01 octobre 2018

Élections européennes : le boycott s’impose

Par le Parti de la démondialisation Le 30 septembre 2018. Les élections européennes, prévues le 26 mai 2019, agitent depuis des mois la plupart des partis politiques. L’avenir de l’Union européenne est pourtant le cadet de leurs soucis. Ils savent très bien, même s’ils ne le disent évidemment pas publiquement, que le « Parlement » européen n’est qu’une fiction de parlement. Car ce « parlement », contrairement aux vrais parlements, ne vote pas la loi. La loi européenne existe déjà, en dehors de lui, se sont les traités européens et... [Lire la suite]
06 juillet 2018

Jean-Pierre Page, l'Europe, la CES...et la CGT

« Fort logiquement, indique Jean-Pierre Page, la CES a donc soutenu et revendique le Traité de Maastricht en 1992, fait campagne pour le oui en 2005 afin de faire adopter le traité constitutionnel rejeté par les Français et la CGT ; elle a soutenu le traité de Lisbonne, a critiqué de façon véhémente le Brexit et surtout elle continue à vouloir renforcer le rôle de l’euro comme un outil majeur de l’intégration politique. Michel Rocard disait en 1992 : « L’euro, ce sera moins de chômeurs et plus de... [Lire la suite]
29 mars 2018

Démocratie, qui es-tu ? (partie 1)

« La notion de « démocratie représentative », indique l'article , parfois utilisée pour justifier que notre régime ne corresponde pas à la définition de la démocratie, n’a pas de sens. Elle est généralement utilisée pour être opposée à la « démocratie directe » (la vraie, en fait : cette dernière expression est un pur pléonasme), mais la notion de démocratie représentative suppose que les représentants ne sont que des porte-paroles du peuple, des délégués se contentant de respecter la volonté de... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Anicet Le Pors, peuple français, peuple souverain ?

« La souveraineté, considère Anicet Le Pors, ne saurait cependant être préservée par le seul respect formel des règles du droit positif. On a vu comment le gouvernement est parvenu à contourner par la voie parlementaire le rejet par le peuple français, en 2005, du traité constitutionnel de l’Union européenne pour aboutir à ses fins avec le traité de Lisbonne qui serait aujourd’hui complété dans les mêmes conditions. Au-delà de ces manœuvres juridiques, il y a aussi perte de souveraineté sur le plan économique. La France a... [Lire la suite]
04 mai 2017

Armand Legay, que reste-t-il de notre nation ?

"À partir de ces définitions, indique Armand Legay, qui montrent la Nation française comme le corps d’un être complexe, elle n’est plus telle que nous l’avons connue et vécue. Elle est en voie de disparition. Un dé-tricotage s’est opéré subrepticement dans toutes les structures de la société depuis la libération. Cela depuis le plan Marchal en Europe en passant par la CEE et l’ensemble des traités depuis 1951 qui nous ont conduits à Maastricht en 1992 et Lisbonne en 2005. Il est à rappeler ici que de Gaulle et Adenauer en 1962... [Lire la suite]
02 novembre 2016

Grichka et Igor Bogdanov, " Le livre des merveilles technologiques "

« Que penser, invite le texte, dans ces conditions, du développement de la robotique et d'autres technologies dont un usage incontrôlé peut supprimer des emplois humains sans raison valable ? Une problématique à laquelle nous avons consacré plusieurs articles sur ce blog et que l'ouvrage L'Enigme Bogdanov (Editions Télémaque, novembre 2015) de notre collègue Luis Gonzalez-Mestres aborde sous plusieurs angles, avec cette interrogation explicite dans la conclusion du livre : « Développer des machines intelligentes, ou instruire les... [Lire la suite]
26 juin 2016

Loi El Khomri et mondialisation du capitalisme

« S'agissant du mouvement actuel, indique le texte, on a affaire à un incroyable bilan. Quatre mois de mobilisation, et pas un mot sur la libre circulation de capitaux qui sévissait tout au long de cette période, ripostant de surcroît au blocage de l'économie par une accélération des départs de capitaux. Comment peut-on justifier une telle attitude de la part des directions syndicales ?Pas un mot sur la mondialisation du capitalisme, sur la stratégie du grand capital mondialisé, sur le rôle de l'Union Européenne... tout au long... [Lire la suite]
23 mars 2016

L'Europe de l'exploitation et de la domination des bourgeoisies

« Ce traité (de Lisbonne), indique le texte, a fait rentrer par la fenêtre la Constitution qui avait été mise à la porte car rejetée par référendum en France et aux Pays-Bas. A peine modifié, le premier article proclame que l'Union européenne «s'inspire des héritages culturels, religieux et humanistes de l'Europe, à partir desquels se sont développées les valeurs universelles que constituent les droits inviolables et inaliénables de la personne humaine, ainsi que la liberté, la démocratie, l'égalité et l'Etat de droit ».La... [Lire la suite]
04 décembre 2015

Europe, les peuples ne sont pas aux commandes !

« L'Europe politique » est une façade démocratique qui ne prend aucune des décisions qui comptent. Il a fallu attendre 1979 pour que le parlement européen soit élu au suffrage universel. Le fait que pendant plus de vingt-cinq ans, au moment même où le Marché commun se mettait en place, les dirigeants européens se soient passés de la caution des électeurs en dit long ! Leur Union, ils l'ont construite sans même faire semblant de consulter les populations concernées. Aujourd'hui, le parlement européen a un peu plus de pouvoirs. Le... [Lire la suite]