ont dévasté le Moyen-Orient élargi et fait déjà plus de 3 millions de morts. Elles sont en train de déborder en Europe avec des flux migratoires et des attentats terroristes. Dans Sous nos yeux, j’ai voulu revenir sur leur planification. Expliquer qui en a décidé, pourquoi et comment. Les Occidentaux abordent ce phénomène de manière séquentielle. Pour eux, en général, il n’y aurait pas de liens entre ce qui... [Lire la suite]
20 mars 2017

Thierry Meyssan, qui oriente les médias contre la démocratie ?

« Il n’est pas indifférent, indique Thierry Meyssan, que des actions de justice aberrantes contre les mêmes cibles que l’Entente des médias se soient développées. Aux États-Unis, on a ressorti la loi Logan contre l’équipe Trump, alors que ce texte n’a jamais, absolument jamais, été appliqué depuis sa promulgation, il y a deux siècles. En France, on a ressorti la loi Jolibois contre les tweets politiques de Marine Le Pen, alors que la jurisprudence avait limité son application à la distribution sans blister de quelques... [Lire la suite]
20 novembre 2016

Thierry Meyssan, Washington, séparer le monde en deux

« Sachant, indique Thierry Meyssan, que sa position est intenable à court terme et qu’il ne souhaite pas la Guerre mondiale, Washington se prépare à séparer le monde en deux. Il ne devrait pas s’agir d’un retour à la Guerre froide, où le monde était un, bien qu’administré à deux. Mais d’une structuration nouvelle : d’un côté un monde unipolaire gouverné par les seuls États-Unis, de l’autre des États indépendants et insoumis coopérant entre eux autour de la Russie et de la Chine, et le moins de passerelles possibles entre ces... [Lire la suite]
26 novembre 2015

Proche-Orient, où est le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ?

« Le sommet du G20 à Antalya (Turquie) s’est certes préoccupé d’économie, mais surtout de la situation au Proche-Orient. De nombreuses négociations bilatérales ont eu lieu au cours du sommet et nous ignorons les détails de ce qui a été évoqué et conclu durant ces apartés. Cependant, le président russe, Vladimir Poutine, a dénoncé sans les nommer les États participant à la conférence qui sponsorisent Daesh. Il a montré à ses collègues des photographies satellites des convois de camions-citernes traversant la Turquie pour vendre le... [Lire la suite]