03 janvier 2017

Gérard Noiriel, France, le besoin de main-d'oeuvre immigrée

« En 1945, indique Gérard Noiriel, un troisième cycle commence. Avec la reconstruction et la modernisation, on a de nouveau recours à l'immigration. Le processus va progressivement toucher d'autres pays européens. Les Trente Glorieuses provoquent un véritable bouleversement de la population active et l'explosion de la classe moyenne avec l'augmentation du nombre d'emplois intermédiaires. Malgré l'exode rural qui est massif en France à cette date, les besoins de main-d'oeuvre sont énormes. Il y a toujours des emplois qu'aucun... [Lire la suite]
02 octobre 2016

France, Immigration, quand et d'où viens-tu ?

« Tant et si bien que, indique le texte, lorsque à partir des années 1880 la grande industrie moderne a commencé vraiment à « décoller » en France, les capitalistes industriels se sont heurtés à un problème de main-d'oeuvre, et la France est devenue un pays d'immigration. Le phénomène, ancien, lié aux corps de métier spécialisés et aux provinces frontalières, est alors devenu massif.Il fallut des bras pour les productions de houille, de fonte, d'acier, qui allaient doubler ou tripler, pour une production industrielle qui connut... [Lire la suite]
13 août 2016

Le capitalisme et le racisme

« Il ne s’agit pas de simples discriminations ou de préjugés, nous dit le texte. L’islamophobie renvoie à une question plus centrale, la question raciale. Celle-ci fonctionne comme assignation à une place dans la division du travail de certaines catégories de population sur la base de leur origine et de leur couleur de peau. Il suffit d’observer un chantier de BTP pour constater qu’en général les gros travaux sont fait par les Noirs, les travaux plus techniques par les Arabes, et que les contremaîtres sont blancs. Le racisme est... [Lire la suite]
04 février 2016

Sharon Smith, capitalisme, marxisme et émancipation des femmes

« S’il est une chose que l’on peut souligner, indique Sharon Smith, depuis le début de la tradition marxiste quant à l’émancipation des femmes, c’est que le problème n’a jamais été théoriquement considéré comme une question qui ne concerne que les femmes, mais bien comme un domaine dans lequel l’ensemble des révolutionnaires, tant les hommes que les femmes, doivent s’impliquer. C’est ainsi que le révolutionnaire russe Léon Trotsky a écrit que « Pour changer nos conditions de vie, nous devons apprendre à regarder au... [Lire la suite]
12 décembre 2015

Sylvain Billot, comment les capitalistes scient la branche sur laquelle ils sont assis

« Pour résister aux concurrents, indique Sylvain Billot, les capitalistes sont incités à investir dans des machines (augmenta­tion du capital constant) pour diminuer la main d’œuvre qu’ils emploient (diminution du capital variable). Ils substituent ainsi du « travail mort » au « travail vivant ». Individuellement, les capita­listes ont intérêt à innover pour prendre « des parts de marché » à leurs concurrents au détriment desquels ils obtiennent une « plus-value extra » . Mais... [Lire la suite]