30 octobre 2016

Jean Penichon, forces de "l'ordre" au service des "puissants"

« N’est-ce point, interroge Jean Penichon, parce qu’ils font partie intégrante du dispositif au service d’un État chargé de protéger les puissants, ceux qui décident parce qu’ils possèdent, que dans la société d’aujourd’hui on les appelle les forces de « l’ordre ». Puisque, selon nos adversaires, remettre en cause les « droits » des plus fortunés, cela serait forcément du « désordre » ? Mais ce statut spécial n’explique pas pourquoi leurs rassemblements ne donnent lieu à aucune... [Lire la suite]