17 juillet 2017

Jean-Benoît Nadeau, 14 juillet et rôle du mouvement populaire

"Que les Français aient choisi, nous dit Jean-Benoît Nadeau, de commémorer un mouvement populaire demeure une curiosité, en soi. En Amérique du Nord, l’action de la rue est toujours interprétée comme signe d’instabilité. Les Français, eux, l’ont intégrée au théâtre politique. Dans une culture marquée par le centralisme et le jacobinisme, l’action de la rue est davantage qu’une simple soupape qui permet de relâcher la pression : elle agit comme tribune politique. Il est fascinant que le pouvoir de la rue en France soit presque... [Lire la suite]
19 décembre 2016

Pascal Morsu, le fond du jacobinisme

«La maîtrise de la langue, selon Pascal Morsu, c’est la condition de la participation à la communauté politique dont il est question ci-dessus (la Nation). Or selon G. Noiriel, à l’époque de la révolution, 80 % des habitants du royaume ne parlaient pas le français. On ne s’étonnera donc pas que le décret du 2 thermidor An II impose le français comme seule langue de l’administration dans un contexte où les révolutionnaires font pression pour imposer le français et s’opposer aux langues régionales. Dans ce contexte, quelques... [Lire la suite]
14 juillet 2015

Isabelle Garo, Marx et le 18 Brumaire de Louis Bonaparte

« Il s’agit de comprendre, nous dit Isabelle Garo, à travers un processus de personnalisation autoritaire, la construction d’une hégémonie politique et sociale de nature spécifique, et même atypique, mais pourtant fortement ancrée dans une histoire et la structurant durablement en retour. On lira sous cet angle les pages que Marx consacre à l’étude de l’appareil d’État, en relation avec la tradition jacobine, ainsi que l’analyse de son perfectionnement et de son expansion progressive depuis la Révolution française. L’analyse du... [Lire la suite]