28 avril 2018

Coralie Delaume, la fracture entre les élites et la masse

« Dès lors, conclut Coralie Delaume, la montée de ce qu'on appelle «les populismes» correspondrait avant tout à une quête de loyauté. D'ailleurs, le discours «souverainiste» ou anti-mondialisation desdits «populistes» est probablement l'une des clés de leur succès. Il correspond à un désir de plus en plus profond, de la part des peuples, de «rapatrier» leurs classes dirigeantes, afin qu'elles ne se défilent plus. Afin qu'il redevienne possible d'exiger qu'elles assument leurs devoirs autant qu'elles jouissent de leurs droits, et... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Russie, la candidature de Vladimir Poutine se pose à nouveau

« Il est vrai, indique l'article, que dans un système comme en UE qui tend vers plus de libéralisme et où les principales décisions sont à caractères économique et social, de très longs mandats peuvent mener à des connivences entre le pouvoir et certains milieux d'affaires mais cela se passe surtout aux niveaux européen et régional, là où on peut être élu un nombre illimité de fois. Est-ce que la meilleure réponse pour résoudre ce genre de problèmes est de limiter le nombre de mandats nationaux successifs qui pénalise finalement... [Lire la suite]
03 juillet 2017

Lutte Ouvrière, Trump,Un premier pas vers le changement ?

« Le gouvernement des États-Unis, nous dit l'article, est organisé de façon à assurer sa stabilité, sans changement en cours du mandat. Lors des élections qui ont lieu tous les deux ans, seule une partie du Congrès est renouvelée. Les mandats sont décalés. Le système est stable. Changer de président n’est donc pas une idée que la bourgeoisie et ses représentants politiques adoptent à la légère. Mais, avec la nomination d’un procureur spécial, ils ont fait un premier pas dans ce sens. Au minimum, c’est un moyen de suspendre une... [Lire la suite]
30 novembre 2016

Robi Morder, 1986, mouvement étudiant et politique - autogestion

« Derrière cet « apolitisme », indique Robi Morder, en réalité une volonté farouche d’indépendance vis-à-vis des partis et syndicats qui, il convient de le rappeler, n’ont qu’un peu plus d’un millier de militants actifs (on ne parle pas ici des adhérents qui n’ont qu’une carte en poche) dans les universités à l’orée de la mobilisation. Cela n’empêche pas, loin de là, un rapport ambigu de défiance/confiance puisque dans  les comités de grève comme à la coordination nationale la présence des militants est importante – la... [Lire la suite]
18 mai 2016

Lutte Ouvrière, peuples arabes et brigands impérialistes

« En effet,nous dit le texte, la Société des Nations, ancêtre de l'ONU, que Lénine qualifiait de « repaire de brigands », en décida autrement. Elle adopta le système des mandats pour les anciennes provinces arabes de l'Empire ottoman. Les nations avancées d'Europe étaient ainsi censées guider vers la maturité politique et l'indépendance, des peuples considérés comme moins avancés. Selon les brigands impérialistes, les peuples arabes n'étaient pas aptes à s'administrer eux-mêmes!La Société des Nations accordait à la France la... [Lire la suite]
28 décembre 2015

Julian Mischi, communisme, renforcer les capacités militantes

« Le fait qu’il ait encore de très nombreux élus est bien sûr une force pour le courant communiste, une force qui fait défaut à d’autres partis comme le NPA ou le PG. L’ancrage municipal du PCF a été déterminant dans la force passée de cette organisation et dans son implantation dans les milieux populaires. Mais, aujourd’hui, avec le déclin de la base militante et la diminution des ressources financières, les élus et les enjeux électoraux occupent une place centrale dans l’organisation. Or, aux côtés de la prise de mandats... [Lire la suite]