13 octobre 2018

Jacques Sapir, [RussEurope-en-Exil] Budget italien : le bras de fer avec l’Union européenne est engagé

12.octobre.2018 // Les Crises [RussEurope-en-Exil] Budget italien : le bras de fer avec l’Union européenne est engagé, par Jacques Sapir La présentation du budget italien est en train de soulever un problème de compatibilité avec les institutions européennes (sur l’ampleur du déficit) ainsi qu’une vive polémique en Italie. Il est désormais clair que l’on va vers une crise d’ampleur entre l’Union européenne et l’Italie. Le ministre de l’intérieur italien et Vice-Premier ministre, M. Matteo Salvini, avait déclaré à la fin du mois de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 août 2018

Jacques Sapir, Emmanuel Macron, Un acte contraire à la Constitution

« La phrase d’Emmanuel Macron, indique Jacques Sapir, prend alors l’apparence d’une rodomontade, d’un défi sans risque. Ce n’est pas une attitude de Chef de l’Etat. Au mieux, c’est une attitude d’enfant en cours de récréation. On peut y voir le manque de sérieux qu’Emmanuel Macron porte tant à sa fonction qu’aux français. Quel que soit le bout par lequel on prend cette déclaration, elle apparaît bien comme une faute morale. Elle s’apparente aux mots qui furent prêtés à Marie-Antoinette : « ..s’ils n’ont pas de pain, qu’ils... [Lire la suite]
20 juillet 2018

Jacques Sapir, Souveraineté, frontières et démocratie

« La souveraineté donc, indique Jacques Sapir ; on a commencé par cela et c’est par cela que l’on finit. Une société privée de la souveraineté dépérit en tant que société. Dépérissant en tant que société, elle condamne les individus qui y vivent à la misère la plus atroce. Elle n’est plus capable de construire des « buts communs », ces « buts » qui ne préexistent pas aux êtres humains mais qui se définissent au travers des conflits sociaux, dans des débats sociaux, débats auxquels il convient d’associer tous les membres... [Lire la suite]
01 juillet 2018

Jacques Sapir, Suzanne Cointe et l'orchestre rouge

« Suzanne Cointe, indique Jacques Sapir, n’avait donc pas le profil d’une militante communiste habituelle. Fille de général, comme on l’a dit, elle fut élevée dans des valeurs où le patriotisme jouait un fort grand rôle. Mais la musique tenait aussi une place importante dans la vie familiale. Il n’est donc pas étonnant qu’elle se soit destinée à l’enseignement de la musique après des études dans divers conservatoires. Elle partagea alors la vie de Jean-Paul Le Chanois, plus jeune qu’elle de cinq ans, de 1925 à 1931-32. Le Chanois... [Lire la suite]
29 mai 2018

Jacques Sapir, Italie, un coup d'Etat légal

« En opposant son véto à la nomination de Paolo Savona, indique Jacques Sapir, le Président Mattarella a bien outrepassé les pouvoirs qui lui étaient conférés dans le cadre de la Constitution. De ce point de vue, on peut considérer qu’il s’agit d’un « coup d’Etat », un « coup d’Etat » certes légal mais bien un « coup d’Etat ». La réaction des deux partis soutenant le gouvernement de M. Conte, le M5S et la Lega, ne s’est pas fait attendre. Dès dimanche soir le dirigeant du M5S, M. Luca di Maio annonçait que son mouvement allait... [Lire la suite]
19 mai 2018

Jacques Sapir, le livre de Savard-Tremblay

« Savard-Tremblay, indique Jacques Sapir, est économiste et sociologue. Et c’est donc naturellement qu’il se pose la question des fondements de cette idéologie du libre-échange. Le libre-échange prétend se fonder en théorie. Le modèle de Heckscher-Ohlin-Samuelson, qui est considéré comme le « modèle standard » est réputé fonder sa supériorité. Mais, ce modèle a été fortement contesté au sein même de ce monde universitaire, que ce soit à partir du « paradoxe de Leontief » ou du fait de l’irréalité de ses hypothèses. Avec... [Lire la suite]
27 avril 2018

Jacques Sapir, Emmanuel Macron aux Etats-Unis, une catastrophe !

« Si Emmanuel Macron, indique Jacques Sapir, a pensé qu’il pourrait se présenter en défenseur des « grands principes », il a manifestement erré. Car, la France est sur ce point isolée. Elle ne pourrait retrouver une certaine capacité de peser sur les décisions américaines que si elle s’associait aux puissances qui contestent aujourd’hui la politique des Etats-Unis, c’est à dire la Chine et la Russie. Et, de ce point de vue, on peut penser qu’Emmanuel Macron aurait bien mieux fait de commencer par une visite à Moscou avant d’aller... [Lire la suite]
31 mars 2018

Jacques Sapir, Roman Töppel et la bataille de Koursk

« Il faut maintenant, indique Jacques Sapir, revenir sur ce qui fait la nouveauté de l’ouvrage de Töppel. Il met radicalement en doute les écrits des officiers supérieurs allemands (rédigés après-guerre) mais aussi tout une littérature soviétique qui glorifie de manière à-critique l’Armée rouge. On peut penser que, sur le premier point il a probablement raison. Mais, trop souvent, Töppel se contente d’affirmer et de ne démontre pas. Quitte à alourdir son ouvrage de vingt ou trente pages, il eut été bon qu’il se livre à un examen... [Lire la suite]
10 mars 2018

Jacques Sapir, la voiture moyen de transport privilégié en France

« Les Français, nous dit Jacques Sapir, passent en moyenne 7h12 à se déplacer selon une enquête réalisée par l’Observatoire européen des mobilités, enquête auprès de plus de 10.000 Européens dans 10 pays, dont 1.000 Français. C’est 2h23 de moins que la moyenne des Européens. Cela montre l’efficacité des transports publics. D’autre part, et cela surprise, la voiture reste le moyen de transport privilégié dans l’Hexagone, et même plus qu’ailleurs : 67% des français (contre 61% pour la moyenne européenne) l’utilisent pour se rendre... [Lire la suite]
06 mars 2018

Jacques Sapir, les élections italiennes, un séisme qui se propagera

« Quand Cicéron, rappelle Jacques Sapir, au petit matin de l’écrasement de la conjuration de Catilina à Rome même (« Qusque tandem, Catilina, abutere patientia nostra… ») parut en armure sur le Forum, il s’écria « Ils ont vécu » (Uixerunt), signifiant par là que les conjurés avaient été mis à mort. Et l’on peut reprendre le mot en ce qui concerne ce qui restait de la social-démocratie italienne. Car, la lourde défaite qu’elle a subie va même au-delà de la défaite personnelle de Mattéo Renzi. Si cette défaite consacre le rejet... [Lire la suite]