03 octobre 2018

Jacques Cotta, quand Macron et Mélenchon se rencontrent

« Les propos de Macron et de Mélenchon, indique Jacques Cotta, substituent un sentiment moral à une réalité politique. Le fascisme est une forme de domination du capital qui dans une situation extrême a besoin de détruire physiquement les organisations ouvrières, les syndicats, les associations, les partis, les militants. Lorsque la bourgeoisie ne parvient plus à désamorcer les contradictions explosives de la société, ce sont les bandes armées qui doivent assurer l’essentiel, la centralisation du pouvoir d’état, la destruction... [Lire la suite]
25 septembre 2018

Le communisme ? Il va revenir...

« Ce sont toutes ces questions, indique l'article, que les partis « communistes » actuels ne se posent pas. Ils restent piégés dans une vision passée des choses. Ils croient encore aux manifestations, aux « acquis sociaux », ils regardent dans le rétro-viseur au lieu de regarder devant eux. L’idée que le communisme ait encore un sens aujourd’hui, ce n’est pas évident. C’est pourtant à notre époque qu’il a le plus de sens. Pour l’instant l’heure est au « populisme », Mélenchon est à la mode. Les modes vont et viennent.... [Lire la suite]
06 juillet 2018

Lutte ouvrière, le véritable pouvoir dans notre société

« De Mélenchon, indique l'article de Lutte ouvrière, ancien ministre de Jospin, à Hamon, ancien ministre de Hollande, ceux qui veulent aujourd’hui nous vendre une nouvelle alternative politique « de gauche » ont activement contribué à la politique antiouvrière des gouvernements auxquels ils ont participé. Demain, ils ne seront pas plus du côté du monde du travail. Une fois au gouvernement, ils dérouleraient le tapis rouge à la bourgeoisie. Car le véritable pouvoir dans notre société est celui du grand capital, de la classe... [Lire la suite]
30 avril 2018

Jean-Pierre Lefebvre, le débat relatif au changement de société

« Eugène, indique Jean-Pierre Lefebvre , vitupère avec raison le soi-disant « mitterrandisme de gauche » en oubliant les continuateurs impénitents de ce dogmatisme comme Laurent, fils de l’autre (comme à Cuba et en Corée, famille je vous hais !), qui, contre-cycliques, s’acharnent à briser le courant insoumis ! Mélenchon protectionniste ? Sans doute mais quelle réponse donner à l’attitude infiniment probable de Merkel face à une éventuelle montée du changement en France ? L’Europe poserait... [Lire la suite]
16 avril 2018

Stéphane Dupont, quelle opposition à Macron ?

« Emmanuel Macron, indique Stéphane Dupont, a dû faire face, ce week-end, aux diatribes de deux de ses principaux opposants dans « Le JDD», les deux hommes rivalisant de formules chocs et d'attaque ad hominem dans l'espoir de se poser en premier contradicteur du chef de l'Etat. Pour  le président de LR , Emmanuel Macron « ne comprend pas la France » et sa politique est un « illusionnisme ». Pour le  leader des Insoumis , il jette « de l'huile sur le feu » de la contestation sociale et est engagé dans... [Lire la suite]
07 janvier 2018

Francis Brochet, Robert Hue : « Les partis vont mourir »

« C’est dire, indique Francis Brochet, que la politique au temps du numérique est spontanément populiste, si l’on entend ce mot-valise dans la définition de l’historien Pascal Ory : "La critique des corps intermédiaires (partis, parlements, élites…) au nom d’un lien direct du peuple à un type de dirigeants charismatiques, le tout porté par un discours de rupture" (6). Populistes, bien sûr, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Mais populiste aussi, Emmanuel Macron, qui a gagné sur sa promesse de "nouveau monde" adressée... [Lire la suite]
06 juillet 2017

Danièle Obono, camaradobono et Jean-Luc Mélanchon

« Durant la campagne, nous dit l'article, Danièle Obono, porte-parole du mouvement, est régulièrement apparue au bras d’un Jean-Luc Mélenchon plein de tendresse pour la jeune femme. Très heureux de lui dispenser quelques anecdotes historiques, à la manière de l’instituteur version IIIe République qu’il aime à incarner. Et elle de l’écouter les yeux brillants.Pour autant, elle affirme s’être forgée seule en militant. Toujours opposée “au système“. Celui-la même qu’elle intègre pleinement... [Lire la suite]
05 juillet 2017

ANC, le communisme est-il toujours la jeunesse du monde ?

« Faut-il réformer le capitalisme, indique la note de l'ANC, être keynésien comme l’a indiqué Mélenchon ou bien le projet révolutionnaire communiste est-il encore d’actualité et à réinventer à l’aune de notre temps…ce que personne n’a dit durant cette campagne électorale ? On peut et on doit pouvoir débattre de cela en toute sérénité entre compagnons de manifestations. Oui ou non le communisme est-il toujours la jeunesse du monde ? Pour nous la réponse est claire c’est oui et notre Manifeste pose cette idée comme base... [Lire la suite]
15 juin 2017

Alexandre Lantier, Mélenchon, le verdict des urnes est sans appel

"La banqueroute de Mélenchon, considère Alexandre Lantier, est celle du populisme antimarxiste affiché dans son livre de campagne, L'ère du peuple. Il y déclare que l'ère du socialisme et de la classe ouvrière est révolue, qu'il ne faut pas distinger la vraie gauche de la fausse, et que sa révolution citoyenne n'est pas « l'ancienne » révolution socialiste internationale prônée par les bolchéviks sous la direction de Lénine et de Trotsky. C'est fondé entièrement sur les théories postmodernistes qui dominaient l'époque à laquelle le PS... [Lire la suite]
13 juin 2017

Matthieu Croissandeau, le PS est mort parce qu'il est dépassé...

"Le PS est mort, considère Matthieu Croissandeau, parce qu’il est dépassé. Imaginé il y a près d’un demi-siècle par François Mitterrand, le parti d’Epinay n’est plus adapté. L’ancien président de la République avait su faire taire les ego et rassembler les contraires pour en faire un formidable instrument de conquête du pouvoir. Mais maintenant qu’il est devenu une régulière machine à perdre, c’est chacun pour soi et moi d’abord. Ici et là, montent déjà des ambitions pour se partager les décombres. L’heure de la vente à la découpe a... [Lire la suite]