04 novembre 2016

Etats-Unis, un système politique rongé par les tensions et les conflits

«La guerre ouverte, indique le texte, dans laquelle est entraînée Washington à la veille de l'élection présidentielle révèle à quel point le système politique au complet et l'appareil d'État lui-même sont rongés par des tensions et des conflits si profonds et intenses qu'ils ne peuvent être contenus dans le cadre traditionnel des élections bourgeoises. La convergence des crises économique, géopolitique, politique et sociale alimente ces tensions. Plus de huit ans après le krach de Wall Street de 2008, l'économie américaine et mondiale... [Lire la suite]
30 septembre 2016

Robert Bibeau, le développement de l'économie "irréelle"

« Le bon sens financier et l’intérêt commercial, considère Robert Bibeau, commandent que les produits boursiers sulfureux soient prohibés. Mais comme ils sont très lucratifs, du moins temporairement, et comme ils constituent la seule façon de faire tourner l’argent, d’un cycle économique à un autre, les banquiers ne peuvent s’en priver et ils oeuvrent sans relâche à « déréglementer », en réalité à modifier les règlements des secteurs financiers, afin de réintroduire ces pratiques frauduleuses et à terme suicidaires. Les... [Lire la suite]
01 février 2016

Barry Grey, capitalisme, intensification des contradictions fondamentales

« Quelle que soit l’évolution à court terme des marchés, indique Barry Grey, la turbulence qui a marqué la nouvelle année reflète l’intensification des contradictions fondamentales du système capitaliste mondial. Depuis plus de sept ans, les banques centrales et les gouvernements d’Amérique, d’Europe et d’Asie ont distribué des billions en crédits aux banques et aux marchés financiers et pourtant, non seulement l'économie ne s'est pas remise du krach de 2008, mais elle se détériore encore rapidement. La classe ouvrière a subi des... [Lire la suite]
08 janvier 2016

Raoul Vaneigem, les Etats valets des banques et des multinationales

« Les États, écrit Raoul Vaneigem, ont perdu le privilège, qu’ils s’arrogeaient, de gérer le bien public. Bien entendu, l’État traditionnel a toujours prélevé son tribut sur les citoyens avec force taxes et impôts mais, en contrepartie, il assurait le fonctionnement des services publics, enseignement, soins de santé, poste, transports, allocations de chômage, retraites… Désormais les États ne sont plus que les valets des banques et des entreprises multinationales. Or, celles-ci sont confrontées à la débâcle de cet argent fou qui,... [Lire la suite]
21 avril 2015

Pourquoi "faire des économies" serait-il un impératif ?

« La crise actuelle, nous dit Norbert Trenkle, représente un tournant qualitatif car le krach n’a pu être rattrapé qu’au moyen d’une expansion massive de l’endettement étatique. C’est pour cela que maintenant la crise frappe la société sous la forme d’une crise budgétaire (« programmes d’austérité »). Mais quand aujourd’hui on nous dit qu’il faut faire des économies parce que « nous vivons au-dessus de nos moyens », on présente les choses à l’envers. Si avec moins de travail on peut créer toujours plus de richesses matérielles,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
20 avril 2015

Tout le monde rêve d'un capitalisme "sain", basé sur "le travail honnête"...

« Après le krach de 2008, la colère s’était retournée essentiellement contre les banques et contre d’autres acteurs financiers privés qui, dans leur cupidité, seraient devenus aveugles et insensés. Depuis, le regard s’est focalisé sur l’endettement étatique, et ce sont les gouvernements emprunteurs, prétendument irresponsables et dépensiers, qui sont pointés du doigt. Mais là comme ici, l’idée de base est la même : tout le monde rêve d’un capitalisme “sain”, basé sur “le travail honnête”, un capitalisme dans lequel... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,