16 décembre 2016

Olivier Perriraz, que faire de l'élection présidentielle ?

« La cinquième République nous a corrompu, pense Olivier Perriraz. Elle nous a progressivement poussé vers l’abîme d’une monarchie présidentielle qui valorise les égos de personnages de plus en plus en plus douteux, avides de pouvoir et de moins en moins soucieux de l’esprit collectif. Les lobbies font désormais la politique alors que la confiance du Peuple se traduit par une abstention record. Le capitalisme a réussi une forme de corruption du Peuple, par le crédit rendu facile, par l'illusion de la propriété, de la petite auto,... [Lire la suite]
21 mai 2016

Robert Charvin, l'Histoire est finie ?

« La plupart des médias, dénonce Robert Charvin, sous contrôle des grands groupes économiques et financiers, sont évidemment au service, dans leur style propre, de ce « modèle ». Ils réduisent le débat politique à des conflits de personnes, de clans, ponctués d’anecdotes médiocres. A cette stimulation d’une politique politicienne dénuée de tout projet collectif s’ajoute la promotion d’une politique économique courtermiste axée sur une croissance sans retombées sociales : toute pensée dissidente est utopie ! En bref, l’Histoire... [Lire la suite]
13 avril 2016

POLLINIS, l'Europe, ses directives, et l'utilisation de pesticides

« Ce que veulent obtenir les lobbies aujourd'hui, indique le texte de Pollinis, c'est que toutes ces pratiques moralement indéfendables soient officiellement gravées dans le marbre d'une directive européenne qui rende toute contestation et tout recours juridique impossible à l'avenir. Comment les multinationales font-elles pour imposer si facilement leur volonté à tout un peuple ? C'est difficile à croire, mais : La directive sur les secret des affaires est la dernière étape d'un plan élaboré dans le plus grand secret par... [Lire la suite]
29 septembre 2015

Politique, "Quand les militants perdent la foi..." (2)

« Et que penser du comportement des partis « de gouvernement » l'égard des lobbies et milieux influents ? Force est de constater l'existence d'une réelle symbiose entre les coupoles des partis jusqu'à présent majoritaires sur le plan électoral et les groupes dominants de l'actuel système économique. La participation de dirigeants politiques français aux réunions du Siècle, de la Commission Trilatérale, du cercle de Bilderberg... n'est qu'une illustration parmi d'autres de cette proximité permanente. Sur la question des «... [Lire la suite]