17 mai 2018

Le bureau de l’AFPS groupe de Pau, les morts palestiniens

Bonjour, Nous ne pouvons pas rester sans réagir. Le chiffre de morts Palestiniens depuis le 30 mars ne cesse d’augmenter chaque jour, avec un triste record les 14 mai, date de la déclaration unilatérale de la création d’Israël et date choisie par "le va-t-en guerre" Trump pour transférer l’ambassade de Etats Unis en Israël. Ce soir plus de 100 morts et des milliers de blessés, la plupart par balles réelles. Le gouvernement israélien, depuis la décision de Trump de transférer son ambassade et la dénonciation des accords sur le... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
13 mai 2018

Richard Labévière, Macron est associé à l'annonce de Trump sur l'accord nucléaire iranien

« Le terrorisme contemporain, indique Richard Labévière, est devenu la face cachée de la mondialisation, inspirant et générant des « pompes à fric » dans de multiples secteurs de production de biens et services, à commencer par celui de la sécurité. Désormais, le terrorisme, ses logiques, ses acteurs et ses gestionnaires de fortune sont installés au cœur de nos économies transnationales, globales et dérégulées. Devant les ministres des Affaires étrangères d’Arabie saoudite et du Qatar notamment (deux pays qui financent,... [Lire la suite]
08 mai 2018

Mai 2018 : tous ensemble dans les actions

Mai 2018 : tous ensemble dans les actions, tous ensemble le 26 pour la marée populaire contre le pouvoir !  1er mai réussi, vote magnifique des salariés d'Air France contre leur direction, les organisations syndicales de capitulation (CFDT en tête) et les médias aux ordres, 5 mai massif et déterminé… Décidément, ce printemps 2018 n'en finit pas de déjouer les pronostics intéressés émis tous les jours sur les ondes pour annoncer que le mouvement social s’essouffle… Bien au contraire, ce à quoi nous assistons dans les luttes... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 mai 2018

Glycère Benoît , La fête à Macron

« Le 4 avril dernier, indique Glycère Benoît, près de 2 000 citoyens, syndicalistes, étudiant-es, cheminot-es, élu-es, intellectuel-les, s’étaient réuni-es à la Bourse du travail à Paris pour y lancer la proposition d’une manifestation nationale, le samedi 5 mai. "La fête à Macron", voilà comment ils appellent cette "marche". Regards y a aussi mis son grain de sable en publiant ces derniers jours une tribune de plus de cinquante artistes et intellectuel-les appelant à un rassemblement citoyen le 5 mai, à... [Lire la suite]
07 mai 2018

Serge Halimi, l'ancien et le nouveau discours dominant

« Enfin, indique Serge Halimi, en mai 1968, il s’agissait pour eux de combattre un pouvoir qui entendait, déjà, « faire de l’université une entreprise rentable  ».De tels rappels relativisent le nouveau discours dominant qui aimerait constituer en marqueur de tous les affrontements politiques l’opposition entre un progressisme culturel mâtiné de Mai 68 — qu’incarneraient M. Emmanuel Macron, Mme Angela Merkel ou M. Justin Trudeau — et une « démocratie illibérale » à la... [Lire la suite]
06 mai 2018

Faire converger les luttes contre Macron et son gouvernement

« Du côté, indique l'article, des organisations politiques de gauche, l’appel à l’unité, initié par Olivier Besancenot et le NPA, autour des cheminotEs et de l’ensemble des services publics, rejetant les politiques antisociales du gouvernement, continue d’être un outil utile pour toutes celles et ceux qui luttent. Il y a urgence à regrouper syndicats, partis, et associations autour d’exigences communes, pour construire un « tous et toutes ensemble », une grève générale pour faire reculer Macron. En effet, la politique... [Lire la suite]
05 mai 2018

Didier Brémaud, Macron, « seul chef aux commandes »

« D’autres mobilisations sont en cours, indique Didier Brémaud, comme la grève à Air France qui ne fléchit pas. Le mouvement des étudiants qui veulent l’abandon de la sélection à l’université continue à se développer dans de nombreux sites universitaires, malgré la répression…Dans une situation où Macron, « seul chef aux commandes », entend aller au bout de ses réformes et ne négocier sur rien, « no chance ». Car, pour Macron, le syndicat doit devenir un corps intermédiaire chargé de faire passer ses réformes... [Lire la suite]
30 avril 2018

Jean-Pierre Lefebvre, le débat relatif au changement de société

« Eugène, indique Jean-Pierre Lefebvre , vitupère avec raison le soi-disant « mitterrandisme de gauche » en oubliant les continuateurs impénitents de ce dogmatisme comme Laurent, fils de l’autre (comme à Cuba et en Corée, famille je vous hais !), qui, contre-cycliques, s’acharnent à briser le courant insoumis ! Mélenchon protectionniste ? Sans doute mais quelle réponse donner à l’attitude infiniment probable de Merkel face à une éventuelle montée du changement en France ? L’Europe poserait... [Lire la suite]
27 avril 2018

Alex Lantier, Macron et la guerre en Syrie

« Macron a poursuivi : « Je serai très direct. Le jour où nous finirons cette guerre contre l’État islamique, si nous partons, définitivement et totalement, même d’un point de vue politique, nous laisserons la parole au régime iranien, Bachar al-Assad et ses hommes, et ils prépareront la nouvelle guerre. Ils alimenteront les nouveaux terroristes. Donc, mon point de vue est de dire, même après la fin de la guerre contre l’État islamique, les États-Unis, la France, nos alliés, tous les pays de la région, même la Russie et la... [Lire la suite]
17 avril 2018

Lettre aux organisations politiques, syndicales et associatives de France

COMMUNIQUÉ -  Collectif communiste Polex Les missiles lancés dans la nuit du 13 au 14 avril contre la Syrie par les armées occidentales sous prétexte d'armes chimiques, tout en refusant toute enquête internationale, ont aussi peu de justification que l'invasion de l'Irak par Bush et Blair en prétextant des armes imaginaires de destruction massive.  La participation des dirigeants français à cette agression sans aucune caution de l'ONU relève du crime de guerre. Macron et ses soutiens avaient déjà entamé la... [Lire la suite]