27 juillet 2017

Roso Darren, jeune chercheur australien découvre et fait connaître Daniel Bensaïd

"L’éventualité, nous dit Roso Darren, de rédiger le livre sur Bensaid n’allait pas de soi. Un certain nombre d’éléments m’y ont conduit. D’abord, j’ai contacté Michael Löwy pour lui soumettre une proposition de recherche, qu’il a acceptée. Ensuite, j’ai discuté avec certains camarades expérimentés en matière de rédaction et j’ai proposé un court essai, sous-estimant naïvement l’ampleur du projet. Ensuite, la prise de contact avec Sebastien Budgen à Paris été déterminante dans ma décision de rédiger un livre sous sa forme actuelle.Un... [Lire la suite]
15 mai 2017

Michael Löwy, Kurdistan, une expérience inouïe

"Ce que tentent d’accomplir, nous dit Michael Löwy, ces révolutionnaires des cantons du nord de la Syrie est sans précédent : rassembler, par une auto-organisation communautaire d’en bas, les populations kurdes, arabes, assyriennes, yézidies, dans une confédération laïque, au-delà du sectarisme religieux et des haines nationalistes ; mettre l’écologie et le féminisme au cœur d’un projet anticapitaliste, antipatriarcal et anti-étatiste ; impulser l’égalité entre hommes et femmes par la coprésidence de toutes les... [Lire la suite]
07 août 2016

Michael Löwy, Philippe Corcuff, anarchiste pragmatique

« C’est donc en « anarchiste néophyte », considère Michael Löwy, qu’il réfléchit sur le capitalisme, sur la décroissance, sur l’égaliberté, ou sur la critique des médias, à partir de Proudhon et Bakounine, mais en cherchant aussi des éclats libertaires hors de l’anarchisme, chez Marx, Rosa Luxemburg ou John Dewey (le grand philosophe pragmatiste américain). Sa boussole dans cette navigation risquée est « une pragmatique de l’auto-émancipation individuelle et collective ne se laissant pas enfermer dans les cages... [Lire la suite]
05 août 2016

Michaël Löwy, l'histoire est faite par les classes sociales

« Or, il nous semble au contraire, indique Michaël Löwy, qu’une des grandes forces de ce texte c’est de mettre l’accent sur la dynamique propre de la lutte des classes et de son déploiement sur le champ politique, en évitant de réduire cet affrontement socio-politique à des mécanismes économiques. L’histoire n’est pas faite par les forces de production, mais par les classes sociales, certes dans des conditions données, économiques, sociales et politiques. En d’autres termes, Marx prend en compte l’autonomie relative de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 juin 2016

Michael Löwy, contre les régimes concentrationnaires

« Malgré l’opposition, indique Michael Löwy, ou les réserves de la gauche intellectuelle - Jean-Paul Sartre, Albert Camus, Claude Bourdet, Robert Antelme -, des associations de déportés de plusieurs pays vont accepter la proposition de Rousset ; en 1950 sera fondée la Comission internationale contre le régime concentrationnaire (CICRC), qui va enquêter sur l’URSS et la Chine - des Livres blancs très sérieusement documentés sur les camps soviétiques et chinois seront publiés - mais aussi la Grèce, l’Espagne franquiste,... [Lire la suite]
16 juin 2016

Michael Löwy, Brésil, l'élite capitaliste veut la totalité du pouvoir

« On peut faire beaucoup de critiques à Dilma, nous dit Michael Löwy, elle n’a pas tenu ses promesses éléctorales et a fait énormément de concessions aux banquiers, aux industriels, aux latifundistes (grands propriétaires terriens). La gauche politique et sociale n’a pas manqué, depuis une année, d’exiger un changement de politique économique et sociale. Mais l’oligarchie de droit divin du Brésil - l’élite capitaliste financière, industrielle et agricole - ne se contente plus de concessions : elle veut la totalité du... [Lire la suite]
28 avril 2016

Daniel Bensaïd, Michael Löwy : Blanqui, là où l'homme agit, point de place pour la loi

« S’il fallait résumer la politique de Blanqui, nous disent les auteurs, on pourrait dire qu’il s’agit, avant tout, de la façon la plus conséquente, d’un volontarisme révolutionnaire, source à la fois de sa force et de sa faiblesse, de sa grandeur et de ses limites. Contrairement aux saint-simoniens et, surtout aux positivistes – ces misérables qui ne se distinguent que par « leur respect de la force et leur soin de fuir le contact des vaincus », qui tendent systématiquement à assimiler la société à la nature –, Blanqui... [Lire la suite]
20 avril 2016

Le Monde Libertaire, René Berthier: à propos du livre de Besancenot et Löwy

« C’est marrant, indique René Berthier, ce que tu dis parce que j’ai reçu une « Réponse à René Berthier » signée Olivier Besancenot et Michael Löwy, dans laquelle ils font une allusion à ce problème. Cette réponse paraîtra prochainement dans le Monde Libertaire en format papier. A ma remarque selon laquelle leur livre était trop « basique », « élémentaire », « accessible à un public sans grande formation politique », ils répondent : « En effet, nous avons choisi d’écrire dans un... [Lire la suite]
20 avril 2016

Le Monde Libertaire, Besancenot et Löwy répondent à René Berthier

« Il est dommage, disent Olivier Besancenot et Michaël Löwy, que René Berthier n’ait pas jugé utile de discuter de Kronstadt et de Makhno dans son livre, avec l’argument que tout a déjà été dit par les livres de Skirda. Nous aimerions savoir s’il est d’accord ou pas avec notre analyse de ces événements tragiques : c’est tout de même la grande pomme de discorde entre marxistes révolutionnaires et libertaires. Il donne son opinion en passant, dans une phrase qui nous semble bien discutable : certes, dit-il, Besancenot et Löwy... [Lire la suite]
11 janvier 2016

Michaël Löwy, Marx-Engels, la Révolution et l'Etat

« L’enjeu de la future révolution sociale, écrit Michaël Löwy, n’est donc pas, comme ce fut le cas des révolutions du passé, de prendre possession – «comme une proie» – de l’Etat, mais la destruction (Zertrümmerung) de l’appareil bureaucratico/militaire étatique. Cependant, Marx n’a pas encore une idée précise de la nouvelle forme de pouvoir politique qui devrait remplacer l’Etat: il la définit comme une «nouvelle forme de centralisation politique». La formule est à la fois trop vague et trop unilatérale, supprimant, au... [Lire la suite]