04 mars 2018

Muriel Boselli, Total, vie et mort de Christophe de Margerie

"Pourquoi Christophe est-il mort, pourquoi ? Parce qu’il a été victime d’un accident. Ne cherchez pas d’autres raisons." Les paroles au coeur de l’homélie du curé Antoine de Romanet font encore écho dans ma tête, indique Muriel Boselli. Nous n’en étions qu’au tout début de l’enquête. Comment pouvait-il donc se permettre de faire une pareille injonction, quelques jours seulement après le drame ? Cette question a été l’amorce de quelque chose pour moi. J’ai eu envie de gratter, d’en savoir plus. Et c’est à ce moment-là que... [Lire la suite]
10 novembre 2016

Françoise Vergès et Gerty Dambury : " Si nous parlons en tant que femmes... "

«Si nous parlons en tant que femmes, nous disent les auteures, c’est parce que nous savons que misogynie et négrophobie ont une longue histoire intime. Mais nous refusons l’injonction à nous séparer de nos pères, frères, amants, qui sont chaque jour victimes d’attaques racistes et qui meurent sous les coups alors que leurs assassins restent impunis. Notre féminisme ne se réduit pas à une demande d’égalité, il s’attaque à un ensemble d’oppressions. Nous observons que la postcolonialité française traverse une crise que nous avons en... [Lire la suite]
20 juillet 2016

Saïd Bouamama, comment et pourquoi construit-on les "djihadistes" ?

« L’essentialisation, l’injonction et la négation conduisent enfin à éluder tous les débats sur les réels buts de guerres, constate Saïd Bouamama. Les enjeux pétro-gaziers et géostratégiques disparaissent entièrement du débat pour ne laisser place qu’à l’urgence d’un consensus « anti-barbare ». Il faut le dire, l’opération est pour l’instant une réussite : les interventions en Syrie, en Côte d’Ivoire et en Centre-Afrique ne suscitent pour l’instant pas de grandes réactions. En mettant l’ensemble des acteurs sociaux... [Lire la suite]