20 octobre 2017

Socialisme libertaire, C’est l’incontournable règle du capitalisme

« Pour la ministre du travail, indique l'article, comme pour ses compères, les ordonnances macron, c’est soulager les entreprises … pour qu’elles se développent et qu’elles créent plus de richesses (pour les riches). Ça fait plus de trente ans que ça dure, que les riches sont de plus en riches, et que le secteur social se dégrade tout en nous entendant dire que c’est indispensable pour lutter contre le chômage, qu’il faut, pour cela, « rénover » le code du travail car trop protecteur des travailleurs ; et nous... [Lire la suite]
15 octobre 2017

Le mouvement macronien dans les palais de la République

« La rénovation politique, indique Eric Dupin, promise par le mouvement En marche! aurait théoriquement pu combler le fossé qui s'est creusé entre les citoyens et leurs représentants politiques. Le moins qu'on puisse dire est que la réalité est différente. Le surgissement du mouvement macronien dans les palais de la République permet certes un rajeunissement et un renouvellement importants de nos élites politiques. Mais celles-ci demeurent tout aussi peu représentatives de la société française qu'auparavant. Une écrasante... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Jacques Cotta, lorsque Macron vend le patrimoine français

« Voilà donc le cœur du problème, indique Jacques Cotta, celui de la souveraineté. La « souveraineté nationale » serait une notion archaïque lorsque la « souveraineté européenne » serait preuve de modernité. Outre l’absurdité de la notion même de « souveraineté européenne » dans un cadre où il n’existe ni peuple européen –mais des peuples distincts qui ont leur histoire propre en Europe- ni de nation européenne –mais des nations en Europe- la souveraineté européenne à l’image d’Alstom Siemens montre... [Lire la suite]
29 septembre 2017

PCF, lancement de Cause commune, revue d'action politique

    Bonjour Michel La période dans laquelle nous vivons est particulièrement mouvante. Des forces politiques vieilles de quelques mois se sont imposées au sommet de l’affiche électorale du printemps 2017, plongeant dans la plus grande difficulté celles qui structuraient la vie politique nationale depuis près de 40 ans. Quelques mois plus tard, Emmanuel Macron bat pourtant déjà des records d’impopularité. Face à ce monde en mouvement, le raisonnement routinier (« toutes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 septembre 2017

Béatrice Giblin, capitalisme où es-tu ?

"Je pense, indique Béatrice Giblin, que le discours prononcé par Emmanuel Macron – « nous devons tous participer au redressement du pays » – est entendu par les Français. La France reste la cinquième puissance économique mondiale et, si on prend la peine de s’intéresser à la situation d’autres pays européens, on s’aperçoit que nos filets de sécurité sont solides. Il ne faut évidemment pas nier les profondes inégalités et lutter contre. Hormis l’épineux problème du chômage des jeunes, la situation n’est pas si dramatique... [Lire la suite]
28 septembre 2017

Le débat relatif à l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA)

« Cette promesse de campagne d'Emmanuel Macron, indique l'Express, loin pour l'instant d'être mise en oeuvre, pourrait mettre à mal l'harmonie au sein de la majorité et du gouvernement lorsqu'elle sera à l'agenda. Dans l'équipe d'Édouard Philippe, plusieurs figures issues de la droite s'étaient illustrés par des prises de positions contre le mariage pour tous et l'ouverture de la PMA. A commencer par le Premier ministre, qui avait cosigné avec NKM une tribune expliquant son opposition à l'extension de la PMA "pour les couples... [Lire la suite]
23 septembre 2017

Philippe Martinez, la solidarité et l'universalité des droits

« Notre principe, rappelle Philippe Martinez, c’est celui de la Sécu : je cotise selon mes moyens, je reçois selon mes besoins. C’est le principe de la solidarité et de l’universalité des droits. Un principe qui n’a jamais été aussi moderne ! Si l’on souhaite créer un régime pour tout le monde, il faut que le principe des cotisations soit le même pour tous. Évidemment, certains ont la double casquette, puisqu’il faut qu’ils paient les cotisations sociales salariales et patronales.Mais les oubliés de la société, ce sont... [Lire la suite]
02 septembre 2017

Alexandre Lantier, la Lybie et les dissensions franco-italiennes

« Paris défend Haftar, constate Alexandre Lantier, depuis l’élection de Macron, l’ayant invité à un sommet à Paris, alors que les dissensions franco-italiennes sur de nombreux dossiers deviennent de plus en plus violentes. Non seulement Paris refuse d’accepter des réfugiés arrivés en Europe via l’Italie, mais Macron a nationalisé les chantiers navals STX à St Nazaire pour empêcher qu’une firme italienne, Fincantieri, les reprenne .Ceci a provoqué un commentaire agacé de Il Fatto quotidiano contre l’axe Paris-Berlin dans l’UE: «... [Lire la suite]
02 août 2017

← Contre l’état d’urgence N’enterrez pas nos libertés !

Publié le 1 août 2017 par Collectif L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’à début novembre par le parlement. Or il a largement démontré son inefficacité contre les attentats. Il a été dévoyé contre les mouvements sociaux et les militant.e.s, contre les musulman.e.s ou supposés l’être, contre les migrant.e.s et leurs soutiens, contre les habitant.e.s des quartiers populaires, contre les mineur.e.s et les jeunes majeur.e.s. Des centaines d’interdictions de manifester ont été délivrées. Les discriminations et contrôles au faciès se... [Lire la suite]
21 juillet 2017

Macron, un état d'urgence pour garder l'état de droit et le capitalisme

"Si Macron, nous dit Francis Dubois, tente d'ériger un Etat policier permanent en France, c'est parce qu'il sait que l'opposition des travailleurs sera d'une toute autre envergure que celle des anciens satellites du PS. Il n’a pas de soutien populaire pour sa politique d’austérité et de guerre, c’est ce qu’a montré l’abstention massive à l’élection législative. LRM n’a obtenu en tout les voix que de 16 pour cent des inscrits.Une forte partie de la population et de la jeunesse est ouvertement hostile à la politique de LRM ; une... [Lire la suite]