17 octobre 2018

Jacques Cotta, ce qui se joue en Italie, l'éclatement de l'UE

« Salvini, indique Jacques Cotta, est par exemple partisan de la « théorie du ruissellement », par ailleurs chère à notre président Emmanuel Macron, qui vise à baisser les impôts des riches au nom de la relance. La Lega, parti xénophobe dont il a pris la direction, était il y a peu encore concentrée dans le Nord de l’Italie tel un mouvement régionaliste, exprimant la révolte du petit patronat du nord industriel contre l’état central italien, rassemblant comme un parti de masse sur le modèle du vieux PCI nombre de ses... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 octobre 2018

Jacques Cotta, quand Macron et Mélenchon se rencontrent

« Les propos de Macron et de Mélenchon, indique Jacques Cotta, substituent un sentiment moral à une réalité politique. Le fascisme est une forme de domination du capital qui dans une situation extrême a besoin de détruire physiquement les organisations ouvrières, les syndicats, les associations, les partis, les militants. Lorsque la bourgeoisie ne parvient plus à désamorcer les contradictions explosives de la société, ce sont les bandes armées qui doivent assurer l’essentiel, la centralisation du pouvoir d’état, la destruction... [Lire la suite]
19 juillet 2018

Jacques Cotta, la mise à mal de la tradition universaliste française

« La démarche du journaliste américain, indique Jacques Cotta, et la préoccupation de Libération sont révélatrices d’une mise à mal de la tradition universaliste française, de la vie républicaine malmenées au profit d’un communautarisme qui pointe et qui progresse chaque jour. En réalité « Libération » répond aux attaques récurrentes qu’on peut entendre ici ou là, notamment dans les milieux d’une certaine « gauche », qui mettent en cause « cet odieux entre-soi d'ignobles petits blancs frileux qui refusent... [Lire la suite]
02 mars 2018

Jacques Cotta, une nouvelle aventure professionnelle

« Sans renfort de publicité, précise Jacques Cotta, sans complaisance du haut du pavé (ce qui n’est pas vraiment une surprise), plus de 20000 internautes sont « venus » sur ce programme, ont écouté, regardé, et commenté. Dans l’ensemble, les avis sont unanimes. Parmi les encouragements à poursuivre prodigués sur tous les tons, ces quelques mots qui méritent réflexion: « Merci pour cette émission exemplaire, ça fait du bien de ne pas être pris pour un âne »… ou encore « Tout ce que dit Jacques Cotta... [Lire la suite]
11 octobre 2017

Jacques Cotta, Catalogne et frontières bousculées par l'histoire....

« La discussion ouverte, pense Jacques Cotta, sur l’avenir de frontières bousculées par l’histoire serait sans doute la meilleure façon d’éviter l’affaiblissement –voire la disparition- des états nations qui laisseraient toute liberté à un business sans entrave, à une Europe des tribus contre l’Europe des Nations. Dès aujourd’hui la question se pose en Belgique avec la Flandres, en Grande Bretagne avec l’Ecosse, en France avec la Corse ou la nouvelle Calédonie, etc.… Les frontières ne sont pas inamovibles et seule la discussion... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Jacques Cotta, lorsque Macron vend le patrimoine français

« Voilà donc le cœur du problème, indique Jacques Cotta, celui de la souveraineté. La « souveraineté nationale » serait une notion archaïque lorsque la « souveraineté européenne » serait preuve de modernité. Outre l’absurdité de la notion même de « souveraineté européenne » dans un cadre où il n’existe ni peuple européen –mais des peuples distincts qui ont leur histoire propre en Europe- ni de nation européenne –mais des nations en Europe- la souveraineté européenne à l’image d’Alstom Siemens montre... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Jacques Cotta, quand se rejoue le coup provocation-répression-mobilisation

« Alors que la raison exige, indique Jacques Cotta, l'application et le respect des principes démocratiques simples, que tout innocent soit relâché sans tarder et reconnu comme tel, que le doute doit bénéficier aux inculpés, que les témoignages « anonymes » qui se révèlent être ceux de policiers peuvent être suspectés de parti pris, certains préfèrent rejouer le coup de l’affrontement direct avec la police, ce qui ne présage pour les mobilisations à venir rien de bon. Déjà il est question au sommet de l’Etat du danger... [Lire la suite]
05 septembre 2017

Jacques Cotta, l’illégitimité du pouvoir en place

« Evidemment, constate Jacques Cotta, la capitulation ne peut faire que le jeu des ordonnances, de Macron, de son gouvernement. De son côté la perspective de journées d’action à répétition ne peut que démoraliser avant même d’avoir commencé. L’expérience des années passées est de ce point de vue éclairante…Il apparaît donc que la question que pose le gouvernement est politique. Il tire sa légitimité des institutions de la 5ème république qui permettent de concentrer tous les pouvoirs dans les mains d’un homme... [Lire la suite]