17 octobre 2018

Jacques Cotta, ce qui se joue en Italie, l'éclatement de l'UE

« Salvini, indique Jacques Cotta, est par exemple partisan de la « théorie du ruissellement », par ailleurs chère à notre président Emmanuel Macron, qui vise à baisser les impôts des riches au nom de la relance. La Lega, parti xénophobe dont il a pris la direction, était il y a peu encore concentrée dans le Nord de l’Italie tel un mouvement régionaliste, exprimant la révolte du petit patronat du nord industriel contre l’état central italien, rassemblant comme un parti de masse sur le modèle du vieux PCI nombre de ses... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
15 octobre 2018

RETRAITES : LA RÉFORME MACRON, C’EST LA REVANCHE DU MEDEF

Le Chiffon Rouge       Morlaix  LE CAPITALISME MONDIALISÉ... >> 14 octobre 2018 RETRAITES : LA RÉFORME MACRON, C’EST LA REVANCHE DU MEDEF (L’HUMANITE - Vendredi 12 Octobre 2018 - Tribunes : Daniel Junker et Fabien Cohen)   À quel âge ? et avec combien ? des questions de société… par Daniel Junker et Fabien Cohen C’est un peu trivial, mais, au final, c’est bien ce qui importe aux futur·e·s retraité·e·s : à quel âge vais-je pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 octobre 2018

Jacques Cotta, quand Macron et Mélenchon se rencontrent

« Les propos de Macron et de Mélenchon, indique Jacques Cotta, substituent un sentiment moral à une réalité politique. Le fascisme est une forme de domination du capital qui dans une situation extrême a besoin de détruire physiquement les organisations ouvrières, les syndicats, les associations, les partis, les militants. Lorsque la bourgeoisie ne parvient plus à désamorcer les contradictions explosives de la société, ce sont les bandes armées qui doivent assurer l’essentiel, la centralisation du pouvoir d’état, la destruction... [Lire la suite]
02 octobre 2018

L'Humanité, Entretien avec Pierre Laurent

« Nous refusons le piège, indique Pierre Laurent, dans lequel on veut nous enfermer: ou Macron, ou Le Pen. Macron, c’est l’homme des politiques européennes actuelles: la mise en concurrence des travailleurs qui tirent sans cesse les conditions sociales vers le bas pour servir les appétits de profits des grands groupes, avec déréglementation et privatisation à la clé. Ces politiques provoquent un rejet de l’idée européenne que les extrêmes- droite essayent d’exploiter. Mais Orban et Salvini,  ce n’est pas la sortie du... [Lire la suite]
29 septembre 2018

Georges Gastaud, ce pouvoir oligarchique qui casse la France

« A juste titre, considère Georges Gastaud, ce pouvoir oligarchique qui casse la France, la République, les communes de France, le produire en France et les acquis sociaux (et qui projette même de déclasser le français en organisant l’enseignement en anglais dès l’école primaire !), est d’ores et déjà vomi par les classes populaires. Et le plus dur est devant nous puisque E. Philippe veut maintenant araser les retraites par répartition, privatiser les barrages hydroélectriques, réduire fortement le pouvoir d’achat des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
07 septembre 2018

"La Caste", le livre qui dénonce Macron et son "hold-up sur l'Etat"

+Emmanuel Macron à la Rotonde, le 24 avril 2017. (LEWIS JOLY/SIPA) Dans "la Caste", Laurent Mauduit invoque Ricoeur pour enquêter sur le groupe, composé de hauts fonctionnaires et d’hommes d’affaires, qui a hissé Emmanuel Macron à l’Elysée. Par Vincent Jauvert Publié le 05 septembre 2018 à 18h13 Philippe Besson, écrivain lèche-majesté Amour, gloire & politique : Aurélie Filippetti sans langue de bois "Les cheminots font grève pour moi, pour nous tous" Macron rêvait de célébrer Mai 68. Puis il a envoyé des blindés sur... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 septembre 2018

Congrès PCF · France

  Bonjour Michel Sacrifier la jeunesse et les retraités, c’est détruire la société Un adage populaire veut que l’on juge une politique à partir du sort qu’elle réserve à sa jeunesse et à ses aînés. Or la politique de Macron cogne à la fois sur les jeunes et sur les retraité·es, tout en divisant et opposant nos concitoyens entre eux. Lire la suite...  #Vidéo 1 : "Retour sur le conseil national du PCF du 5/09/18" #Vidéo 2 : "La réforme des retraites provoquera un effondrement des pensions" Programme du... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 août 2018

Francis Dubois, Macron, des mesures s'attaquant aux acquis de la Libération

« Selon un sondage Elabe publié mercredi, indique Francis Dubois, une infime minorité de 16 pour cent juge que les mesures de Macron ont un effet positif sur la situation du pays et 6 pour cent seulement pensent que l’action du président de la République et du premier ministre améliorent leur situation personnelle. Tout en annonçant des mesures s’attaquant aux acquis fondamentaux de la Libération, le gouvernement a déclaré qu‘il allait s‘appuyer encore plus fortement sur les syndicats. « Désireux de montrer qu’il entend les... [Lire la suite]
29 août 2018

Adieu Nicolas Hulot... On te regrettera pas ! (vidéo 2'53)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2106     Bonjour à toutes et à tous, Nicolas Hulot n'avait pas su choisir en 2007 entre le Sarkonazi et la ségolène, rien que ça prouve qu'il n'était pas dans le camp du prolétariat. Et en plus, il a été chez Macron qui est encore pire que Sarko ! Donc c'est une ordure ! Par ailleurs, il prétendait à la fois vouloir réduire à 50%, en 2025, la part du nucléaire dans l'électricité, et vouloir que toutes les bagnoles soient électriques. S'il n'a pas vu la contradiction,... [Lire la suite]
29 août 2018

Francis Dubois et Alexandre Lantier, Le groupe Manouchian

« Trois-quarts de siècle après l’exécution de Manouchian, indique l'article, l’histoire a pleinement donné raison aux critiques du stalinisme formulées par Trotsky. Alignés sur la bureaucratie soviétique qui allait finalement, en 1991 restaurer le capitalisme en URSS, les staliniens européens ont empêché après la Deuxième Guerre mondiale le renversement des classes capitalistes fascistes. A présent, sous l’égide de Macron et de l’Union européenne, la bourgeoisie déchire ce qui reste des acquis sociaux arrachés par les... [Lire la suite]