14 août 2016

Jean Marcou, Turquie, un putsch pour rien ?

« La population s’est positionnée, indique Jean Marcou, au soir du 15 juillet, comme elle s’est positionnée, depuis plusieurs années, c’est-à-dire de façon polarisée. Les partisans de l’AKP sont rapidement sortis manifester contre le putsch. Il faut dire qu’ils sont habitués à répondre à l’appel de leurs dirigeants. Le 24 mai 2015 et 2016, pour le 562 et 563e anniversaires de la prise de Constantinople, les manifestations organisées par le régime avaient rassemblé des millions de personnes. L’autre moitié de la population, en... [Lire la suite]