08 juillet 2018

L'Humanité, l'Etat et les banques d'affaires

« Chirac président, indique L'Humanité, Jospin premier ministre et Strauss-Kahn aux finances, les privatisations s’accumulent, sous les conseils de la banque Lazard et des Rothschild. « À l’époque, note Martine Orange, les banques d’affaires sont presque installées à demeure au ministère des Finances. » On n’est donc plus étonné quand en septembre 2012, Pierre Moscovici, ministre socialiste de l’Économie, choisit la banque Lazard comme conseil pour la création de la Banque publique d’investissement. Un tel choix n’a pas manqué de... [Lire la suite]
06 juillet 2018

Lutte ouvrière, le véritable pouvoir dans notre société

« De Mélenchon, indique l'article de Lutte ouvrière, ancien ministre de Jospin, à Hamon, ancien ministre de Hollande, ceux qui veulent aujourd’hui nous vendre une nouvelle alternative politique « de gauche » ont activement contribué à la politique antiouvrière des gouvernements auxquels ils ont participé. Demain, ils ne seront pas plus du côté du monde du travail. Une fois au gouvernement, ils dérouleraient le tapis rouge à la bourgeoisie. Car le véritable pouvoir dans notre société est celui du grand capital, de la classe... [Lire la suite]
04 septembre 2017

Pierre Khalfa, les défis auxquels le syndicalisme actuel est confronté

« Mais, indique Pierre Khalfa, cela peut-il résumer les défis auquel le syndicalisme actuel est confronté ? L’auteur de ces lignes a été longtemps responsable syndical à SUD-PTT et a notamment bataillé contre la privatisation de France Télécom. Des années durant, le personnel, par des grèves massives, a réussi à repousser sans cesse cette privatisation, jusqu’au moment, où, épuisé par cette guerre sans fin, il n’a plus été capable de s’opposer à la décision de Lionel Jospin de privatiser l’entreprise publique, au mépris de... [Lire la suite]
14 mars 2017

Jospin, ...Hollande,...de reniements en reniements

« Sur toutes les questions essentielles, indique l'article, en effet, la politique suivie par le gouvernement Jospin constitue un reniement résolu non seulement des traditions socialistes et républicaines, mais aussi des promesses du candidat Jospin. Certes, le mandat impératif n’est pas admis dans une démocratie représentative – le peuple est prié de laisser les représentants gouverner à sa place. Mais tout de même : les élus ne sont pas forcés de faire exactement le contraire de ce qu’ils avaient promis ! Serait-ce... [Lire la suite]
19 décembre 2016

Francis Brochet, Hollande a toujours été " libéral "

« Mais pour la première fois, juge Francis Brochet, avec Hollande, l’évolution est assumée , même si le mot 'libéral' ne l’est pas. Il y a en France un vrai blocage, à droite comme à gauche d’ailleurs, sur ce mot. Ce qui me choque, en tant que journaliste, c’est d’ailleurs le grand écart qui a prévalu au PS entre les discours et les actes. Mon travail est de vérifier si les politiques font vraiment ce qu’ils disent, et disent ce qu’ils font. Par exemple, quand Lionel Jospin était Premier ministre, le PS avait un... [Lire la suite]
26 juin 2016

Loi El Khomri et mondialisation du capitalisme

« S'agissant du mouvement actuel, indique le texte, on a affaire à un incroyable bilan. Quatre mois de mobilisation, et pas un mot sur la libre circulation de capitaux qui sévissait tout au long de cette période, ripostant de surcroît au blocage de l'économie par une accélération des départs de capitaux. Comment peut-on justifier une telle attitude de la part des directions syndicales ?Pas un mot sur la mondialisation du capitalisme, sur la stratégie du grand capital mondialisé, sur le rôle de l'Union Européenne... tout au long... [Lire la suite]
07 mai 2016

Le projet de loi el Khomri, la "gauche" dans la continuité...

« Quant à la mondialisation du capitalisme, c'est sous la « gauche plurielle » de Lionel Jospin qu'un « socialiste » français, Pascal Lamy, prenant la relève de Jacques Delors dont il avait été le bras droit, a « représenté l'Europe » au Millenium Round de Seattle à l'automne 1999 dans le cadre des négociations sur la mise en place de l'Organisation Mondiale de Commerce (OMC).François Hollande poursuit-il aujourd'hui une autre politique ? Et au vu de ses propres démarches politiques passées, la « gauche de la gauche »... [Lire la suite]