13 juillet 2018

La crise financière de 2008.

« En dernière analyse, indique l'étude, toutes ces crises sont une expression de l’impasse du capitalisme, qui n’est plus capable de développer les forces productives comme par le passé. Cela ne veut pas dire, bien sûr, qu’il ne peut pas y avoir un développement des forces productives. Lénine et Trotsky n’ont jamais dit qu’il y avait un plafond absolu au développement des forces productives, sous le capitalisme. C’est un phénomène relatif, pas absolu. Il peut toujours y avoir des développements, comme il y en a eu Chine dans la... [Lire la suite]
10 juin 2018

Wikipedia, Alfred Henke

« Au milieu des années 1890, indique Wikipedia, Henke commence une carrière politique dans le SPD et son syndicat en tant qu'orateur et rapporteur. En autodidacte il s’approprie des connaissances sur le marxisme. Dans un premier temps il préside le parti dans l’arrondissement d'Altona. À partir de 1901 il travaille comme rédacteur politique à la Bremer Bürger-Zeitung, dont il est le rédacteur en chef jusqu’en 1916. Son journal est un moyen de combat pour l’aile gauche du SPD. Parmi les auteurs qui écrivent régulièrement des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
01 mai 2018

Anne Dujin, Marx, transformer l'économie et la société

« En revanche, indique Anne Dujin, « les générations d’aujourd’hui se tournent vers le marxisme pour de tout autres raisons. Elles font l’expérience de la précarité, de la dette. Le marxisme et le socialisme leur permettent de penser ces inégalités ». De fait, le rêve américain s’est dangereusement fissuré pour les millennials, nés entre 1980 et 2000. Ils gagnent en moyenne 20 % de moins que leurs parents au même âge et sont significativement endettés pour plus de la moitié d’entre eux. L’œuvre de Marx a donc... [Lire la suite]
03 mars 2018

Marius-Joseph Marchetti, Marx et son héritage

« En somme, condidère Marius-Joseph Marchetti, plus le capital est utilisé et accumulé et moins le travail a de valeur, ce qui conduit l’ouvrier à être dans une situation de misère constante et circulaire. Cela l’a également conduit à formuler la théorie sur la baisse tendancielle du profit. La baisse tendancielle du taux de profit est un concept central chez Marx. Il affirme que le taux de profit dans une économie capitaliste est condamné à chuter en raison de l’augmentation de l’intensité capitalistique au détriment du travail.... [Lire la suite]
22 février 2018

Robert Bibeau, Qu'est-ce que le mode de production communiste???

Bonjour camarades. Le webmagazine Les7duQuebec.com est heureux de vous offrir ce texte en exclusivité.  Écrit en 1975-1976 par un collectif inconnu, il présente une vision très contemporaine de ce que pourrait être le mode de production communiste moderne. L’exercice « utopiste » auquel se livre le collectif les amène à confronter la plupart des concepts politiques et économiques du marxisme, pour lesquels ils proposent parfois des mises à jour très pertinentes. Sectaires et dogmatiques s’abstenir.  Vous pouvez... [Lire la suite]
23 janvier 2018

Wikipedia, Louis-Auguste Blanqui, dit Auguste Blanqui, surnommé « l’Enfermé »

"Suivant le courant socialiste de l'époque, indique Wikipedia, Blanqui est favorable à la redistribution des capitaux et à la collectivisation des moyens de production, comme il l'indique dans son texte Qui fait la soupe doit la boire. Mais le blanquisme se singularise à plusieurs égards des autres courants socialistes de son temps. On ne peut pas l'assimiler au marxisme. D'une part, contrairement à Karl Marx, Blanqui ne croit pas au rôle prépondérant de la classe ouvrière, ni aux mouvements des... [Lire la suite]
16 janvier 2018

Roswitha Scholz , aspects essentiels de la théorie de la dissociation-valeur

« Pour en revenir à la théorie critique adornienne,indique Roswitha Scholz, ce qu’il faut en retenir pour la théorie de la dissociation-valeur, c’est qu’Adorno, à la différence du marxisme traditionnel, a bien identifié le problème de la forme sociale, même si cette problématique de la forme en termes de rapport entre les sexes est formulée chez lui de façon plutôt descriptive et limitée. Il a tout à la fois résisté aux tentations du marxisme du mouvement ouvrier et senti pour ainsi dire intuitivement que le niveau de la forme... [Lire la suite]
24 décembre 2017

André Damon, Etats-Unis, une contre-révolution sociale

« Toutes les institutions de la société américaine, indique André Damon, ont eu leur rôle à jouer dans cette contre-révolution sociale. Les syndicats se sont transformés en appendices de la gestion d’entreprise, renonçant à toute prétention à être des « organisations ouvrières ». Pendant les années 1980, ils ont isolé et réprimé chaque grève ou lutte contre l’assaut des riches. Aujourd’hui, ils servent de fournisseurs de main d’œuvre bon marché et de police du travail pour la classe dirigeante, tout en fournissant des sinécures... [Lire la suite]
07 décembre 2017

Jesica Calcagno, Trotsky et la Révolution Permanente

« Dans la lutte pour le communisme, indique Jesica Calcagno, nous nous basons dans toute la tradition et le lègue de Léon Trotsky, qui permit la continuité et le développement du marxisme avec pour base l’énorme expérience de la Révolution Russe de 1917, de laquelle nous fêtons le centenaire.Ce fut Trotsky qui élabora la théorie-programme de la Révolution Permanente, qui plante une stratégie globale liant le commencement de la révolution à l’échelle nationale avec le développement de la révolution internationale et son point... [Lire la suite]
02 décembre 2017

Serpent – Libertaire, recoudre le fil rouge des révolutions

« Ressusciter les expériences passées, indique l'article, c’est tenter de recoudre le fil rouge des révolutions et reprendre en main une « destinée » qui n’est ni providentielle, ni tracée d’avance. Contrairement à la caricature positiviste du marxisme, illusionnée par le mythe historiciste du progrès, nous savons que l’histoire n’est pas linéaire et que le futur peut aussi pencher vers la « barbarie » et la catastrophe. Mais que l’on perçoive les révolutions comme des « locomotives de l’histoire »... [Lire la suite]