28 août 2018

Les mécanismes de domination dans et par le travail

« On peut résumer le travail moderne, indiquent les auteurs, tel qu’il résulte de 30 ans de méthodes de management, comme l’individualisation systématique de la gestion des salariés. En France, elle a commencé dès 1973-74, comme la réponse du patronat à ce que le discours dominant a nommé par euphémisme les « événements » de mai 1968, pour masquer que ce fut, au-delà d’une révolte étudiante, la plus grande grève générale sauvage de l’histoire sociale en France. Sauvage, car lancée indépendamment de tous les appareils... [Lire la suite]
24 septembre 2015

Daniel Bensaïd et Rosa Luxemburg

« Après un siècle d’expérience du mouvement ouvrier, indique Daniel Bensaïd, nous sommes bien placés pour savoir que les formes de regroupements, sociaux ou politiques, sont beaucoup plus fluctuantes, compliquées, divisées. À l’époque de Rosa, il y avait quand même quelque part chez les socialistes un postulat d’homogénéité – l’unicité de la classe ouvrière –, qui a été largement démenti. C’est l’un des paradoxes du capitalisme ; à la fois la tendance à l’organisation, mais en même temps un marché du travail qui génère la... [Lire la suite]