06 février 2018

★ Analyse prémonitoire du fascisme par Pierre Besnard (vers 1932).

« Il est possible d’ailleurs, indique Pierre Besnard, que son évolution, à la fois économique et politique, ne soit pas terminée dans le pays même où il a pris naissance : en Italie. L’origine de ce mouvement, la qualité de ses aspirateurs, démontrent bien que le fascisme est d’ordre économique. En effet, il est surtout l’œuvre des grands industriels italiens de Milan, de Turin, etc... Ce sont eux qui, les premiers, perdirent confiance dans le pouvoir politique représenté à ce moment par le vieux libéral Giolitti, lors de la... [Lire la suite]
20 novembre 2017

L'agriculture intensive contre le principe de précaution

« Les industriels du secteur phytosanitaire, indique l'article, les gros exploitants agricoles et les politiciens bourgeois n’imaginent pas d’alternative à l’agriculture intensive conventionnelle. Pourtant, les études menées par l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) soulignent que d’autres modes de production agricole atteignent des rendements importants sans désherbant. Par exemple, la permaculture a démontré sa rentabilité. De manière générale, les progrès et les réflexions scientifiques en matière de... [Lire la suite]
03 novembre 2017

Umberto Eco, Ur-fascisme et irrationalisme

« Le traditionalisme, nous dit Umberto Eco, implique le refus du monde moderne. Les fascistes comme les nazis adoraient la technologie, tandis qu'en général les penseurs traditionalistes la refusent, la tenant pour la négation des valeurs spirituelles traditionnelles. Toutefois, bien que le nazisme ait été fier de ses succès industriels, ses louanges de la modernité n'étaient que l'aspect superficiel d'une idéologie fondée sur le Sang et la Terre (Blut und Boden). Le refus du monde moderne était camouflé sous la condamnation du... [Lire la suite]
25 février 2017

Nicolas Werth, Russie 1917, les acteurs de la Révolution

« Il y en a eu quatre (acteurs), nous dit Nicolas Werth. D’abord l’armée et les paysans, qui sont très liés. Une sorte de grande jacquerie commence à la fin de l’été 1917. Ce mouvement est concomitant avec le retour désordonné des soldats qui se sont autodémobilisés. La troisième dimension révolutionnaire, c’est celle des usines, dans les grands pôles industriels : Pétrograd, Moscou, Bakou, quelques villes du Donbass. Enfin, quatrième dimension, la révolution des nationalités. Février 1917 libère toutes les énergies et les... [Lire la suite]
09 novembre 2016

Robert Bibeau, la mascarade électorale démocratique bourgeoise

« Une mascarade électorale démocratique bourgeoise a trois fonctions, indique Robert Bibeau :a) Faire croire au peuple qu’il possède un réel pouvoir, car régulièrement on le consulte par voie électorale… C’est la fonction de construire l’illusion démocratique. b) De la sorte, par le vote, compromettre le peuple et construire du consentement. « Tu as été consulté – tu as voté – tu dois donc vivre avec les conséquences du choix majoritaire (Trump ou Clinton = blanc bonnet = bonnet blanc) ». c) Enfin, à... [Lire la suite]
12 octobre 2016

André Gorz, la production destructive entretient la croissance

« Or, indique André Gorz, passé un certain point, les «progrès» de la croissance industrielle ont plus d’effets destructifs que d’effets utiles. Les économistes sont totalement incapables de mesurer ce phénomène, puisqu’ils comptabilisent également, comme un «apport», les productions d’effets utiles et les productions ayant pour seul objet de réparer un peu les dégâts causés. La destruction des « stocks naturels » (air, eau, ressources minérales, espace, forêt, faune océanique) n’est comptabilisée nulle part. Cela fait... [Lire la suite]
16 juin 2016

Michael Löwy, Brésil, l'élite capitaliste veut la totalité du pouvoir

« On peut faire beaucoup de critiques à Dilma, nous dit Michael Löwy, elle n’a pas tenu ses promesses éléctorales et a fait énormément de concessions aux banquiers, aux industriels, aux latifundistes (grands propriétaires terriens). La gauche politique et sociale n’a pas manqué, depuis une année, d’exiger un changement de politique économique et sociale. Mais l’oligarchie de droit divin du Brésil - l’élite capitaliste financière, industrielle et agricole - ne se contente plus de concessions : elle veut la totalité du... [Lire la suite]
17 mai 2016

Denis Robert, les "politiques" consolident ce système

« Une des premières explications, considère Denis Robert, est que les politiques consolident ce système. Quand je vois que Laurent Wauquiez finance son parti politique avec l’argent des traders de Londres, je ne vais pas lui demander de lutter contre la finance. Nombre d’hommes politiques sont financés par BNP Paribas ou par des industriels. Regarde Sarkozy : comment peut-on aujourd’hui accorder une once de crédit à ce type qui s’est payé toutes ses conférences chez Goldman Sachs et qui nous a annoncé la fin des paradis... [Lire la suite]
30 avril 2016

Réfugiés, l'UE ouvre la voie aux forces fascistes

« Les attaques contre les réfugiés révèlent non seulement le caractère de droite de ces partis, elles portent aussi une lumière révélatrice sur le caractère de l’UE. Celle-ci n’est pas un instrument pour unir le continent, mais un outil des intérêts financiers et industriels les plus puissants dans la subordination de l’Europe à leur diktat, pour attaquer la classe ouvrière, et armer les forces de l’ordre. La répression des réfugiés découle des mesures d’austérité avec lesquelles l’UE a plongé de larges couches de la classe... [Lire la suite]
08 avril 2016

Camille Loty Malebranche, l'Etat, le ver capitaliste est dans le fruit

« Si des individus innombrables sont si corrompus, précise Camille Loty Malebranche, c’est parce que cela entre dans la logique interne du capitalisme, car c'est le système lui-même qui incite à l’avarice, la vénalité, enseignant une morale hypocrite mais orchestre de fait, le mépris de l’honnêteté non enrichissante. Un système qui incarne donc la corruption. Une corruption d’abord inhérente aux manières des grands richissimes, corruption qui se reproduit via les dynasties douteuses mais légales de la fortune. Une fortune qui se... [Lire la suite]