14 mai 2018

Elisabeth Braw, Immigrés et Légion étrangère française

« La Légion étrangère française, indique Elisabeth Braw, est pleine à craquer. L’année dernière, le gouvernement français a annoncé que ses forces terrestres allaient être renforcées par 11.000 soldats supplémentaires, soit un total de 77.000. En gagnant un tiers de ces effectifs, la Légion atteindra alors un total de 8.900 hommes, soit 11% du total de l’armée. Elle s’est même vu gratifier d’un nouveau régiment dont une partie sert déjà au Mali, a confié le colonel Alain Walter à Foreign Policy.Une tournure d’événements... [Lire la suite]
05 mars 2018

L'attentat de Ouagadougou et la militarisation européenne du Sahel

« La réaction de Macron, indique Francis Dubois, ne laisse aucun doute quant à une nouvelle intensification de la guerre menée par Paris dans son «pré-carré» néo-colonial avec l‘appui conditionnel de Washington. Cette région aussi étendue que l‘Europe regorge de vastes ressources minérales et énergétiques que Paris et l’UE considèrent essentielles aux profits des multinationales européennes. Cette politique avait causé des protestations de rue contre la visite de Macron à Ouagadougou le 27 novembre, la veille du sommet d‘Abidjan... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
23 février 2018

Bruno Fanucchi, le Mali, troisième producteur d'or d'Afrique

« La mine de Sadiola, indique Bruno Fanuechi, dont l'exploitation à ciel ouvert a commencé en 1996, est située à 77 km de Kayes. “Malgré les difficultés actuelles, la mine de Sadiola demeure le 2ème producteur d'or au Mali”, assure André Strydom (DG d'AngloGold Ashanti Mali) qui cherche à “prolonger de dix ans la vie de Sadiola” car la mine voisine de Yatela, l'autre grande mine explotée par sa compagnie depuis 2001 “est en train de fermer”. La durée de vie d'une mine, c'est un véritable sujet de préoccupation pour le Mali et... [Lire la suite]
23 février 2018

Pétition de soutien aux grévistes de la mine d’or de Morila au Mali

LU SUR .millebabords. : " Pétition de soutien aux grévistes de la mine d’or de Morila au Mali,  licenciés et réprimés par Bouygues. Pour signer en ligne Voir aussi notre article Bouygues et l’or de Morila (Mali) Ré-intégration des 530 travailleurs licenciés Libération immédiate des 9 grévistes emprisonnés et arrêt des poursuites Ré-ouverture des négociations A la mine d’or de Morila - Sud du Mali, 530 mineurs employés par la société malienne SOMADEX, filiale de Bouygues, sont... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 février 2018

Annie Lacroix-Riz, le Mali est historiquement riche en or

« Le Mali est historiquement riche en or et riche de son or. Cela remonte à la nuit des temps : l’or du Mali a été acheminé vers l’Égypte, Carthage, Rome, l’Europe, le Monde Arabe. Sur cette richesse furent bâties des sociétés élaborées qui sont les premières à avoir laissé des traces remarquables dans l’Histoire. C’est le cas de la région du Hodh, avec la ville d’Awdaghost, mais aussi de l’empire du Ghana, de l’empire Almoravide (empire berbère), puis de l’empire du Mali ou Mandé dés 1234 avec son fondateur, Sundjata Keita.... [Lire la suite]
23 février 2018

Alfousseini Togo, l'or du Mali, la magouille à ciel ouvert

« Le Mali, indique Alfousseini Togo, n’est plus troisième producteur d’or en Afrique, tant mieux, car, les Maliens n’en n’ont jamais bénéficié. C’est simplement de la magouille à ciel ouvert. L’argent de l’or ne sert pas le bas peuple et les sociétés minières détruisent l’environnement des différentes localités d’extraction. En retour, elles ne font rien pour ces citoyens, à majorité villageois. Il y a par exemple le cas de Sanso, dans le cercle de Bougouni où la société minière qui exploite la mine de la zone n’a même pas pu... [Lire la suite]
20 juillet 2017

Alexandre Lantier, Macron- de Villiers, les dessous d'une confrontation

"Cette confrontation, nous dit Alexandre Lantier, entre le président de la France et le chef de ses armées souligne l'effondrement croissant des normes démocratiques en Europe. Le militarisme accru de l'impérialisme européen depuis la dissolution de l'URSS par la bureaucratie stalinienne en 1991, conjugué à la montée des inégalités sociales et des tensions de classe, ont largement renforcé la position politique des armées. Les armées européennes ont non seulement rejoint des guerres néo-coloniales en Afghanistan, en Irak, en Libye, et... [Lire la suite]
16 juillet 2017

Richard Labévière, les causes du terrorisme

« Depuis que George W. Bush, nous dit Richard Labévière, a déclaré sa « guerre contre la terreur » au lendemain des attentats du 11 septembre, les postures et les réactions des Etats-Unis et des pays occidentaux n’ont certainement pas fait diminuer le problème, mais au contraire l’ont décuplé et ont accentué son expansion, à commencer par les opérations militaires occidentales en Afghanistan, en Irak évidemment – l’invasion anglo-américaine de l’Irak a été un désastre qui a clairement écrit la préhistoire de Dae’ch -,... [Lire la suite]
01 juillet 2017

Robert Bibeau, Quels gouvernements financent ces djihadistes ?

« Curieusement, indique Robert Bibeau, dès que l’on gratte le vernis de ces allégories, on découvre que ce sont les gouvernements qui enrégimentent, équipent, financent ces djihadistes aujourd’hui offerts à la vindicte populaire. Il est entendu que s’il est possible de mettre sur pied de tels escadrons de mercenaires suicidaires, à partir de la Bosnie, de la Tchétchénie, du Mali, du Nigéria, ou des  pays arabes et musulmans de l’Orient, et même s’il est possible d’en recruter parmi les excentriques biens... [Lire la suite]
08 mars 2017

Chems Eddine Chitour, comment les peuples sont gouvernés

« Que peut-on retenir en définitive de la légende Mandela?, questionne Chems Eddine Chitour. Le  film ” Invictus” du réalisateur américain Clint Eastwood, nous fait décrire d’une façon palpable toute l’humanité de ce géant de la pensée humaine  qui a réussi  à réconcilier deux peuples à priori  irréconciliables au vue du fossé de haine de sang et de douleur qui les séparait:  le peuple premier et celui reliquat du colonialisme britannique  en leur donnant une utopie commune : gagner la coupe du monde... [Lire la suite]