30 janvier 2018

Anna Kubišta , Alexander Dubček et le printemps de Prague

« Communiste convaincu,indique Anna Kubista, Alexander Dubček avait gravi les échelons du parti, fort de son rôle dans la résistance communiste slovaque contre les nazis. Son ascension jusqu’à la plus haute fonction du parti est sous-tendue par plusieurs facteurs dans les années 1960 : une promotion de l’identité slovaque qui va à l’encontre du noyau dur et stalinien du parti, davantage représenté par des Tchèques, et notamment par Novotný, et une prise de conscience qu’il ne peut y avoir de réforme économique en Tchécoslovaquie... [Lire la suite]