30 septembre 2018

Bernard Bajolet, une carrière de « diplomate de guerre »

« Daech, indique Bernard Bajolet, a été vaincu militairement, il n'a pas été vaincu politiquement et socialement. Il ne faut d'ailleurs pas le sous-estimer, il est en train de se réorganiser et reste dangereux. Dès les années 2000, j'expliquais qu'en Irak, il fallait priver les islamistes de leur base sociologique en réintégrant les sunnites dans le jeu politique. Mais en Occident, le terrorisme "d'inspiration" est tout aussi préoccupant. Les années Daech ont mis au jour des clivages au sein de la société française. Les services... [Lire la suite]
13 mai 2018

Acil TABBARA, Moyen-Orient, la décision de Trump et l'Iran

« Téhéran, indique Acil Tabbara, pourrait aussi décider d’ouvrir les hostilités de façon plus subtile en Irak, où restent déployés quelque 5 500 soldats américains, estime l’analyste irakien Hicham Hachimi, spécialiste des mouvements jihadistes. « L’Irak est une des cartes les plus importantes de l’Iran, et il pourrait pousser des groupes de la résistance islamique à attaquer les forces américaines », affirme-t-il. Ces groupes constituent le noyau dur des milices chiites du Hachd el-Chaabi (mobilisation populaire) formées,... [Lire la suite]
29 mars 2018

Syrie, le Dr. Bachar al-Jaafari au Conseil de Sécurité, ONU

« Si les pays occidentaux, indique le représentant de la Syrie, qui prétendent mensongèrement tenir à la vie des enfants du peuple syrien, avaient témoigné d’un millième du respect de la Fédération de Russie pour les dispositions du droit international, des buts et principes de la Charte, des résolutions du Conseil de sécurité, notamment ceux relatifs à la lutte antiterroriste, le terrorisme ne serait fondamentalement pas apparu en Syrie et dans d’autres pays et les civils ne souffriraient pas de ce qu’ils endurent aujourd’hui,... [Lire la suite]
05 février 2018

Paul R. Pillar,Trump, des renseignements biaisés pour justifier les guerres

« Lynch et De Luce, indique Paul R. Pillar, rapportent que les efforts déployés par la Maison Blanche deTrump pour rendre publics des renseignements triés sur le volet concernant les missiles houthis ont pour but d’influencer non seulement un auditoire national, mais aussi l’opinion des Nations Unies. Voici un autre parallèle avec la vente de la guerre en Irak. Spécifiquement, il évoque la présentation faite au Conseil de sécurité en février 2003 par le secrétaire d’État Colin Powell, qui – contrairement à son propre jugement et... [Lire la suite]
29 janvier 2018

François Molins, Que faire des djihadistes français capturés en Irak et en Syrie ?

« Parmi ces "revenants", indique François Molins, de nombreuses femmes, dont la participation aux attaques en Irak et en Syrie pose question. "On n'a pas de profil-type" les concernant, prévient François Molins. "Ça va de l’écervelée manipulée à la djihadiste convaincue." Un changement de doctrine notable, alors que la justice européenne a longtemps été plus clémente envers les femmes revenues de la zone irako-syrienne :"On a longtemps cru que les femmes étaient condamnées à des tâches ménagères en Syrie et on se rend... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
13 janvier 2018

Iris Serant, Trump et la Réal-politique états-unienne

« Les Etats-Unis, indique Iris Serant, sont responsables de milliers de morts dans le monde entier. Leurs interventions directes comme au Vietnam, sur l’île de Grenade, en Irak etc, ont fait des milliers de morts, déstabilisé des régions entières. Daesh et tous ses crimes sont issus des prisons états-uniennes en Irak. Lorsque ce ne sont pas des interventions directes, les USA financent, forment des régimes dictatoriaux comme en Amérique du Sud avec le Plan Condor. Les crimes de Pinochet au Chili, de la famille Duvalier en Haïti.... [Lire la suite]
19 décembre 2017

Trump, On le savait fou, dangereux, instable, capable du pire...

« S'attaquer à la Palestine, indique République sociale, donc aux différents mouvements qui composent la résistance palestinienne, correspond à une logique bien précise et plus générale. Une logique consistant à détruire toute opposition aux intérêts impérialistes. L'Irak de Saddam Hussein, a été le premier à en faire les frais, puis ce fut le tour de la Libye de Kadhafi. Mais la machine s'est enrayée en Syrie, où les plans américains ont été annihilés par l'association de la Syrie, de l'Iran, de la Russie, de la Chine, de l'Irak... [Lire la suite]
20 novembre 2017

Cindy Sheehan, son fils, Casey, a été tué durant la guerre d'Irak

« C'est vraiment difficile, nous dit Cindy Sheehan, parce que Casey et des millions d'autres pourraient encore être en vie. Les libéraux sont en colère envers Trump pour avoir choqué la famille du défunt, mais ils ne demandent pas ce que font les troupes spéciales américaines au Niger? Il y a eu tellement de morts et de destruction, et dès lors ma douleur devient globale et plutôt que seulement locale. En ce qui concerne la mort de Casey, on apprend à vivre avec, mais on demeure bombardé en tout temps par les événements actuels,... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
24 septembre 2017

Hervé Amiot, le Tigre et l'Euphrate, la gestion de l'eau

« Il n’existe pas, précise Hervé Amiot, de traités internationaux pour l’utilisation des rivières non navigables. Parmi le flou juridique, les Etats essaient de faire reconnaitre le statut international ou non-international du fleuve. La Turquie milite pour refuser le statut international au Tigre et à l’Euphrate. Il s’agirait pour elle de fleuves transfrontaliers, car ils ne forment jamais des frontières entre Etats. Les conséquences sont importantes : avec ce statut, la Turquie n’a alors pas à partager ses ressources... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Saïd Bouamama, dans les crises, la référence à l'islam

« De nos jours, indique Saïd Bouamama, s’il est impossible de comprendre les crises qui secouent des régions entières sans les analyser dans un cadre global, en dehors des interactions qu’elles entretiennent entre elles, il faut cependant remarquer qu’il est un élément commun à bien de ces crises : dans chacune d’elles, il est fait référence à l’Islam, une référence présente dans tous les discours auxquels nous sommes soumis. Que l’on regarde ce qui se dit sur la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, dans toutes ces situations, on... [Lire la suite]