11 janvier 2017

Pardem ou Parti de la Démondialisation, un programme de rupture nette

« Oser d’abord énoncer un vrai programme de rupture avec l’ordre néolibéral mondial est un préalable, énonce le Parti de la Démondialisation. Encore faut-il qu’il soit à la hauteur de la tâche à accomplir. Encore faut-il jauger l’ampleur de la rupture à opérer. Franche, directe, unilatérale, sans zig zag, sans hésitation. Car l’adversaire est de poids. Il est organisé, tenace, lourdement équipé d’institutions supranationales, de médias à la botte, de valets, d’asservis, de pantins gesticulateurs, de socio-libéraux engloutis dans... [Lire la suite]