15 septembre 2017

Jaurès, Condorcet, la démocratie est un combat

« C’est parce que la Révolution, indique Jaurès, affirme toute l’idée de la démocratie qu’elle a produit une commotion profonde dans le monde qui rejette la démocratie ou qui ne l’accepte qu’en l’abâtardissant. Et Condorcet, avec un sens merveilleux de l’avenir, comprend que c’est cet abâtardissement de la démocratie qui est le plus grand péril : il ne sera plus possible, sans doute, de revenir à l’Ancien Régime, de ressusciter la tyrannie féodale et l’arbitraire princier. Mais peut-être le doctrinarisme bourgeois... [Lire la suite]
31 juillet 2017

Thibault Graindorge, une certaine proximité entre Jaurès et Guesde

"On le voit, nous dit le texte, il y a une certaine proximité entre Jean Jaurès et Jules Guesde dans le fait que l’un et l’autre sont passés du camp des républicains « classiques », c’est-à-dire pour eux bourgeois, à celui du socialisme, et l’un et l’autre considéraient qu’il fallait utiliser les moyens légaux pour parvenir au socialisme tout en admettant qu’on ne pouvait s’y limiter en toute circonstance, contrairement à ce que pourrait faire croire la coupure que l’on fait entre « réformistes » et... [Lire la suite]
17 juin 2017

Sudhir Hazareesingh, les imaginaires politiques de l'histoire en France

"Le courage, le sens du martyr et le refus de l’injustice et de la tyrannie sont fortement valorisés par les républicains, considère Sudhir Hazareesingh. L’affaire Dreyfus en deviendra un puissant symbole pendant tout le XXe siècle, et cette exemplarité morale demeure au cœur de la célébration par la gauche de figures individuelles comme Jean Jaurès et Pierre Mendès France. Pour le dire vite, le « Grand Homme » de droite incarne la puissance alors que celui de gauche représente la justice. De Gaulle, mythe à... [Lire la suite]
15 juin 2017

Le délitement incroyable des partis, de l'appareil d'Etat ...et l'évolution...

"Je ne crois pas, nous dit l'analyse, que le pays soit à la veille de la prise du pouvoir par un regroupement « post-fasciste » (Enzo Traverso), le FN. Pas encore. Par contre, le délitement incroyable des partis, de l’appareil d’État lui-même mérite d’être suivi, analysé. Jaurès faisait remarquer que l’affrontement entre les classes ne peut être réduit aux conditions matérielles, à l’exploitation de l’homme par l’homme. La mobilisation ne dépend pas uniquement des rapports de force entre les classes. Jaurès s’intéressait aux... [Lire la suite]
09 avril 2017

Christian Maurel, les citoyens et les partis politiques dans l'histoire

"En France, nous dit Christian Maurel, les partis à proprement parler s’organisent et trouvent une forme pérenne au tournant du 20ème siècle, au moment où les citoyens accèdent à la liberté de s’associer (loi 1901). Le Parti Républicain radical et radical Socialiste se crée précisément en 1901. Il comptera des hommes politiques qui marqueront la République Française du 20ème siècle : Combes, Daladier, Herriot, Zay, Mendès-France… De son coté, la Fédération des Socialistes de France composée de multiples tendances (possibilistes,... [Lire la suite]
02 mars 2017

Chems Eddine Chitour, colonisation, une politique de barbarie

« On ne peut mieux résumer, rappelle Chems Eddine Chitour, cette période noire avec les mots de Jaurès citant Clemenceau le 27 mars 1908: «On a tué, massacré, violé, pillé tout à l’aise dans un pays sans défense, l’histoire de cette frénésie de meurtres et de rapines ne sera jamais connue, les Européens ayant trop de motifs pour faire le silence (…). Rien n’est plus contraire aux intérêts français que cette politique de barbarie.» Rappelons nous les enfumades des tribus d’Oued Riah du Dahra en mai-juin 1845. Avec Bugeaud,... [Lire la suite]
31 octobre 2016

Eric Lafon, 80ème anniversaire du Front Populaire

« On en revient aux mémoires, indique le texte, des choses partagées mais aussi conflictuelles. Cela nous dit beaucoup sur l’état des mémoires. Ainsi, sur l’Espagne, dans le PCF, on ne tient plus le même discours en 2016 qu’en 1966. Car entre les deux, il y a eu la chute du Mur et la disparition de l’URSS. Pour le PS, on se réfère toujours à Jean Jaurès et Léon Blum, mais on n’en parle pas de la même façon dans le cadre d’un parti socialiste tiraillé. Il est intéressant aussi de voir comment l’extrême gauche ne dit rien de... [Lire la suite]
21 décembre 2015

Jaurès, ce n'est pas en devenant patron que l'Etat réalisera le socialisme

« Ainsi l’État, écrit Jaurès, tant qu’il n’aura pas brisé par une organisation nouvelle l’engrenage capitaliste, il sera pris comme les producteurs privés : sa main souvent despotique est impuissante contre ces formidables rouages d’acier, et il devient ainsi nécessairement, de fait ou de complicité, un servant de l’ordre social actuel, de la brutale machine qui foule et pressure le travail comme un pressoir à vapeur foule, le raisin, et qui, faisant jaillir la richesse pour les heureux du monde, ne laisse au peuple qu’un stérile... [Lire la suite]
20 novembre 2015

Jaurès, échapper à l'esclavage, au servage, au salariat...

« Et puis, messieurs, poursuit Jaurès, ce n’est pas seulement le développement des libertés politiques, c’est surtout le développement de la justice sociale qui abolira les iniquités de nation à nation, comme les iniquités d’individu à individu. De même qu’on ne réconcilie pas des individus en faisant simplement appel à la fraternité humaine, mais en les associant, s’il est possible, à une œuvre commune et noble, où, en s’oubliant eux-mêmes, ils oublient leur inimitié, de même les nations n’abjureront les vieilles jalousies, les... [Lire la suite]
16 août 2015

Péguy, Jaurès, l'internationalisme

« Jaurès avait beau citer la presse allemande au Parlement et même être capable de prononcer des discours en allemand devant ses camarades socialistes, il fut sans doute plus proche de cet universalisme que Nietzsche voyait disparaître dans le monde de la fin du XIXè siècle. Jaurès est resté fidèle à la formule du Péguy des jeunes années, qui disait souhaiter que les internationalistes français et des internationalistes allemands étaient, respectivement, les vrais Français et les vrais Allemands.  Peut-être aussi, dernier... [Lire la suite]