07 septembre 2018

"La Caste", le livre qui dénonce Macron et son "hold-up sur l'Etat"

+Emmanuel Macron à la Rotonde, le 24 avril 2017. (LEWIS JOLY/SIPA) Dans "la Caste", Laurent Mauduit invoque Ricoeur pour enquêter sur le groupe, composé de hauts fonctionnaires et d’hommes d’affaires, qui a hissé Emmanuel Macron à l’Elysée. Par Vincent Jauvert Publié le 05 septembre 2018 à 18h13 Philippe Besson, écrivain lèche-majesté Amour, gloire & politique : Aurélie Filippetti sans langue de bois "Les cheminots font grève pour moi, pour nous tous" Macron rêvait de célébrer Mai 68. Puis il a envoyé des blindés sur... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 septembre 2018

Congrès PCF · France

  Bonjour Michel Sacrifier la jeunesse et les retraités, c’est détruire la société Un adage populaire veut que l’on juge une politique à partir du sort qu’elle réserve à sa jeunesse et à ses aînés. Or la politique de Macron cogne à la fois sur les jeunes et sur les retraité·es, tout en divisant et opposant nos concitoyens entre eux. Lire la suite...  #Vidéo 1 : "Retour sur le conseil national du PCF du 5/09/18" #Vidéo 2 : "La réforme des retraites provoquera un effondrement des pensions" Programme du... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 août 2018

Francis Dubois, Macron, des mesures s'attaquant aux acquis de la Libération

« Selon un sondage Elabe publié mercredi, indique Francis Dubois, une infime minorité de 16 pour cent juge que les mesures de Macron ont un effet positif sur la situation du pays et 6 pour cent seulement pensent que l’action du président de la République et du premier ministre améliorent leur situation personnelle. Tout en annonçant des mesures s’attaquant aux acquis fondamentaux de la Libération, le gouvernement a déclaré qu‘il allait s‘appuyer encore plus fortement sur les syndicats. « Désireux de montrer qu’il entend les... [Lire la suite]
29 août 2018

Adieu Nicolas Hulot... On te regrettera pas ! (vidéo 2'53)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article2106     Bonjour à toutes et à tous, Nicolas Hulot n'avait pas su choisir en 2007 entre le Sarkonazi et la ségolène, rien que ça prouve qu'il n'était pas dans le camp du prolétariat. Et en plus, il a été chez Macron qui est encore pire que Sarko ! Donc c'est une ordure ! Par ailleurs, il prétendait à la fois vouloir réduire à 50%, en 2025, la part du nucléaire dans l'électricité, et vouloir que toutes les bagnoles soient électriques. S'il n'a pas vu la contradiction,... [Lire la suite]
29 août 2018

Francis Dubois et Alexandre Lantier, Le groupe Manouchian

« Trois-quarts de siècle après l’exécution de Manouchian, indique l'article, l’histoire a pleinement donné raison aux critiques du stalinisme formulées par Trotsky. Alignés sur la bureaucratie soviétique qui allait finalement, en 1991 restaurer le capitalisme en URSS, les staliniens européens ont empêché après la Deuxième Guerre mondiale le renversement des classes capitalistes fascistes. A présent, sous l’égide de Macron et de l’Union européenne, la bourgeoisie déchire ce qui reste des acquis sociaux arrachés par les... [Lire la suite]
24 août 2018

Roosevelt_vs_Keynes, Macron, officiellement largué

Macron, officiellement largué par Roosevelt_vs_Keynes vendredi 24 août 2018 Ça aurait pu être la France, qui a déjà une excellente relation avec la Chine. Et bien non ! Suite aux incohérences et à l’incompétence des politiques à Paris, c’est l’Italie qui établira la première, un partenariat stratégique avec la Chine et son Initiative Une Ceinture, Une Route (ICR). Une bonne leçon pour Emmanuel Macron qui doit apprendre à mettre la géopolitique gagnant-perdant au placard et s’essayer à la logique des accords... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 août 2018

Technique, la remise en cause des arrêts maladie ?

jeudi 16 août 2018  par  poivitrolles  Technique, la remise en cause des arrêts maladie ? Non, ce sont les fondements de la Sécu de 1945 que voudrait abattre le gouvernement Macron-Kohler-Philippe Tracts 2018 Technique, la remise en cause des arrêts maladie ? Non, ce sont les fondements de la Sécu de 1945 que voudrait abattre le gouvernement Macron-Kohler-Philippe Le plan de Macron pour la rentrée. Arrêts maladie : la Sécu ne rembourserait plus rien ! L’affaire a été lancée en catimini,... [Lire la suite]
13 août 2018

REGISDESMARAIS , Tuer politiquement François Fillon

« François Fillon, indique REGISDESMARAIS, à la différence de M. Macron, n’est pas un jeune nouveau dans le paysage politique. Il a détenu différents portefeuilles ministériels et il a été Premier ministre de Nicolas Sarkozy pendant cinq années… Cinq années au cours desquelles son épouse a perçu une rémunération d’attaché parlementaire. Etrange que la presse qui fait son travail ne se soit pas emparée de cette question à l’époque. Curieusement, ce sujet qui est un vrai sujet légitime, n’est évoqué qu’au lendemain de la primaire... [Lire la suite]
10 août 2018

Luc Peillon, Macron, Président des riches... mais surtout des plus riches

« Si certaines mesures socio-fiscales, indique Luc Peillon, bénéficieront aussi aux autres catégories de la population, ce qualificatif de président des riches semble donc plutôt justifié. Même si la formule de François Hollande (« président des très riches») semble encore plus appropriée. Un des points communs des tableaux ci dessus est, outre le gain indéniable du dernier décile (les 10% de Français les plus aisés), le sort «défavorable» réservé à l'avant dernier décile. Ces Français, qui se situent donc entre les 80... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
07 août 2018

Francis Dubois, Lafarge et les complicités avec Daech en Syrie

« L’enquête, indique Francis Dubois, soulève les questions les plus explosives. Emmanuel Macron a déclaré en 2017 que “mon ennemi, c’est Daech.” Il est de plus en plus clair que dans les plus hautes sphères de l’Etat, des responsables se sont rendus coupables d’intelligence avec l’ennemi, afin de mener leur sale guerre en Syrie. La question se pose: est-ce que président à l’époque, François Hollande, son conseiller Emmanuel Macron, son ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian ou de son ministre des Affaires Etrangères Laurent... [Lire la suite]