17 juillet 2017

Jean-Benoît Nadeau, 14 juillet et rôle du mouvement populaire

"Que les Français aient choisi, nous dit Jean-Benoît Nadeau, de commémorer un mouvement populaire demeure une curiosité, en soi. En Amérique du Nord, l’action de la rue est toujours interprétée comme signe d’instabilité. Les Français, eux, l’ont intégrée au théâtre politique. Dans une culture marquée par le centralisme et le jacobinisme, l’action de la rue est davantage qu’une simple soupape qui permet de relâcher la pression : elle agit comme tribune politique. Il est fascinant que le pouvoir de la rue en France soit presque... [Lire la suite]
09 juillet 2017

Jerry White, Londres et Flint, la domination des parasites financiers

« Un engagement économique et social massif est nécessaire pour remplacer le bardage inflammable des milliers de bâtiments résidentiels au Royaume-Uni et dans d’autres pays où il a été utilisé, et les canalisations en plomb non seulement à Flint, mais à travers le pays. Les ressources immenses requises pour ce travail qui répond à une question de vie ou de mort ne seront pas mobilisées en faisant appel à la conscience des élites dirigeantes – comme l’affirment les Jeremy Corbyn et les Bernie Sanders du monde – mais seulement par... [Lire la suite]
12 décembre 2016

Ginette Bléry, Normandie, Débarquement et reconquête du pouvoir politique

« De 1941 à 1943, indique Ginette Bléry, à Londres tout d’abord, puis à Alger où s’est établi le Gouvernement provisoire du Général de Gaulle en Juin 1943, des organes de réflexion se sont livrés à des études pour planifier ce rétablissement de la légalité républicaine. D’une façon parallèle en France les organisations de résistance se livrent à un travail de réflexion similaire. Au cours de l’année 1943, les réflexions et études des uns et des autres aboutissent à la conclusion qu’il convient de mettre en place en France occupée... [Lire la suite]
03 novembre 2016

Pierre de Gasquet, Rupert Murdoch, le Kingmaker australo-américain

« Petit retour en arrière, propose Pierre de Gasquet. Avant de se transférer à New York, l'été dernier, avec Jerry Hall, Rupert Murdoch s'est beaucoup investi à Londres dans la bataille du Brexit. Malgré son âge, le « tycoon » change encore de résidence en fonction des enjeux géopolitiques du moment. « C'est lui qui a trouvé les titres de une du "Sun" (NDLR : le tabloïd britannique) pendant la campagne du Brexit, y compris celui du 14 juin : "BeLeave in Britain" : il s'en est vanté dans tout Londres », soutient Claire Enders, la... [Lire la suite]
23 juillet 2016

Impérialisme d'aujourd'hui, la centralité des Etats-Unis

"Les États-Unis, indique la présentation, sont aussi au coeur de la gestion du capitalisme mondial et, malgré l’importance grandissante des autres blocs capitalistes (Europe, Japon) et des pays émergents (BRICS[2]), ils demeurent le pivot central de l’articulation mondiale du capital. Or, encore là, les États-Unis ne sont pas seuls, et malgré la centralité du dollar, la Cité de Londres contrôle une très grande partie de la finance mondiale. Dans ce domaine aussi, la réponse à la plus récente crise économique ne semble guère offrir de... [Lire la suite]
09 juillet 2016

Complots et/ou mensonges d'Etat

De la conjuration de Catilina, indique l'article de Herodote, à Rome en 63 av. J.-C. au vrai-faux coup d'État d'Alger du 13 mai 1958, en passant par le « Popish Plot » de 1678 à Londres par lequel les monarchistes font croire à un complot catholique contre le roi, l'Histoire est tissée de vrais et faux complots qui visent à la conquête du pouvoir ou l'élimination des opposants. Comment être surpris que les Américains soient la cible de tous les soupçons quand le secrétaire d'État de George Bush, Enoch Powel, brandit en... [Lire la suite]
17 mai 2016

Denis Robert, les "politiques" consolident ce système

« Une des premières explications, considère Denis Robert, est que les politiques consolident ce système. Quand je vois que Laurent Wauquiez finance son parti politique avec l’argent des traders de Londres, je ne vais pas lui demander de lutter contre la finance. Nombre d’hommes politiques sont financés par BNP Paribas ou par des industriels. Regarde Sarkozy : comment peut-on aujourd’hui accorder une once de crédit à ce type qui s’est payé toutes ses conférences chez Goldman Sachs et qui nous a annoncé la fin des paradis... [Lire la suite]
09 mai 2016

2006, Le " Nouveau Moyen-Orient " ou la stratégie "occidentale" annoncée

« Le discours de Condoleezza Rice sur le ” nouveau Moyen-Orient ” déterminait l’étape. Les attaques israéliennes sur le Liban — qui étaient entièrement approuvées par Washington et Londres — ont davantage compromis et confirmé l’existence des objectifs géostratégiques des USA, de la Grande-Bretagne, et d’Israël. Selon le professeur Mark Levine les ” néolibéraux globalisateurs et les néoconservateurs, et en fin de compte l’administration Bush, s’accrocheraient à la destruction créatrice comme à une manière de tracer le processus... [Lire la suite]
01 février 2016

Engels, Ecrits de jeunesse, Les Grands Hommes de l'exil

« Précédé d’une riche introduction, écrit Jean Quétier, restituant dans le détail le contexte historique et intellectuel dans lequel ces textes s’inscrivent, le recueil des Écrits de jeunesse, dont le second tome est annoncé pour 2016, constitue désormais un ouvrage de référence sur cette période de la vie d’Engels. Il faut également mentionner la récente parution aux éditions Agone des Grands hommes de l’exil, un pamphlet que Marx et Engels avaient commencé à écrire ensemble avant d’abandonner le projet, faute d’éditeur. Le... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
01 janvier 2016

Grande-Bretagne, Jeremy Corbyn et le Parti travailliste

« Les risques stratégiques pour le corbynisme restent significatifs. Travailler au sein d’un parti toujours truffé de blairistes fait qu’il est difficile d’éviter les accords avec les tendances néolibérales du parti. Par exemple, Sadiq Khan, le candidat du parti pour les élections à la mairie de Londres de l’année prochaine, a affirmé qu’il cherchait à être « le maire le plus business-friendly [ami du business] de tous les temps ». Les corbynistes font face à un dilemme : soit se discréditer en faisant campagne... [Lire la suite]